etude kine

Études kiné : formation, programme et salaire

Tu t’intéresses à la profession de kiné, mais tu ne sais pas exactement quelles études te conduiront à ce métier  ? Dans cet article, nous te présentons les formations qui te permettront de devenir kiné.

Le savais-tu ? Selon l’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes, en 2020, plus de 90 000 professionnels exerçaient le métier de kiné en France. L’âge moyen des kinésithérapeutes français est de 45 ans. Le taux de féminisation s’élève, quant à lui, à 49 %. Un progrès pour cette profession bien longtemps dominée par les hommes.

En quoi consiste la profession de kiné ?

Le masseur-kinésithérapeute, également surnommé « kiné » par les moldus, est un professionnel spécialisé dans le traitement des troubles du mouvement, de la motricité et des altérations des capacités fonctionnelles. Son objectif est également de réduire, voire de supprimer, les douleurs.

Quand faire appel à un kiné ? Tu peux te rendre dans un cabinet pour différentes raisons : en cas de torticolis, de lombalgies (douleurs aux lombaires), pour suivre une rééducation après une chute ou encore une opération, etc.

Le masseur-kinésithérapeute peut également être spécialisé dans le domaine sportif et travailler avec des sportifs de haut-niveau.

Où travaille un kiné ? Ce professionnel peut exercer en libéral (option choisie par la grande majorité des diplômés) dans un cabinet privé, que ce soit seul ou accompagné d’associés, mais également pour l’État, au sein d’hôpitaux, de maisons de retraite, d’établissements thermaux ou encore de centres de rééducation publics.

Lire aussi : Le Pass’sport, c’est quoi ?

Études kiné : quels parcours pour accéder à la profession ?

Pour exercer sa profession, le kiné doit être titulaire du diplôme d’État (DE) de masseur-kinésithérapeute. Ce diplôme se prépare en quatre ans, après une première année de sélection, au sein d’instituts de formation masso-kinésithérapie (IFMK).

L’accès en IFMK s’effectue après avoir validé :

  • Une année de PASS (parcours spécifique « accès santé ») ;
  • Une année de L.AS (licence option « accès santé ») ;
  • Une L1 en licence de biologie ou de STAPS.

Nous revenons avec toi sur chacun des parcours cités :

Le PASS

Si tu fais le choix de rejoindre les bancs d’un PASS à la rentrée prochaine, tu suivras des enseignements généraux du parcours spécifique « accès santé » ainsi qu’une option dans un autre domaine (qui peut être droit, langue, SVT ou encore économie-gestion, par exemple).

À l’issue de cette première année de PASS, tu pourras candidater en IFKM. Si jamais tu valides ton année de PASS, mais que tu n’es pas admis en kinésithérapie, pas de panique ! Tu pourras retenter ta chance en deuxième ou troisième année.

À savoir : il est impossible de redoubler la première année de PASS. Si tu ne valides pas ta première année, alors tu devras te réorienter vers une autre formation.

La L.AS, licence avec option « accès santé »

Disponible depuis la rentrée de septembre 2020, l’option « accès santé » permet aux étudiants de suivre des modules qui font le lien avec les filières MMOP (médecine, maïeutique, odontologie et pharmacie).

Différentes licences proposent une option « accès santé » (L.AS) ( cette liste n’est pas exhaustive) :

  • Licence de droit ;
  • Licence de sciences sociales ;
  • Licence de psychologie ;
  • Licence de langues appliquées ;
  • Licence d’économie-gestion ;
  • Licence de mathématiques.

 

Attention toutefois, toutes les licence avec option « accès santé » ne débouchent pas vers les études de kiné. Il est donc important que tu te renseignes au préalable sur les licences que tu peux suivre. Pour ce faire, n’hésite pas à jeter un œil aux fiches formations disponibles sur la plateforme Parcoursup.

Tout comme pour le PASS, si tu valides ton année de licence, mais que tu ne parviens pas à intégrer un IFMK, tu pourras poursuivre en deuxième année de licence et retenter ta chance l’année suivante.

Si, en revanche, tu ne valides pas ta première année de licence option « accès santé », alors tu pourras redoubler ton année ou bien te réorienter dans une autre filière.

Cette formation t’intéresse ? Nous te conseillons de jeter un œil à la vidéo suivante pour mieux saisir les différences entre le PASS et la L.AS.

La licence de biologie ou de STAPS

Si tu souhaites intégrer un IFMK, tu peux également suivre une première année de licence de biologie ou de STAPS.

Si tu ne parviens pas à valider ta première année de formation, tu peux redoubler ton année ou bien te réorienter vers une autre formation.

Lire aussi : Licence STAPS : matières, débouchés et salaires

Le programme en études de kiné

Pour obtenir ton diplôme d’État de masseur-kinésithérapeute, il te faudra suivre cinq années d’études après le bac : une première année de licence, comme nous te l’avons expliqué un peu plus haut dans cet article, et quatre ans de formation de kiné en IFMK.

Les quatre années en IFMK se divisent en deux cycles :

  • Le premier cycle : lors des deux premières années de formation, tu suivras un apprentissage très théorique, avec des cours magistraux, mais également des travaux pratiques. Des stages seront également au programme afin de te professionnaliser le plus tôt possible : 6 semaines en première année et 12 semaines en deuxième année.
  • Le second cycle : ces deux années seront centrées sur la physiopathologie, c’est-à-dire l’étude des troubles du fonctionnement de l’organisme au cours des maladies. Les périodes de stage seront également plus longues : 12 semaines de stage en troisième année (2 stages de 6 semaines) et un clinicat de 12 semaines consécutives en quatrième année.

 

À savoir : lors du second cycle, tu devras préparer un mémoire de recherche, qui donnera ensuite lieu à une soutenance puis à une publication.

Si tu souhaites te spécialiser dans le domaine sportif, alors il te faudra poursuivre tes études après l’IFMK.

Lire aussi : Devenir journaliste : diplôme, études et salaire

Où faire ses études de kiné ?

Tu es charmé(e) par cette formation ? Sache qu’il existe environ 50 instituts de formation en masso-kinésithérapie en France métropolitaine et dans les DOM-TOM.

Tu peux retrouver la liste complète juste ici.

À savoir : il existe quatre IFMK adaptés pour les étudiants ayant des déficiences visuelles : AVH à Paris, Guinot à Paris, Lyon DV et APSAH à Limoges.

Le prix d’une école de kiné

Le prix d’une école de kiné varie selon son type : public, privé à but lucratif ou privé à but non lucratif.

S’il s’agit d’un IFMK public, et donc en lien étroit avec une université, le coût des frais de scolarité s’élève à environ 170€ par an. Toutefois, certains établissements publics fixent des prix pouvant aller jusqu’à 6 000€ par an.

Pour ce qui est des établissements privés, les frais de scolarité sont généralement plus élevés, allant parfois jusqu’à presque 10 000€ par an.

Selon des chiffres avancés par la FNEK (fédération nationale des étudiants en kinésithérapie), le coût moyen des frais de scolarité en IFMK en 2019-2020 s’élevait à 4 550€ par an.

Salaire kiné : à quel salaire prétendre après ses études ?

Première chose à savoir, et non des moindres, les kinés libéraux auront tendance à mieux gagner leur vie que les kinés du secteur public.

Nous revenons avec toi sur les différents salaires auquel tu pourras prétendre une fois ton diplôme d’État en poche.

Le salaire d’un kiné libéral

Si tu fais le choix d’exercer cette profession en libéral, alors tes revenus dépendront de l’importance de ta clientèle. Le kiné libéral gagne en moyenne 2 600€ à 3 000€ nets par mois en tant que débutant et jusqu’à 8 000€ en fin de carrière.

Lire aussi : Quelques conseils si tu vises une formation hors Parcoursup

La salaire d’un kiné dans la fonction publique

Le salaire d’un kiné dans la fonction publique hospitalière est de :

  • Environ 1 900€ nets mensuels après un an de carrière ;
  • Environ 2 200€ nets mensuels après 5 ans de carrière ;
  • Environ 3 000 € nets mensuels après 20 ans de carrière ;
  • Environ 3 500 € nets mensuels en fin de carrière.

 

Tu cherches plus d’infos sur ton orientation ? Des articles sur différents points du programme pour t’aider à décrocher la meilleure note au bac ? Rejoins la team Up2School Bac sur Instagram et TikTok !