Par MehdiCornilliet (Mehdi Cornil…

Philippe Carli devient président de la fondation CentraleSupélec

La Fondation CentraleSupélec se dote de son premier président en la personne de Philippe Carli. Issue de la fusion entre la fondation Ecole Centrale Paris et celle Supélec, elle est désormais dirigée par un homme qui avait déjà dirigé entre 2011 et 2016 la fondation Supélec. Il a été notamment président de Siemens France en 2002, puis Directeur Général du Groupe Amaury en 2010 (qui possède notamment L'Equipe, le Tour de France ou encore le Marathon de Paris) avant de prendre le contrôle en 2017 du groupe de presse quotidienne régionale du Crédit Mutuel, le groupe EBRA.

Il entend poursuivre les missions originelles des fondations, à savoir le développement international, les activités de recherche, la diversité de recrutement de l'école ainsi que les projets entrepreneuriaux des étudiants.

Aujourd'hui, la fondation dispose de trois axes d'action majeurs. 

 

Le programme Success Angels

Le programme Ingénieurs-Entrepreneurs

Ce programme a pour objectif de financer la sensibilisation des étudiants de CentraleSupélec à l'entrepreneuriat. L'école dispose notamment d'un FabLab de 5000m², d'un programme d'incubation sur trois campus (Paris, Metz et Rennes) mais aussi d'un MS Centrale ESSEC. L'objectif est d'aboutir à 10% d'élèves entrepreneurs et de réunir 500 000€ annuels à cette fin.

 

 

Programme Inventer le monde

Accompagner la recherche pour les grands enjeux internationaux : telle est l'une des missions de la fondation. A cet effet, elle souhaite disposer d'une enveloppe de 150 000€ annuels pour attirer deux visiting professors.

dans la même rubrique
Commentaires: 0