La procédure Parcoursup est jugée stressante par 8 candidats sur 10

Avatar
enquete parcoursup

82% des candidats à Parcoursup 2021 indiquent que la procédure a représenté une source de stress pour eux. C’est ce que révèle une enquête Ipsos réalisée pour le ministère de l’Enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation entre le 7 et le 10 septembre 2021. Alors, quel est l’opinion des 1 010 néo-bacheliers interrogés sur le service fourni par la plateforme d’accès à l’enseignement supérieur ?

Puisqu’aujourd’hui, tout est noté (toi le premier, au lycée…), aucune raison que ce ne soit pas aussi le cas de “l’expérience Parcoursup” ! Après une première enquête réalisée l’an dernier, le ministère a souhaité évaluer de nouveau le niveau de satisfaction des utilisateurs de Parcoursup. La trentaine de questions posées portait en particulier sur l’accompagnement à l’orientation et la phase d’inscription et de formulation des voeux. Quel est le profil des ex-lycéens répondants ? À 69 %, il s’agit de filles, la moyenne d’âge est de 18 ans,  79 % passaient un bac général et 53 % avaient fait des voeux pour une licence ou un PASS.

 

Pour s’orienter, les lycéens écoutent d’abord les conseils des proches et de la famille

À 79 %, les répondants ont indiqué avoir bénéficié des conseils de leurs proches et de leur famille pour construire leur projet d’orientation. C’est 3 points de plus qu’en 2020. Juste après, ce sont les professeurs principaux qui sont les ressources sollicitées par les élèves, à 60 %, un peu moins que l’an dernier (64 % en 2020). Peut-être un effet de “vases communicants”. En tout cas, pour parler de votre avenir, vos interlocuteurs privilégiés sont clairement ceux qui partagent votre quotidien à la maison et au lycée… ceux qui vous connaissent le mieux, finalement !

Juste après, et à peu près dans les mêmes proportions, les candidats à Parcoursup 2021 indiquent avoir parlé avec des étudiants ambassadeurs des formations ou des anciens de leur lycée (26 %), des représentants des formations (25 %) et des conseillers d’orientation (23 %). Soit des “pairs” qui ont récemment fait leurs choix d’orientation ou des professionnels de terrain. Soit des référents qui “vivent” les formations ou qui les connaissent bien. Les professionnels présents dans les CIO (centres d’information et d’orientation) sont aussi identifiés, mais seulement 15 % font la démarche de s’y déplacer pour échanger avec eux. Les CPE des lycées sont pour leur part très peu sollicités par les élèves pour s’orienter (4 % seulement des répondants).

Et le site Parcoursup, dans tout ça ? Il est évidemment un incontournable pour obtenir des informations sur les formations. Il est cité au total par 61 % des répondants, qui indiquent s’en être servi. Mais il est utilisé en premier lieu par un peu moins de 30 % d’entre eux.

Lire aussi. Calendrier Parcoursup 2022 : les dates à retenir

 

Le fonctionnement de Parcoursup est loin d’être “simple” pour tous les lycéens

Pendant la phase d’inscription et de formulation des voeux, qui s’est déroulée de janvier à mars dernier, les candidats à Parcoursup 2021 ont été moins nombreux que leurs aînés à se faire conseiller par le lycée. 73 % ont été accompagnés par leur établissement pour la création de leur dossier, vs. 82 % en 2020. Ils l’ont été à 70 % pour la formulation de leurs voeux, comme l’an dernier, à un point près. Pour le quart des répondants environ, l’aide apportée par le lycée correspondait à ce qu’ils en attendaient. La moitié l’a trouvée mieux qu’espérée, et pour le reste (un petit quart également), l’expérience a été plus décevante.

Pour autant, il ne faut pas en conclure que les lycéens sont de plus en plus à l’aise sur l’aspect purement technique du fonctionnement de Parcoursup. Seulement 75 % ont trouvé l’étape de l’inscription et la création de dossier “simple”, contre 81 % en 2020. Et concernant celle de la formulation et de la confirmation des voeux ? 78 % l’avaient trouvée “simple” en 2020. Ils sont beaucoup moins en 2021 : 64%.

Leur avis est aussi très partagé sur les bénéfices de l’accompagnement à l’orientation : se sont-ils sentis plus autonomes ? Non à 45 %. Plus confiants alors ? C’est non pour 54 % d’entre eux. Un point positif essentiel cependant : 88 % indiquent que Parcoursup leur a permis de formuler les voeux souhaités.

Ont-ils pour autant reçu les réponses espérées de la part des formations ? Oui à 70 %. C’est 9 points de moins que l’année précédente. Qu’ont-ils pensé du temps d’attente avant de recevoir les réponses des formations ? Il n’a pas convenu à 36 % des répondants, c’est 10 % de plus que l’an dernier. Tous les autres se sont déclarés très satisfaits ou globalement satisfaits par les délais.

 

Opacité, fiabilité, lenteur : une part des candidats se montre intraitable avec Parcoursup

C’est LE chiffre que l’on retient de cette étude : 82 % des néo-bacheliers répondant ont jugé que la procédure Parcoursup était stressante. Ils étaient 77 % l’an dernier. La gestion d’une année de terminale sous Covid avec les aménagements apportés à l’examen du bac 2021, ajoutée à la perspective d’avoir à faire un choix d’études supérieures dans ce contexte n’a certainement pas aidé à la sérénité…

Autre point négatif : 61 % des lycéens estiment que Parcoursup ne traite pas tous les candidats de la même manière. Ils sont tout juste la moyenne à trouver la procédure transparante et rapide, c’est entre 7 et 9 points de moins que l’an dernier. Elle est cependant considérée comme claire par 74 % et fiable par 66 %. Mais là encore, ils ont été moins nombreux qu’en 2020 à cocher ces adjectifs.

En conclusion, ce qui plaît surtout aux candidats inscrits sur Parcoursup ? Le fait d’y retrouver des formations reconnues par l’État (88 %), la liberté de choix donnée au candidat (88 %), les indications apportées par chaque formation (84 %) et le fait de laisser le dernier mot au candidat (83 %). Ce qui plaît à un peu moins de monde (68 %) : le fait de ne pas classer ses voeux.

Rassurez-vous : si les inscrits à Parcoursup 2021 sont globalement plus sévères avec la plateforme que leurs aînés, la tendance ne se confirmera pas nécessairement en 2022. Des améliorations sont en effet apportées par le ministère chaque année. On connaîtra prochainement les nouveautés concernant l’édition 2022. À suivre ici, sur Up2School Bac, bien sûr, mais aussi sur nos comptes Instagram et TikTok !

Total
0
Shares
Previous Post
baccalauréat 2022

Calendrier du baccalauréat 2022 : les dates sont là !

Next Post
programme français

Baccalauréat de français 2022 : les oeuvres au programme

Related Posts