concours science factor

Concours Sciences Factor : promouvoir la culture scientifique auprès des jeunes

La dixième édition du concours Science Factor, initiative parrainée par le ministère de l’Éducation nationale, va bientôt élire les vainqueurs parmi les différentes équipes candidates. En proposant à des jeunes, allant de la classe de sixième à la classe de terminale, de réaliser en équipe des innovations à visées citoyennes, l’objectif de ce concours est de promouvoir la science et les initiatives scientifiques auprès des jeunes, et plus particulièrement des jeunes filles.

Zoom sur le concours et les projets innovants qui y voient le jour d’un point de vue économique, environnemental ou citoyen.

La science pour promouvoir l’égalité des genres

Le monde des sciences est pour certains opaque et il l’est d’autant plus pour les filles. Rendre accessible le monde scientifique au plus grand nombre, et surtout aux jeunes filles, c’est l’objectif de Science Factor. En effet, c’est en passant par le jeu et en incitant les jeunes à innover pour rendre notre société plus inclusive, que le concours a réussi a mobiliser près de 20 000 jeunes cette année, avec autant de filles que de garçons.

Au total, ce sont 21 équipes finalistes qui se sont affrontées pour défendre leur projet, toutes menées par leur cheffe d’équipe. Car c’est l’une des particularités du concours : chaque équipe doit être pilotée obligatoirement par une fille. Cette mesure vise à éveiller l’intérêt pour les sciences auprès des jeunes collégiennes ou lycéennes, et à les encourager à envisager des études dans le monde scientifique.

C’est d’ailleurs le cas de certaines candidates, qui après avoir participé à cette expérience, ont décidé de s’orienter vers des études d’ingénieurs.

L’environnement, le thème clé de cette édition

Au-delà du thème de l’égalité des genres, les projets imaginés par les élèves doivent être des initiatives citoyennes, à visée sociale, économique, sociétale, ou encore environnementale. Et c’est bel et bien la thématique de l’environnement qui s’est illustrée dans bon nombre des projets proposés lors du concours.

Par exemple, c’est le cas des élèves d’un lycée de Charleville-Mézières et de leur invention “Éco l’eau”, qui ont créé et ont proposé au jury une maquette de leur dispositif capable de récupérer l’eau froide d’une douche pour ne plus gaspiller cette eau.

Comme l’année passée où le thème de l’environnement était omniprésent avec des projets d’applications pour lutter contre le gaspillage alimentaire par exemple, d’autres innovations se sont aussi focalisées sur la sensibilisation environnementale. Notons, le développement d’une application qui mesure l’emprunte carbone des vêtements que portent les utilisateurs pour sensibiliser les jeunes à la pollution textile ou encore la récupération des eaux de pluie pour en faire de l’énergie.

Pour beaucoup, ce concours permet de se confronter une première fois au monde des sciences et de l’ingénierie, et de voir se concrétiser un projet qui n’était pensé que sur le papier.

Lire aussi : Concours CGénial : le lycée Blanche de Castille remporte la médaille d’or 

Différents prix et 3 projets officiellement inaugurés

En effet, plusieurs candidats, et surtout candidates, témoignent de l’utilité de ce concours. Pour eux, c’est l’occasion de développer leur esprit d’équipe et de porter un projet, avec l’aide de professionnels ou d’experts dans le domaine. Pour les candidates plus particulièrement, il permet aussi de prendre confiance en ses initiatives personnelles, et d’envisager réellement qu’une carrière dans le monde scientifique est possible. 

Certains des projets les plus innovants et réalisables dépassent même le cadre scolaire et se développent réellement dans les communes ou dans les établissements d’origine des candidats. Par exemple, 3 projets pensés lors de ce concours seront officiellement développés et inaugurés en juin. 

Différents prix sont attribués lors de la finale de ce concours présidée par Michaël TRABBIA, Directeur Exécutif Technologies et Innovation d’Orange et Claude ROIRON Déléguée Ministérielle à l’Égalité filles-garçons au ministère de l’Éducation Nationale de la Jeunesse et des Sports.

Cette année, 8 équipes ont pu gagner un prix (prix collège ; prix lycée ; prix lycée professionnel ; prix ENGIE pour récompenser la solution la plus économe en énergie ; prix égalité Filles-Garçons ; prix “care” pour les innovations au service de la santé, prix Handinumérique ou encore le prix orange Numérique pour les initiatives numériques). En plus de ces prix, chaque participant de chaque équipe gagnante remporte un chèque-cadeau de 250 € et bénéficie d’un accompagnement sur le long terme basé sur l’orientation. 

Si tu cherches plus d’informations sur ce concours n’hésite pas à consulter le site de Science Factor

Tu cherches plus d’informations sur ton orientation ? Des articles sur différents points du programme pour t’aider à décrocher la meilleure note au baccalauréat ? Rejoins la team Up2School Bac sur Instagram et TikTok !