abandon spécialité terminale

Témoignages : Comment choisir la spécialité à abandonner en terminale ?

L’année scolaire file à toute allure et les choix d’orientation se profilent à l’horizon. Alors qu’il t’est demandé de choisir trois enseignements de spécialité pour la classe de première, tu devras ensuite en abandonner un à l’approche de la classe de terminale. Nous avons interrogé trois lycéens pour en savoir davantage concernant les raisons qui les avaient poussés à abandonner un enseignement de spécialité plutôt qu’un autre. Zoom sur les témoignages de Victoria, Eulalie et Noah, élèves de première et de terminale.

Besoin d’un petit rappel ? À l’issue de la classe de seconde, un choix s’impose, celui des enseignements de spécialité que tu suivras une fois en classe de première et de terminale. Tout d’abord, il t’est demandé d’en choisir trois parmi tous ceux qui te sont proposés puis, à la fin de la classe de première, tu devras abandonner l’un de ces trois enseignements de spécialité afin de n’en conserver que deux en classe de terminale.

Venus remplacer les célèbres voies S, L et ES qui existaient auparavant (et dont tu as peut-être déjà entendu parler), les enseignements de spécialité ont fait leur arrivée dans un but bien précis, celui de faciliter l’insertion des bacheliers dans la jungle que sont les études supérieures. Et ils donnent lieu, par ailleurs, à des épreuves écrites pour le baccalauréat (alors que la plupart des autres disciplines sont évaluées au contrôle continu).

Quelles sont les spécialités disponibles au lycée ?

Avant de rentrer dans le vif du sujet, sais-tu quels sont les enseignements de spécialité disponibles au lycée ? Si tu ne les connais pas encore très bien (eh oui, ils sont nombreux !), rassure-toi, nous les avons compilés dans le graphique ci-dessous.

spécialités lycée
Les enseignements de spécialité disponibles au lycée.

Il faut néanmoins que tu saches que tous ces enseignements de spécialité ne sont pas dispensés dans chaque établissement. Veille donc à te renseigner au préalable pour ne pas être pris(e) au dépourvu.

Lire aussi : Quand choisir ses spécialités au lycée ?

Quelle spécialité abandonner en classe de terminale ?

Nous avons recueilli les témoignages de trois élèves en classe de première et de terminale concernant leur choix d’enseignements de spécialité. Ils nous ont confié leurs doutes et leurs perspectives d’avenir. De quoi t’aider à y voir plus clair si, toi-aussi, tu te poses encore quelques questions au sujet de ton orientation.

« Mon projet d’orientation est très récent et je n’ai pas d’idées précises de métier pour le moment »

Quelles spécialités as-tu choisies à la fin de la classe de seconde ? Pourquoi ces choix ? 

Noah : J’ai choisi les spécialités HGGSP, SES et LLCER espagnol pour la classe de première. J’ai fait ce choix car j’adore l’histoire, j’aime me cultiver chaque jour. Les SES m’intéressent beaucoup et je trouve qu’elles sont très liées à l’histoire. En ce qui concerne l’espagnol, c’est sans doute plutôt un choix par défaut. Je ne pouvais pas prendre mathématiques, mon niveau ne me le permettait pas et j’avais de bons résultats en espagnol.

Eulalie : En fin de seconde, j’ai choisi la spécialité HGGSP, SVT et HLP. J’ai choisi HGGSP car les thèmes abordés m’intéressaient, de par leur actualité et aussi car ça nous permettait de développer un esprit critique et de mieux comprendre le monde actuel et passé. Ensuite, j’ai fait le choix de la HLP car j’étais plutôt à l’aise à l’écrit (en pensant que ce serait une aide, alors que finalement l’écrit de français est tout aussi important que l’oral) et que j’avais beaucoup aimé le thème de la relation entre l’homme et l’animal. La spécialité HLP montrait également un aspect plus libre qui m’a beaucoup plu. Pour finir, j’ai choisi la spécialité SVT un peu par défaut et en me disant que ça me servirait pour plus tard, si je veux travailler en contact avec les animaux et la nature.

Victoria : J’ai choisi mathématiques, physique-chimie et SVT pour me permettre d’avoir plus de choix d’études par la suite.

Quelle spécialité as-tu abandonnée en classe de terminale ? Pourquoi ce choix ? 

Noah : J’ai décidé d’abandonner l’espagnol car c’était à l’origine un choix par défaut. J’aurais préféré prendre la spécialité mathématiques, mais je n’étais pas bon dans cette matière, alors je m’étais ravisé. C’est encore une fois un choix par défaut car j’aime beaucoup l’espagnol, mais c’est la spécialité qui se rapproche le moins de mon projet professionnel.

Eulalie : Je vais abandonner la spécialité SVT, tout d’abord parce que la doublette SVT et HGGSP n’ouvre pas beaucoup de portes et ensuite parce que mes résultats sont plutôt faibles. La majorité des élèves qui ont choisi la spécialité SVT ont la triplette mathématiques, physique-chimie et SVT, un trio très scientifique, ce qui n’est pas mon cas.

Victoria : J’ai décidé d’abandonner la SVT en classe de terminale car ce n’était pas trop mon truc, même si c’est un domaine très intéressant.

Lire aussi : Bac 2022 : quelles spécialités choisir pour quelles études supérieures ?

« C’est encore un peu le fouillis dans ma tête »

Quels sont tes projets d’orientation ? 

Noah : J’aimerais devenir éducateur spécialisé et faire des études dans le social.

Eulalie : J’ai plusieurs idées ! J’aimerais bien m’orienter vers l’étude du monde du vivant, mais j’aime aussi beaucoup le journalisme, le droit et la géographie. C’est encore un peu le fouillis dans ma tête.

Victoria : Mon projet d’orientation est très récent et je n’ai pas d’idées précises de métier pour le moment. Cependant, en me rendant aux journées portes ouvertes cette année, j’ai découvert le secteur du commerce et les formations qu’il proposait. Ça m’a beaucoup plu !

Sais-tu pour quelles formations tu formuleras des vœux sur Parcoursup cette année/l’année prochaine ? 

Noah : J’ai candidaté pour des licences de sciences sociales, de sciences humaines, d’histoire et des IRTS (Institut Régional du Travail Social, ndlr.) pour concrétiser mon projet et devenir éducateur spécialisé.

Eulalie : J’ai commencé à me renseigner et j’aime beaucoup le BTS GPN (gestion et protection de la nature), mais j’aimerais aussi trouver une formation à l’université qui propose plus ou moins les mêmes matières.

Victoria : J’ai candidaté à l’EDHEC, pour un bachelor de 4 ans.

Te sens-tu limité(e) dans ton choix d’orientation vis-à-vis de ton choix de spécialités ? 

Noah : Oui, je me suis senti limité parce que je n’avais pas la spécialité mathématiques dans ma doublette. Mais j’ai tout de même réussi à formuler un grand nombre de vœux sur Parcoursup.

Eulalie : Je ne me sens pas trop limitée, il me reste beaucoup d’options, même si je remarque que les études en lien avec le monde animalier requièrent souvent les mathématiques.

Victoria : Je ne me sens pas vraiment limitée. J’ai beaucoup hésité avec la spécialité SES, mais finalement elle ne m’a pas manquée et j’ai des compétences en langues qui m’aideront pour étudier en école de commerce.

Nous espérons que les témoignages de ces quelques lycéens te permettrons d’y voir un peu plus clair pour tes propres choix d’enseignements de spécialité. Si nous pouvions te donner un petit conseil, ce serait de penser stratégie certes, mais d’écouter aussi ton cœur. Essaie de trouver un bon compromis entre les matières qui te plaisent et celles dont tu auras besoin une fois dans le supérieur. Tout est une histoire d’équilibre.

Par ailleurs, nous te conseillons de jeter un petit coup d’œil à notre article concernant la spécialité à abandonner en classe de terminale. Nous y donnons de précieux conseils qui pourraient bien t’être utile en cette période.

Tu cherches plus d’infos sur ton orientation ? Des articles sur différents points du programme pour t’aider à décrocher la meilleure note au bac ? Rejoins la team Up2School Bac sur Instagram et TikTok !