Actu en bref

L’actu en bref – Semaine du 12 avril

Chaque vendredi, la rédaction de Major-Bac revient sur les grands évènements qui ont fait l’actu. Cette semaine : dépassement du seuil des 100 000 morts du Covid-19 en France, suspension des vols en provenance du Brésil, procès de la « BAC Nord », débat sur la réparation des torts de l’esclavage aux États-Unis et aveux d’inceste par le politologue Oliver Duhamel. 

 

La France passe la barre des 100 000 morts du Covid-19 en France

Malgré la campagne de vaccination qui s’accélère en France, les contaminations se poursuivent. Le nombre de morts à cause du virus continue d’augmenter. On estime que la France a passé cette semaine la barre des 100 000 victimes du Covid-19. La frange majoritairement affectée et celle des personnes âgées ou fragiles. Mais selon les données de l’Inserm, ce seuil des 100 000 décès sont déjà franchi depuis plusieurs semaines. Actuellement, seulement 7% de la population française a déjà reçu deux doses de vaccin contre la Covid-19.

 

Les vols en provenance du Brésil sont suspendus à cause du Covid-19

Le gouvernement avait d’abord imposé une quarantaine qui peinait à être appliquée pour les personnes revenant d’un voyage au Brésil. Cette semaine, Jean Castex a décidé de suspendre les vols en provenance du pays. Les scientifiques ont d’ores et déjà estimé cette mesure trop tardive voire inefficace. Le variant brésilien du Covid-19 est plus transmissible que le variant anglais. Il circulerait déjà en France à l’heure actuelle, bien que marginalement. Au Brésil, le virus afflue déjà rapidement. Le pays enregistre actuellement plus de 4 000 morts du Covid-19 chaque jour. 

 

La brigade anticriminalité de Marseille en procès

Le procès de ces dix-huit anciens policiers de la brigade anticriminalité de Marseille s’est ouvert le 12 avril dernier. Ils sont accusés d’avoir volé des dealers et autres revendeurs de cigarettes à la sauvette. Le procureur de la République en charge du procès a notamment déploré une « dilution de la règle de droit ». Ces saisies de stupéfiants ont eu lieu hors de « toute transparence » et « tout cadre légal ». On reproche principalement aux policiers de n’avoir fait aucun rapport écrit sur ses saisies. Les accusés, de leur côté, mettent en cause la lourdeur administrative des procédures. 

 

Le congrès américain ouvre un débat sur la réparation des torts de l’esclavage

Afin de réparer les torts causés par l’esclavage, le congrès américain a ouvert cette semaine un débat. Le projet de loi vise à faire justice aux victimes. Une commission d’expert, chargée d’élaborer des propositions pour indemniser les quatre millions de descendants d’africains. Un premier projet de loi qui vise à compenser financièrement les descendants d’esclaves a déjà été adopté. Cette mesure a lieu dans un contexte social tendu. En effet, la mort récente de Daute Wright et le procès du policier coupable de l’assassinat de George Floyd ont remis sur le devant de la scène les inégalités raciales. 

 

Le politologue Oliver Duhamel reconnaît l’inceste à l’égard de son beau-fils

Le politologue, accusé d’inceste sur son beau-fils dans le livre « La Familia Grande » de Camille Kouchner en janvier dernier, niait les faits. Après la parution de l’ouvrage et une plainte déposée par la victime, le parquet de Paris avait ouvert une enquête sur Olivier Duhamel. Ce mercredi, il a reconnu devant la police avoir violé et agressé sexuellement son beau-fils, mineur au moment des faits.