quelle moyenne pour une classe prépa littéraire

Quelle moyenne pour intégrer une classe préparatoire littéraire ?

L’année de terminale file à toute allure et tu t’interroges sur LA formation qui est faite pour toi ? La team Up2School Bac t’accompagne dans ton orientation et te présente les (très !) nombreuses formations proposées par l’enseignement supérieur. Pour que tu y voies un peu plus clair dans toute cette « jungle », nous te parlons aujourd’hui de la classe préparatoire littéraire. 

 

La classe préparatoire littéraire, également appelée CPGE littéraire, te fait envie, mais tu as peur de ne pas être à la hauteur pour cette formation très exigeante ? Dans cet article, nous faisons le point sur la moyenne des étudiants acceptés dans ce cursus très sélectif, qui ouvre notamment la voie des Écoles Normales Supérieures.

Pour t’apporter les plus de précisions possible concernant les résultats scolaires que tu dois viser pour espérer intégrer une CPGE littéraire, nous avons procédé en deux étapes :

  1. Nous avons examiné les mentions obtenues au baccalauréat par bacheliers ayant accédé à cette formation grâce à des données de Parcoursup 2020,
  2. Nous avons ensuite recoupé ces informations avec celles déposées par des candidats sur notre répertoire des dossiers Parcoursup.

N’hésite pas à aller le consulter si tu souhaites jeter un coup d’oeil par toi-même aux dossiers des étudiants acceptés dans cette formation. Il représente une vraie mine d’or pour toi qui t’apprêtes à entamer la procédure Parcoursup.

Par ailleurs, si la classe préparatoire littéraire te plaît, nous te conseillons de lire cet article très complet sur le sujet. Tu y trouveras la réponse à toutes tes questions et bien plus encore !

 

61 % des bacheliers de la session 2020 acceptés en CPGE littéraire ont obtenu la mention « très bien »

Après avoir analysé les données collectées sur la plateforme Parcoursup, nous avons constaté que sur 6 440 candidats admis en classe préparatoire littéraire en 2020, 61 % avaient décroché la mention « très bien » au baccalauréat, soit une moyenne finale à l’examen de plus de 16/20. Le nombre de mentions « bien », quant à lui, s’élevait à 27 % (une note comprise entre 14 et 16/20). Nous avons également recensé 10 % de mentions « assez bien » (une note comprise entre 12 et 14/20) et 2 % d’élèves ayant intégré une CPGE littéraire en 2020 sans aucune mention au baccalauréat (une note inférieure à 12/20).

Tu l’as donc compris, les étudiants qui ont accédé à cette formation prestigieuse ont obtenu de très bons résultats au baccalauréat et ont, pour la plupart, décroché une excellente mention. Toutefois, garde également à l’esprit que les 39 % restant ont décroché une mention « bien » ou moins.

Il faut également noter que 2020 a été une année particulièrement complexe pour tous les élèves de terminale. Avec la pandémie et le confinement, ces derniers n’ont en effet pas passé leur baccalauréat dans des conditions dites « normales ». L’ensemble des épreuves écrites de l’examen ayant été annulé, c’est au contrôle continu que les élèves ont obtenu leur baccalauréat. Et cela a conduit à un taux de réussite record et à un nombre de mentions forcément plus élevé qu’à l’accoutumée. Tu peux raisonnablement te dire qu’une mention « bien », voire « assez bien », si tu défends bien ton dossier par ailleurs, peut suffire pour intégrer une CPGE littéraire.

Lire aussi : Quelles spécialités choisir pour quelles études supérieures ?

 

Plus de 15/20 de moyenne générale pour intégrer une CPGE littéraire

Comme dit dans l’introduction, en plus de l’analyse des données Parcoursup 2020 sur les mentions obtenues au baccalauréat par les étudiants admis en CPGE littéraire, nous avons étudié les dossiers de plusieurs bacheliers acceptés dans cette formation. Nous avons ainsi constaté que les moyennes générales des élèves s’échelonnaient de 15 à plus de 19/20. Les notes étaient toutes très bonnes, voire excellentes, à l’exception d’un dossier avec quelques lacunes en mathématiques (toutefois, cette matières n’intéresse que les CPGE B/L et n’est donc pas essentielle pour tout le monde). Par ailleurs, nous avons observé de bon résultats également en histoire-géographie (environ 16/20 de moyenne parmi les dossiers étudiés), en philosophie (environ 14/20 de moyenne) et en langues, notamment en anglais (environ 17/20 de moyenne).

NB : ces notes ont bien entendu vocation à te donner un petit aperçu des profils acceptés et ne sont en aucun cas une vérité générale. Il est tout-à-fait possible d’intégrer une classe préparatoire littéraire avec une moyenne inférieure à celles citées précédemment, toutefois en règle générale voilà à quoi ressemblent les dossiers des candidats de cette formation.

Au-delà de toutes ces notes, une chose est à garder en tête : cette formation s’adresse certes aux bons et très bons élèves, mais également et surtout, aux candidats les plus motivés. La classe préparatoire littéraire requiert beaucoup de sérieux et de rigueur si tu souhaites mener de front avec brio les différentes tâches qui te seront demandées : assiduité aux cours, réussite des concours blancs, préparation des colles et du concours de l’ENS (ou des autres écoles de la BEL).

 

Quelles matières sont les plus regardées par les recruteurs ?

Si tu souhaites intégrer une CPGE littéraire, tu devras attester d’un bon niveau général, toutefois certaines matières semblent se démarquer. C’est notamment le cas du français (en classe de première) et des disciplines des humanités : la bonne maîtrise des lettres, de l’histoire-géographie, de la philosophie et des langues vivantes fait partie des attendus nationaux présents sur Parcoursup. De bonnes connaissances dans ces matières te permettront de ne pas être trop perdu une fois arrivé en hypokhâgne.

Par ailleurs, si tu fais le choix de rejoindre une CPGE B/L (spécialisée en sciences sociales), les établissements prendront également note de tes résultats en mathématiques et en SES.

Pour ce qui est des spécialités à choisir au lycée, la plateforme Parcoursup indique que toutes les combinaisons d’options sont possibles, le français, la philosophie, l’histoire-géo et les langues faisant déjà partie du tronc commun. Toutefois, certaines spécialités sont à privilégier, en particulier les suivantes :

  • Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques ;
  • Langues, littératures et cultures étrangères ;
  • Arts ;
  • Littérature, langues et culture de l’Antiquité.

En revanche, pour intégrer une prépa B/L, il est nécessaire d’avoir suivi la spécialité mathématiques en première et d’avoir ensuite poursuivi en terminale avec la spécialité mathématiques ou l’option mathématiques complémentaires.

 

Mes chances sont-elles les mêmes pour une « petite » ou une « grande » CPGE ? 

Une chose est également à retenir : ton dossier ne sera pas étudié de la même façon si tu décides de candidater à Henri IV, à Paris, ou dans une CPGE plus « modeste », en province. En effet, plus la classe préparatoire demandée se trouve haut dans les classements de réussite et plus elle sera sélective, et donc difficile à avoir. Ainsi, si ton dossier est un peu plus faible et se trouve en dessous des quelques notes que nous avons indiquées plus haut dans cet article, nous te conseillons de candidater à des CPGE un peu plus basses dans les classements, tes chances de voir tes voeux validés seront alors un peu plus fortes.

Astuce : n’hésite pas à regarder les « taux d’accès » lorsque tu navigues sur des formations de la plateforme Parcoursup. Ces taux sont calculés sur la base des donnés de la session 2021. Une valeur à 100 % signifie que tous les candidats qui voulaient accéder à cette formation en 2021 ont reçu une réponse positive lors de la phase principale d’admission. Autrement dit, plus le taux d’accès est élevé est plus tu as tes chances d’intégrer la formation. A contrario, si tu vois des taux d’accès à moins de 40 %, alors tu sauras qu’il s’agit d’une formation sélective et que tes chances seront moins élevées.

 

Mon lycée d’origine a-t-il une influence sur mon dossier ?

C’est une excellente question ! En théorie non… en pratique, c’est une autre histoire. Chaque établissement établit sa propre grille d’évaluation des dossiers reçus sur Parcoursup. Des commissions d’examen des voeux se réunissent pour classer les candidatures : elles peuvent alors le faire « à la main », recourir à des outils de tri maison ou bien utiliser l’«outil d’aide à la décision » (OAD), un algorithme mis à la disposition de Parcoursup pour un traitement automatisé des candidatures. Ainsi, chaque établissement fait sa sélection à sa façon ! L’indicateur de « niveau » du lycée ne fait pas partie de l’OAD de Parcoursup, toutefois les commissions d’examen des voeux peuvent l’ajouter lors de leur traitement des données. En d’autres termes, il n’est pas impossible que certains établissements, notamment les CPGE très sélectives, s’intéressent à ton lycée d’origine pour faire leur choix.

À savoir : en 2018, la ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, avait évoqué le fait d’anonymiser les dossiers Parcoursup (et notamment la mention du lycée d’origine). Mais cette idée est rapidement tombée à l’eau, jugée déshumanisante et peu responsabilisante. En effet, certains y voyaient là un signal négatif : un manque de confiance sur la capacité des professeurs à veiller à l’équilibre du recrutement et une déshumanisation du processus.

 

Tu cherches plus d’infos sur ton orientation ? Des articles sur différents points du programme pour t’aider à décrocher la meilleure note au bac ? Rejoins la team Up2School Bac sur Instagram et TikTok !