Méthodologie du commentaire de textes en français

Avatar
Voci une fiche qui explique ce qu’il faut faire le jour du BAC face au texte que vous devez commenter – du brouillon à la rédaction, suivez nos conseils.
commentaire de textes français

A l’approche des épreuves écrites et orales du baccalauréat de français, il est impératif d’être au point sur la méthode du commentaire de textes en français. Cet exercice, qui n’est pas si simple, concerne tous les élèves. Voici donc des conseils méthodologiques pour devenir des professionnels du commentaire de texte !

 

Lire le texte plusieurs fois

Toujours avoir une première lecture basique, puis une deuxième/troisième plus analytiques où vous notez dans la marge/sur votre texte les éléments, figures de style ou informations que vous repérez. Tout noter sur l’instant permet de ne rien oublier que l’on voudrait ou pourrait développer.

N’hésitez pas également à utiliser un surligneur et à surligner ou souligner des éléments qui vous semblent pertinents dans le texte. Par exemple, vous voulez commenter la modalisation, vous remarquer que la première personne est souvent utilisée dans le texte. N’hésitez pas à surligner d’une même couleur toutes les occurrences de la première personne.

 

Situer l’extrait

Repérer la place de l’extrait dans l’oeuvre. Selon sa place, il aura différentes fonctions.

Exemple : un incipit aura souvent un rôle fondamental dans une oeuvre. Il permet d’introduire les personnages, le cadre spatio-temporel, etc. Si au contraire il ne donne que peu d’informations sur les personnages et les éléments majeurs de l’oeuvre, ce sera une spécificité de l’extrait à étudier et mettre en avant.

Identifier le genre de l’extrait

Selon la nature du texte, noter les éléments majeurs de l’extrait en ce qui concerne son genre.

 

Commenter un texte romanesque

 

Commenter un texte poétique

  • repérer le type de poème (le sonnet par exemple)
  • le nombre et la nature de strophes et de vers (les alexandrins par exemple)
  • le type et la qualité des rimes
  • l’étude du rythme et des images est primordiale
  • les figures de styles
  • et thématiques majeures.

 

Commenter un texte argumentatif

  • étudier les outils de l’argumentation (le présent de vérité générale, les formulations concises, l’adresse directe au lecteur etc)
  • le ton adopté, le jeu sur la raison ou sur l’émotion
  • la nature du texte d’argumentation (une satire par exemple)
  • la ponctuation

 

 

Commenter un texte théâtral

  • étudier les relations entre les personnages
  • considérer le ton et le registre du discours
  • vérifier le respect ou non de la règle des trois unités (de temps, de lieu, de personnages)
  • mettre en évidence la nature et la fonction des didascalies
  • commenter la nature du texte (la comédie par exemple)
  • repérer les outils propres au théâtre (le comique de geste par exemple).

 

Trouver la problématique

Pour trouver la problématique du texte, il faut saisir la spécificité du texte, ce qui le rend intéressant et exceptionnel (trouver la raison pour laquelle les jurés l’ont choisi).

Plusieurs axes sont possibles :

  • le texte est-il particulièrement représentatif d’un genre ou d’un mouvement ?
  • se distingue-t-il au contraire des autres dans un genre ?
  • quels outils littéraires sont utilisés et dans quel but ?

L’important est de trouver un ou plusieurs axes (ne pas s’éparpiller non plus ! Un ou deux suffisent) qui concernent le texte dans sa totalité. (Elle ne doit donc pas être trop réduite ou ne concerner qu’une partie de l’extrait).

 

Le développement du commentaire de textes

Dans le développement, il faut toujours partir d’observations basiques pour aboutir à quelque chose de plus subtil, pointu et réfléchi.

Le premier niveau d’analyse est important pour permettre à celui qui lira votre travail de saisir la nature du texte, ce qu’il contient… et pour montrer que vous l’avez bien compris.

Même si a brouillon, nous vous conseillons de commenter le texte en menant une analyse linéaire – en étudiant les phrases une par une de manière composée, au BAC il faut rédiger un commentaire composé.

Il faut choisir 2, 3 ou 4 grands axes qu’on peut développer sous forme de 2, 3 ou 4 sous-parties pour chaque.

Les grands axes peuvent être des thématiques (exemple : l’amour, la solitude, la nature), le portrait d’un personnage ou même une caractéristique d’un personnage ou d’une scène (exemple : le caractère exceptionnel de Grenouille dans Le Parfum de Patrick Suskind). Bien choisir ces axes pour pouvoir les développer en différents sous-points.

Un plan parfait dans un commentaire composé évite d’articuler artificiellement les notions entre elles. Il faut créer une véritable progression :

  1. commencer dans la première partie par présenter les points les plus évidents du texte : la modélisation (si le narrateur est très présent), la place de l’extrait (si c’est une scène d’exposition, une incipit …)
  2. prolonger la réflexion dans la deuxième partie (développer des points un peu plus complexes)
  3. ouvrir sa réflexion (dans la troisième sous partie exprimer les idées les plus originales et générales – en quoi ce texte représente-t-il un mouvement ou un genre ?)

 

Autres remarques

Faire attention :

  • au rythme du texte
  • à la place du narrateur et de l’auteur dans le texte
  • bien citer le texte pour prouver ce que l’on analyse et déclare.

Faire attention au paratexte : il éclaire le texte, donné tel quel sans qu’on connaisse forcément l’oeuvre en elle-même, en donnant des informations sur le contexte d’écriture, l’auteur, les personnages ou encore l’action. Il ne faut pas l’analyser dans le corps du devoir mais il est utile pour la compréhension du texte et de ses enjeux.

 

Dans le corps du devoir

L’introduction :

Doivent y apparaître les premières observations générales sur le texte selon l’ordre suivant :

le titre et la date de publication de l’oeuvre dont est extrait le texte, sa nature

le thème, le type de narrateur, le registre, les outils majeurs de l’argumentation

la structure du texte et la problématique.

 

 

Le développement :

Structurer son analyse en deux, trois ou quatre grandes parties (une partie du texte dans une analyse linéaire, un axe majeur dans un commentaire composé). Commencer chaque partie avec une phrase qui condense la thèse majeure de celle-ci. Et au sein de chaque partie, respecter cet ordre : l’argument, l’exemple avec une ou plusieurs citations, une courte phrase conclusive sur l’argument.

Veillez à bien citer les lignes à chaque fois, à être très précis dans vos relevés et vos citations.

Bien aller à la ligne et respecter les alinéas.

 

N’hésitez pas à suivre tous ces conseils pour bien réussir votre commentaire de textes en français. Vous pouvez également consulter nos autres fiches de méthodologie proposées sur le site.

Total
0
Shares
Previous Post

Selon vous, le succès de la représentation théâtrale est-il dépendant du respect de règles telles que celles qu’énonce Boileau ? – dissertation

Next Post

Méthodologie de la dissertation de français

Related Posts