élections présidentielles 2022

Présidentielles 2022 : Quelles mesures pour la jeunesse ?

À l’approche du premier tour des élections présidentielles qui aura lieu ce dimanche 10 avril 2022, nous avons fait le point sur les propositions des différents candidats en ce qui concerne la jeunesse.

Que ce soit dans l’optique d’attirer les votes de la tranche des 18-24 ans ou de séduire leurs parents, les 12 candidats à l’élection présidentielle l’ont bien compris, il est important (si ce n’est primordial !) d’inclure les jeunes Français dans leurs programmes électoraux. Revenu d’autonomie, exonération d’impôts ou encore droit de vote à 16 ans, nous revenons avec toi sur les promesses faites par les prétendants à l’Élysée. 

À savoir : Lors du premier tour du scrutin présidentiel de 2017, seuls 68 % des 18-24 ans ont déposé un bulletin dans l’urne. Selon un sondage Ifop publié le 25 mars dernier, la participation de cette même tranche d’âge ne pourrait plus être que de 58 % ce 10 avril 2022. 

Un revenu minimum pour sortir les jeunes de la pauvreté

Ce n’est un secret pour personne, la crise sanitaire de la Covid-19 a fortement aggravé le niveau de la précarité étudiante (déjà très prégnante) en France. Pour pallier cette urgence, de nombreux candidats ont ajouté à leur programme une (ou plusieurs) mesure(s) afin d’aider les étudiants à sortir la tête de l’eau et améliorer leurs conditions de vie. 

À gauche, le candidat du Nouveau parti anticapitaliste (NPA), Philippe Poutou, souhaite accorder un revenu d’autonomie aux jeunes âgés de 16 à 25 ans, à hauteur d’un SMIC, et ce jusqu’à l’obtention de leur premier emploi. 

S’il est élu président, Yannick Jadot, candidat d’EUROPE Écologie Les Verts (EELV), promet, quant à lui, un revenu « citoyen » d’un minimum de 660 €, accordé dès l’âge de 18 ans aux jeunes en difficulté. 

À l’instar de ses adversaires, Fabien Roussel, candidat du Parti communiste français (PCF), propose la mise en place d’un revenu étudiant d’un minimum de 850 €. 

Enfin, Jean-Luc Mélenchon, candidat de La France Insoumise, souhaite aider les jeunes détachés du foyer fiscal parental afin de les porter au-dessus du seuil de pauvreté (établi à 1 063 € par mois). 

Valérie Pécresse, candidate Les Républicains (LR), indique dans son programme que « les jeunes qui s’engageront dans une vraie formation qualifiante dans les seuls secteurs en tension recevront en contrepartie une rémunération de 670 € par mois ». 

Lire aussi : L’engagement politique dans les sociétés démocratiques

Des aides financières pour augmenter le pouvoir d’achat de la jeunesse 

D’autres candidats, de gauche et de droite, s’engagent également à verser des aides financières aux jeunes afin d’augmenter leur pouvoir d’achat. 

Lors d’une émission de télévision diffusée sur France 2 datant du mois de décembre dernier, Éric Zemmour, candidat de Reconquête !, a indiqué vouloir exonérer les jeunes qui investissent dans l’immobilier pour la première fois de frais de notaire (si la valeur du bien ne dépasse pas les 250 000 €). 

Marine Le Pen, candidate du Rassemblement national (RN), promet l’exonération d’impôt sur le revenu de tous les jeunes et ce jusqu’à 30 ans. 

Jean Lassalle, candidat de Résistons !, souhaite accorder un prêt à taux zéro d’une valeur de 20 000 € aux étudiants en formation. 

À gauche, Anne Hidalgo, candidate du Parti socialiste, désire verser une aide de 5 000 € à tous les jeunes le jour de leur 18 ans, afin de leur permettre d’envisager plus sereinement un projet professionnel ou d’éducation. 

Qu’en est-il des études supérieures ? 

Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France) et Jean-Luc Mélenchon promettent de rendre l’université gratuite aux étudiants. Le candidat de La France Insoumise indique même vouloir construire environ 15 000 logements universitaires supplémentaires par année lors de son quinquennat, afin de pouvoir loger décemment les jeunes en formation. 

Fabien Roussel, quant à lui, prévoit une hausse de 43 % du budget destiné à l’enseignement supérieur, soit 6 milliards d’euros par an. 

Vers la suppression de Parcoursup ?  

Certains candidats se sont prononcés au sujet de la fameuse plateforme Parcoursup (que tu dois bien connaître !) et quatre d’entre eux se disent même prêts à la supprimer. C’est le cas de Yannick Jadot, Anne Hidalgo, Jean-Luc Mélenchon et Fabien Roussel. 

Lire aussi : Parcoursup, la to do list ultime

Le retour du service militaire ? 

Jean Lassalle souhaite voir revenir le service national civil ou militaire pour les garçons comme pour les filles. 

Jean-Luc Mélenchon, de son côté, a indiqué être favorable à la mise en place d’une conscription citoyenne d’une durée de neuf mois pour les jeunes de moins de 25 ans. Il s’agirait alors d’une formation militaire (qui pourrait être refusée) et de tâches d’utilité publique.

Le droit de vote à 16 ans 

Plusieurs candidats de gauche sont favorables au droit de vote avancé à l’âge de 16 ans. C’est le cas de Jean-Luc Mélenchon, Anne Hidalgo et Yannick Jadot. Par ailleurs, Philippe Poutou évoquait ce point lors de la campagne présidentielle de 2017. 

@up2school_bac On a demandé à des #lycéens ce qu’ils pensaient du #candidat #Zemmour ! #bac #microtrottoir #presidentielle2022 #president #france #election #avis ♬ son original – Up2school_bac

@up2school_bac On a demandé à des #lycéens ce qu’ils pensaient du #candidat #Macron ! #avis #election #france #president #presidentielle2022 #microtrottoir #bac ♬ son original – Up2school_bac

Nous espérons que cet article t’aura permis d’y voir un peu plus clair sur les programmes politiques des prétendants à l’Élysée en ce qui concerne tes intérêts et ton avenir. Si tu souhaites plus d’informations au sujet de la campagne présidentielle nous t’invitons à consulter ce lien. Tu y trouveras la réponse à toutes tes questions pratiques : suis-je bien inscrit(e) sur les listes électorales ? comment se déroulent les élections ? comment puis-je voter si je ne suis pas chez moi ? 

Tu cherches plus d’informations sur ton orientation ? Des articles sur différents points du programme pour t’aider à décrocher la meilleure note au bac ? Rejoins la team Up2School Bac sur Instagram et TikTok !