Pass Culture : on te dit tout ce qu’il faut savoir

Emma Poesy
Pass Culture
© Société du Pass Culture

Vendredi dernier, le gouvernement a annoncé la généralisation du Pass Culture à toute la France. On revient ensemble sur cette réforme importante pour les jeunes, qui figurait parmi les promesses de campagne du candidat Emmanuel Macron. 

Le Pass Culture vient enfin d’être déployé dans toute la France. Cette mesure, promise dès 2017 par le programme d’Emmanuel Macron alors qu’il était encore candidat, a mis un certain temps avant d’être adoptée. En effet, elle a d’abord été testée dans plusieurs départements « témoins », afin que le Pass puisse être adapté en fonction des comportements des jeunes. 

Initialement prévu pour donner un crédit de 500 euros à dépenser dans n’importe quel bien culturel (livres, places de spectacles, abonnements à des plateformes, cinéma, musique, etc), le Pass Culture a connu des débuts difficiles. Les premiers rapports sur l’utilisation du Pass dans les départements-témoins avaient en effet montré que les jeunes ne dépensaient en moyenne que 120 euros sur les 500 prévus par le gouvernement. Un premier échec, qui a conduit la société en charge du Pass Culture à modifier son offre. Et à proposer une nouvelle version, que l’on décrypte pour vous aujourd’hui. 

Une enveloppe de 300 euros au lieu des 500 euros initiaux

Les 500 euros prévus initialement prévus pour le Pass Culture ont été échelonnés. D’abord parce que cette somme était trop importante au regard de la consommation effective des jeunes dans les départements-témoins qui ne dépensaient pas tous l’argent. Certaines personnes ont également dénoncé une vision trop consumériste de la culture. 

Pour pallier à ces défauts, il a été décidé que les jeunes de 18 ans auraient accès à un Pass Culture crédité de 300 euros à dépenser. Il suffira donc de s’inscrire sur le site internet du Pass Culture pour bénéficier de ces 300 euros.

Cependant, l’enveloppe initiale de 500 euros n’est pas totalement abandonnée. En amont des 300 euros reçus à leurs dix-huit ans, les collégiens et lycéens pourront eux aussi bénéficier du Pass Culture. Il s’agira d’une somme évolutive. 25 euros pour les collégiens à partir de la quatrième. Puis 50 euros par an à partir du lycée. Un total qui équivaudra donc à 200 euros. Et ce, avant de toucher les 300 euros finaux à 18 ans. Ainsi, le gouvernement entend rendre cette mesure plus progressive. Mais aussi la faire rentrer dans le cadre d’une éducation artistique et culturelle plus complète. 

Pour quels biens culturels ? 

On l’a dit, le Pass Culture va te permettre d’acheter tous types de biens culturels. Parmi eux : des cours de danse, chant, théâtre et autres disciplines artistiques. Mais aussi des livres, des places de spectacle ou de concert, des mangas. Tu pourras aussi te payer des abonnements sur les plateformes musicales, des places de cinéma… Il sera même possible de s’abonner à une plateforme de VOD (vidéo à la demande) ou de streaming. 

L’offre du Pass Culture a cependant privilégié les plateformes françaises plutôt qu’étrangères. Ainsi, il ne te sera pas possible de t’abonner à Netflix avec l’argent du Pass Culture. À la place, le Pass te propose de t’abonner aux français OCS et Canal+, des sociétés françaises qui proposent les mêmes services. Même problématique pour les plateformes musicales : il ne te sera pas possible de t’abonner à Spotify. À la place, tu pourras t’abonner à Deezer. 

Une offre éditorialisée

Si tu es libre de dépenser ton argent librement, l’application du Pass Culture propose quand même une offre éditorialisée. Ainsi, il sera techniquement possible de dépenser la totalité de l’enveloppe dans le même type de biens culturels. Dépenser 300 euros en livres, par exemple. Cependant, l’application te fera des recommandations d’un autre genre. 

En effet, la société de Pass Culture a créé un anti-algorithme. C’est-à-dire un algorithme qui ne fonctionne pas comme ceux que l’on a l’habitude de voir sur Internet. Par exemple : si tu regardes habituellement des comédies romantiques sur Netflix, l’algorithme de Netflix aura tendance à te proposer encore plus de comédies romantiques. Parce que traditionnellement, un algorithme te fais des propositions qui ressemblent à ce que tu aimes déjà. Au risque de ne te proposer que ça et de t’empêcher de découvrir de nouvelles choses, qui pourraient te plaire. L’algorithme du Pass Culture, lui, tentera de te faire découvrir des œuvres qui ne sont pas celles que tu regardes déjà. Par exemple : si tu es fan de musique classique, l’algorithme pourra te proposer d’essayer du rap, de la pop ou du rock. 

L’idée sous-jacente au Pass Culture est aussi de t’orienter vers des disciplines que tu ne connais pas encore. Par exemple, utiliser ton argent pour prendre des cours dans un domaine artistique que tu ne connais pas. L’application sera aussi dotée d’une fonction GPS. Ainsi, elle pourra t’orienter vers des spectacles, des expositions dans des musées près de chez toi. L’objectif est de te faire découvrir de nouveaux lieux de culture. Notamment parmi ceux qui sont moins connus chez les jeunes. Les premières expérimentations du Pass semblent déjà avoir porté leurs fruits en ce sens. En effet, on estime que 34% des jeunes dans les départements-témoins ont été au musée pour la première fois grâce au Pass Culture. 

Si tu as 18 ans, tu peux t’inscrire sur le site internet du Pass Culture en cliquant sur ce lien pour bénéficier de ton enveloppe de 300 euros.  

Total
0
Shares
Previous Post
carte cadeau Amazon

Gagne une carte cadeau Amazon de 50 euros grâce à Up2school Bac

Next Post
témoignage étudiant

La parole aux lycéens – Témoignage étudiant de Samy I.

Related Posts