Concours SÉSAME et ACCÈS 2022 : des cas de fraude avérés

Les concours communs post-bac ACCÈS et SÉSAME permettant d’intégrer les programmes BBA (bac+4) ou Grande École (bac+5) de 16 écoles de management font l’objet d’une polémique : des cas de fraude ont en effet été révélés depuis maintenant plus d’une semaine.

Alors que les épreuves écrites des banques de concours ACCÈS et SÉSAME ont eu lieu respectivement les 7 et 13 avril dernier à distance, les témoignages d’élèves ayant eu recours à une aide extérieure vont bon train sur les réseaux sociaux.

Lire aussi : Concours communs des écoles de commerce : le guide complet 

Les épreuves écrites passées en distantiel

Après deux sessions de recrutement bousculées par la crise sanitaire (2020 et 2021), la quasi-totalité des concours d’État et d’accès aux Grandes Écoles ont tranché pour un passage des épreuves en présentiel cette année. Les concours commun ACCÈS et SÉSAME ont quant à eux fait le choix de maintenir leurs épreuves écrites à distance en 2022. « Nous préparons ces épreuves un an à l’avance et ne voulions pas prendre de risque dans le contexte sanitaire incertain », justifie Christelle Garon, directrice du développement de SÉSAME, au média Challenges, à l’origine de la révélation des fraudes.

Les candidats ont ainsi passé leurs épreuves écrites à distance, depuis chez eux. Pour éviter tout risque de fraude, les organisateurs des concours ont mis en place un système de contrôle spécifique.

« Nous avons demandé à ce que chaque candidat filme l’intégralité de son écran. Plus de 52 millions d’images et sons ont été remontés et les images ont été revues intégralement », indique Thomas Legathu, directeur général du concours SÉSAME. Si ce dernier a demandé aux candidats de filmer leur environnement de travail à l’aide d’un logiciel capable de détecter le moindre bruit, les modalités n’ont pas été les mêmes du côté du concours ACCÈS, que 7 000 candidats ont passé cette année.

Céline Verdrière, responsable des admissions pour l’Iéseg (ACCÈS), indique en effet à Challenges que le concours n’a pas demandé aux candidats de filmer leur environnement ». Les élèves ont alors pu être en mesure de consulter leur téléphone portable ou encore de faire appel à une personne extérieure afin de répondre aux QCM présentés. Dans un communiqué diffusé le 25 avril, les responsables du concours précisent qu’après visionnage des différentes télésurveillances, « 27 cas de fraude ont été constatés ». Ils concernent donc « moins de 0,4% des candidats ».

Triche aux écrits SÉSAME et ACCÈS : quelles sanctions pour les candidats concernés ?

« Les candidats concernés ont été exclus du concours par le jury ministériel des écoles. 80% d’entre eux n’avaient d’ailleurs pas de résultats suffisants pour accéder aux épreuves orales », précise ACCÈS dans un communiqué.

SÉSAME a programmé la tenue d’un conseil de discipline. Il s’est réunit le vendredi 22 avril, sous la présidence de Vincenzo Vinzi, directeur général de l’ESSEC qui recrute via ce concours pour son Global BBA. Objectif : « passer en revue les quelques dizaines de cas de fraude recensés et décider au cas par cas du niveau de sanction appliqué », explique Thomas Lagathu. Elles peuvent être de trois sortes :

  • fixer la note de 0 à une épreuve ;
  • acter une exclusion définitive du concours, ce qui empêche de le repasser ou de tenter l’intégration d’une école par un autre biais ;
  • remonter le nom du candidat au Ministère, ce qui peut entraîner jusqu’à 5 ans d’impossibilité de passage d’un examen.

Concours post-bac : vers un recrutement sur dossier pour SÉSAME ?

Ces difficultés étant soulevées, une question se pose pour les prochaines sessions des concours : pourquoi ne pas opter pour une admission sur dossier ? Thomas Legathu souligne que « la difficulté, dans le recrutement sur dossier, est d’évaluer le problème du surnotage des matières dans certains lycées. Avec notre algorithme, pour l’instant, nous prenons en compte le lycée d’origine, mais chaque année, le ministère indique qu’il ne fournira plus le nom des lycées. De plus, depuis cette année, certains lycées privés font deux bulletins : un bulletin un peu sévère et un bulletin Parcoursup. Et nous y voyons beaucoup moins clair. C’est pour ces raisons que nous préférons notre système d’analyse et nos épreuves. »

Tu cherches plus d’informations sur ton orientation ? Des articles sur différents points du programme pour t’aider à décrocher la meilleure note au bac ? Rejoins la team Up2School Bac sur Instagram et TikTok !