prépa A/L

Prépa A/L (hypokhâgne, khâgne) : matières, concours et débouchés

La prépa A/L, qu’est-ce que c’est ? À toi qui t’apprêtes à entamer tes études supérieures, laisse-nous te présenter la classe préparatoire littéraire A/L, également « prépa A/L » pour les intimes. Cette formation prestigieuse t’ouvre la porte des Écoles Normales Supérieures, des Sciences Po, d’écoles de traduction et d’interprétation, ou encore d’écoles de journalisme. Dans ce nouvel article, nous faisons le point avec toi sur les spécificités de la prépa A/L. 

 

En 2021, plus de 57 000 bacheliers avaient enregistré un vœu pour la prépa A/L, un chiffre en nette augmentation puisque, l’année précédente, ils étaient seulement 45 000 à faire ce choix. Si tu souhaites formuler un ou plusieurs vœux pour une classe préparatoire littéraire, nous te recommandons également de jeter un œil à notre article dédié, que tu trouveras juste ici.

 

La prépa A/L, qu’est-ce que c’est ?

La classe préparatoire A/L est une formation de l’enseignement supérieur accessible après l’obtention du baccalauréat. Elle offre un enseignement de haut niveau à ses étudiants, tout en les préparant aux concours d’entrée d’écoles très prestigieuses, comme les Écoles Normales Supérieures notamment.

Composée de deux, voire trois années en cas de « redoublement » (nous reviendrons sur cette notion un peu plus tard), ce cursus est réputé pour être très exigeant. Les documentaires diffusés sur les chaînes nationales qualifient parfois la classe préparatoire « d’enfer », mais en réalité, c’est une tout autre histoire. En effet, le rythme de la prépa A/L est certes (très !) intense, mais il est tout à fait possible de s’épanouir dans cette formation. Les clichés ont parfois la dent dure, il est donc très important que tu te fasses ta propre opinion et que tu n’écoutes pas les bruits de couloir.

Le savais-tu ? Comme toute formation qui se respecte, la prépa A/L possède son propre lexique. Nous t’avons concocté un petit florilège des expressions les plus usitées en hypokhâgne et en khâgne (première et deuxième année).

  • Hypokhâgne : première année de classe préparatoire littéraire ;
  • Khâgne : deuxième année de classe préparatoire littéraire ;
  • Khûbe : surnom donné aux étudiants qui font le choix de « redoubler » leur deuxième année pour retenter les concours l’année suivante ;
  • Bicarré : surnom donné aux étudiants qui triplent leur deuxième année de prépa ;
  • Ulm : ENS de la rue d’Ulm ;
  • Sous-a : sous-admissible à l’ENS ;
  • Normalien : élève à l’ENS ;
  • Khôlloscope : document qui récapitule les jours et le sujet de chaque khôlle ;
  • Khôlle : nom donné à une interrogation orale qui a lieu une à deux fois par semaine en prépa A/L. Tu peux passer une colle seul(e) ou en petit groupe. Cet exercice, souvent très redouté des étudiants, est en réalité un entraînement intensif aux oraux des concours qui les attendent.

Autre élément important : la prépa A/L n’est pas une formation diplômante, ce qui veut dire qu’elle ne délivre aucun diplôme. En revanche, elle te permet d’acquérir 120 crédits ECTS (à raison de 60 par année) ou 180 si tu décides de khûber, de quoi poursuivre tes études en licence à l’université si tu ne parviens pas à intégrer l’école visée. Grâce à ces crédits, tu pourrais ainsi accéder directement à une L3 sans avoir à reprendre tes études à 0. Plutôt pratique, non ?

 

Les matières étudiées en prépa A/L

Si tu fais le choix de rejoindre les bancs d’une prépa A/L à la rentrée prochaine, tu auras l’opportunité d’approfondir des matières que tu connais déjà, ou du moins que tu pensais connaître. Au lycée, les professeurs ont l’habitude de « survoler » les programmes pour être certains que tu aies bien tout en tête pour le baccalauréat. En prépa A/L, c’est différent ! Les professeurs te forment pour un concours, autrement dit pour être meilleur(e) que les autres. Les matières sont donc beaucoup plus approfondies et le niveau y est supérieur. Ce sera l’occasion pour toi de redécouvrir certains domaines.

L’année d’hypokhâgne est plutôt généraliste. Tu auras des cours de français, de philosophie, d’histoire, de géographie ou encore de langues étrangères (tu continueras d’étudier les deux langues de ton choix). Par ailleurs, tu devras impérativement choisir une langue ancienne, soit le latin soit le grec ancien, et suivre des cours de culture antique. Puis, arrivé(e) en fin de première année, tu seras amené(e) à faire un choix entre la khâgne Ulm (dite « classique ») , où une langue ancienne est obligatoire, et la khâgne Lyon (dite aussi « moderne »), où la géographie est obligatoire et où les langues anciennes ne le sont plus.

À savoir : En hypokhâgne, tu dois faire le choix d’une option (espagnol, géographie, théâtre, etc., selon les établissements) et en khâgne, le choix d’une spécialité (lettres classiques, lettres modernes, théâtre, histoire et géographie, philosophie, langues vivantes, etc., selon les établissements), qui définira ton emploi du temps et ton épreuve de spécialité au concours.

Lire aussi : Quelle moyenne pour intégrer une classe préparatoire littéraire ?

 

Les conditions d’accès en prépa A/L

Il est nécessaire que tu aies obtenu ton baccalauréat général pour espérer être admis en prépa A/L. Par ailleurs, tu devras attester d’un très bon niveau général, et notamment dans les matières littéraires (français, philosophie, histoire-géographie et langues vivantes).

 

Quelles spécialités en première et en terminale pour intégrer une prépa A/L ?

Tu te demandes désormais si ton choix d’enseignements de spécialités est compatible avec la prépa A/L ? Rassure-toi, aucune spécialité n’est officiellement requise pour candidater dans cette formation. En revanche, certaines sont fortement recommandées. C’est notamment le cas de l’HGGSP (histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques), LLCE (langues, littératures et cultures étrangères), arts ou encore LLCA (littératures, langues et culture de l’Antiquité).

 

L’emploi du temps en prépa A/L

Avant que tu ne candidates dans cette formation, nous devons te prévenir : l’emploi du temps en prépa A/L est très dense. Il faut que tu comptes environ 30 à 35 heures de cours hebdomadaires, en plus du travail personnel et de la préparation des khôlles (si tu ne sais pas ce que c’est, nous te conseillons de consulter notre petit glossaire en début d’article). Le rythme en classe préparatoire est intense et il est nécessaire que tu fasses preuve de beaucoup d’organisation et de motivation si tu ne veux pas être totalement débordé(e) dès les premiers mois.

 

Dans quel établissement effectuer une classe préparatoire littéraire ?

Les prépas littéraires A/L sont dispensées au sein de lycées publics, plus rarement dans des établissements privés. 102 établissements proposent une hypokhâgne A/L en France contre 30 établissements pour une B/L. L’association des professeurs de premières et de lettres supérieures (APPLS) les a listés et situés sur une carte que tu peux consulter juste ici.

 

Les attendus de la prépa A/L

Chaque année, les formations présentes sur la plateforme Parcoursup partagent les pré-requis indispensables pour intégrer leur cursus. C’est un peu comme des qualités que tu dois posséder si tu veux briller dans une formation.

Voici la liste des attendus Parcoursup auxquels tu devras te conformer avant de candidater en prépa A/L :

  • S’intéresser à l’ensemble des disciplines des humanités et disposer d’un bon niveau en lettres
  • Posséder des aptitudes à un travail approfondi et des capacités d’organisation
  • Montrer des qualités de réflexion, d’argumentation et d’expression, à l’écrit comme à l’oral
  • Faire preuve de curiosité intellectuelle et avoir du goût pour l’accès aux connaissances par la lecture

Si tu veux en savoir davantage à ce sujet, n’hésite pas à consulter notre article dédié aux attendus de cette formation.

 

Comment s’inscrire en prépa A/L ?

L’inscription en prépa A/L se fait via la plateforme Parcoursup (que tu dois très bien connaître maintenant !). Tu peux d’ores et déjà ajouter cette formation à ta liste de vœux, tu auras jusqu’au 29 mars pour la valider et jusqu’au 7 avril pour mettre un point final à tes lettres de motivation. Ensuite ? Il faudra laisser la machine Parcoursup travailler tranquillement. Tu obtiendras tes premières réponses lors de la phase d’admission principale, au courant du mois de juin.

Si tu es actuellement en train de rédiger tes lettres de motivations Parcoursup, n’hésite pas à jeter un œil à cet article. Nous y répertorions de très nombreux exemples de projets de formation motivés et tu y trouveras même une lettre dédiée à la prépa A/L. Tu pourrais t’en inspirer pour rédiger la tienne !

Lire aussi : La to-do-list ultime Parcoursup

 

Les débouchés de la prépa A/L

Tu l’as compris, la prépa A/L forme ses étudiants aux concours de grandes écoles et notamment de l’École normale supérieure (ENS). Cependant, et sans vouloir te décourager (loin de là !), il faut que tu saches que ce concours est très sélectif. Chaque année le taux d’admis aux ENS avoisine les 6 %, c’est pour dire… Heureusement pour toi, il existe d’autres débouchés !

À l’issue de cette formation, tu peux également faire le choix de poursuivre tes études en L3 à l’université (vive les crédits ECTS !), en écoles spécialisées (écoles de traduction, écoles de commerce, etc.) ou encore en IEP.

débouchés prépa A/L
Les débouchés de la prépa A/L.

 

Tu cherches plus d’infos sur ton orientation ? Des articles sur différents points du programme pour t’aider à décrocher la meilleure note au bac ? Rejoins la team Up2School Bac sur Instagram et TikTok !