Prépa littéraire : matières, concours et débouchés

Avatar
prépa littéraire

Durant la phase d’inscription et de formulation des voeux sur Parcoursup, tu dois faire un choix parmi les (très !) nombreuses formations proposées par l’enseignement supérieur. Alors, plutôt licence ou bachelor ? Études longues ou études courtes ? Classe prépa ou université ? Si tu es un peu largué sur les questions d’orientation… bonne nouvelle pour toi, la team Up2School Bac est là pour t’accompagner dans cette épreuve ! Dans cet article, nous allons te présenter la CPGE (classe préparatoire aux grandes écoles) littéraire, plus communément appelée la « prépa littéraire ». Matières étudiées, emploi du temps, concours préparés, débouchés, etc. cette formation n’aura plus aucun secret pour toi !

Selon les chiffres officiels du gouvernement, à la rentrée 2020, un peu plus de 12 000 étudiants ont fait le choix de rejoindre les bancs d’une prépa littéraire. Un effectif stable par rapport à l’année 2019. Si cette formation attire moins de lycéens que ses équivalents scientifique (prépa S) et économique (prépa EC), la prépa littéraire n’a pas à rougir de sa situation ! On t’explique pourquoi.

 

La prépa littéraire en bref

En quelques mots, comme son nom l’indique, la prépa littéraire prépare ses élèves aux concours de grandes écoles : Écoles normales supérieures, écoles de commerce et de gestion et IEP (instituts d’études politiques). Composée de deux, voire trois années, hypokhâgne (première année), khâgne (deuxième année) et khûbe (si tu fais le choix de « redoubler » ta khâgne et de repasser les concours), cette formation est réputée pour être très exigeante et sélective, au vu des écoles auxquelles elle prépare.

Il existe deux types de prépas littéraires que nous avons pris le soin de te décrire juste ici :

  • La prépa A/L : l’année d’hypokhâgne est multidisciplinaire, tu y retrouveras la plupart des matières littéraires que tu étudiais au lycée (français, philosophie, histoire, géographie, LV1 et LV2). En revanche, une fois en khâgne, donc en 2e année, tu devras faire un choix entre la khâgne Ulm (dite aussi « classique ») et la khâgne Lyon (dite aussi « moderne »). Au programme de ces classes : langues anciennes obligatoires pour Ulm et géographie obligatoire pour Lyon.
  • La prépa B/L : aussi appelée « prépa lettres et sciences sociales », elle permet de se former en deux ans aux sciences économiques et sociales, tout en gardant un socle littéraire important.

Ces deux prépas littéraires sont sans doute les plus connues, mais si tu te renseignes vraiment bien, tu verras qu’il en existe trois autres, préparant leurs étudiants à d’autres écoles telles que l’École nationale des Chartes, l’École spéciale militaire Saint Cyr et l’École normale supérieure section C (arts et création industrielle).

  • La prépa Chartes : elle s’adresse aux latinistes et aux amoureux d’histoire ! En deux ans, hypochartes (première année) et chartes (deuxième année), cette formation t’offre un programme axé sur les langues, les lettres et les civilisations dans le but d’intégrer l’École nationale des Chartes (ENC).
  • La prépa Saint-Cyr lettres : tu souhaites intégrer l’École spéciale militaire de Saint-Cyr (ESM) ? Cette formation est faite pour toi ! En deux ans, la prépa Saint-Cyr lettres te permet de préparer le concours lettres de l’ESM et d’embrasser une carrière d’officier dans l’armée.
  • La prépa artistique Paris-Saclay (ex-Cachan) : elle s’adresse aux profils artistiques qui souhaitent intégrer l’École normale supérieure section C (arts et création industrielle).

À savoir : la prépa littéraire n’est pas une formation diplomante, tu n’en ressortiras donc pas avec un diplôme en poche, mais elle te permet d’acquérir 120 crédits ECTS sur deux ans (ou 180, si tu décides de khûber). De quoi poursuivre tes études à l’université sans avoir à tout recommencer depuis le bac, si tu ne parviens pas à intégrer l’école visée.

Voilà, maintenant que tu en sais un peu plus sur la prépa littéraire, nous allons pouvoir rentrer dans le vif du sujet ! On se concentre sur les CPGE A/L et B/L qui rassemblent les plus grosses promotions de préparationnaires.

Lire aussi : Quelle CPGE choisir ? Le guide ultime !

 

Les matières en prépa littéraire

Si tu fais le choix d’intégrer une prépa littéraire une fois ton baccalauréat en poche, tu auras l’opportunité d’approfondir des matières que tu connais déjà, ou du moins que tu pensais connaître… Au lycée, les professeurs ont l’habitude de “survoler” les programmes pour être certains que tu auras tout vu pour le bac. En prépa, c’est différent ! Les professeurs te forment pour un concours, autrement dit pour être meilleur que les autres. Les matières sont donc beaucoup plus poussées et le niveau est bien supérieur. C’est alors l’occasion de redécouvrir certains domaines !

En prépa A/L, l’année d’hypokhâgne est assez généraliste. Tu auras des cours de français, de philosophie, d’histoire, de géographie ou encore de langues étrangères (tu continueras d’étudier les deux langues de ton choix). Par ailleurs, tu devras impérativement choisir une langue ancienne, soit le latin soit le grec ancien, et suivre des cours de culture antique. Puis, arrivé en fin de première année, tu seras amené à faire un choix entre la khâgne Ulm (dite « classique ») , où une langue ancienne est obligatoire, et la khâgne Lyon (dite aussi « moderne »), où la géographie est obligatoire et où les langues anciennes ne le sont plus.

À savoir : en hypokhâgne, tu dois faire le choix d’une option (espagnol, géographie, théâtre, etc. selon les établissements) et en khâgne, le choix d’une spécialité (lettres classiques, lettres modernes, théâtre, histoire et géographie, philosophie, langues vivantes, etc. selon les établissements), qui définira ton emploi du temps et ton épreuve de spécialité au concours.

En prépa B/L, la formation est pluridisciplinaire. Le tronc commun de la filière comprend de l’histoire contemporaine, des mathématiques, des SES, de la littérature française, de la philosophie et une langue vivante au choix. Par ailleurs, en plus de ce tronc commun à tous les étudiants, dès l’hypokhâgne, tu devras choisir une option entre la civilisation en LV1, la géographie, le latin ou le grec ancien.

 

Les conditions d’accès en prépa littéraire

Pour intégrer une prépa littéraire, tu dois être titulaire d’un baccalauréat général ou d’un diplôme de niveau équivalent.

Par ailleurs, pour suivre ce cursus, il te faudra un très bon niveau en littérature et en culture générale pour mener de front les différentes matières. Un bon niveau en mathématiques et en SES est également attendu pour la prépa B/L.

 

Les spécialités recommandées au lycée pour intégrer une prépa littéraire

Aucune spécialité n’est requise pour intégrer une prépa A/L, le français, la philosophie, l’histoire-géo et les langues faisant déjà partie du tronc commun. Toutefois, certaines spécialités sont à privilégier, en particulier les suivantes :

  • Histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques ;
  • Langues, littératures et cultures étrangères ;
  • Arts ;
  • Littérature, langues et culture de l’Antiquité.

En revanche, pour intégrer une prépa B/L, il est nécessaire d’avoir suivi la spécialité mathématiques en première et d’avoir ensuite poursuivi en terminale avec la spécialité mathématiques ou l’option mathématiques complémentaires.

 

L’emploi du temps en prépa littéraire

Que tu fasses le choix d’une prépa A/L ou B/L, le nombre d’heures de cours sera sensiblement le même. Il faut que tu comptes environ 35 h de cours par semaine (plus ou moins, en fonction de ton choix d’option et de spécialité, et de ton établissement).

Aux heures de cours, tu devras ajouter le temps de travail personnel et la préparation de khôlles (interrogations individuelles ou en petits groupes avec un professeur). Comme tu peux le voir, la prépa littéraire demande un rythme très soutenu et une très bonne organisation, si tu ne veux pas rapidement te sentir débordé.

Si jamais tu souhaites creuser cet aspect, nous te laissons ici cet article sur la gestion du stress au lycée, également valable en prépa !

 

Les khôlles, qu’est-ce que c’est ?

S’écrivant parfois « colles », cet exercice commun à toutes les CPGE est un entraînement intensif aux oraux des concours. À raison d’une à deux fois par semaine (avec un roulement selon les matières), tu vas devoir t’habituer à passer seul ou en petit groupe devant l’un de tes professeurs sur un sujet donné.

Par exemple, cette semaine khôlle de philosophie ! Ton professeur va te donner un sujet à préparer en quelques jours, tu auras ensuite un jour et un horaire de passage, d’environ 20 à 30 minutes, et tu devras disserter à l’oral sur le sujet donné.

Les notes attribuées lors des khôlles sont ensuite comptabilisées dans ta moyenne générale.

 

Où faire une prépa littéraire ?

Les prépas littéraires A/L et B/L sont dispensées au sein de lycées publics, plus rarement dans des établissements privés. 102 établissements proposent une hypokhâgne A/L en France contre 30 établissements pour une B/L. L’association des professeurs de premières et de lettres supérieures (APPLS) les a listés et situés sur une carte que tu peux consulter juste ici.

 

Quelle moyenne en première et terminale pour intégrer une prépa littéraire ?

Il est assez difficile de répondre à cette question… et pour cause ! Le niveau des dossiers des bacheliers admis en prépas littéraires varient bien souvent et il n’existe pas une moyenne au-dessus de laquelle ta place est garantie ! Alors oui, un élève qui a 18/20 de moyenne générale à l’année sera favorisé face à celui qui n’a « que » 12/20, mais ça ne veut pas dire pour autant que tu ne pourras pas rentrer avec 12 de moyenne.

À savoir : la barre d’admissibilité varie en fonction de la prépa que tu demandes et de son classement général. Plus elle sera haute dans le classement et plus elle sera exigeante.

 

S’inscrire en prépa littéraire

Pour t’inscrire en prépa littéraire, tu devras passer par la célèbre, la fameuse… plateforme Parcoursup ! Comment faire ? Rien de plus simple ! Une fois que la phase d’inscription et de formulation des vœux aura débuté, tu n’auras qu’à mettre cette formation dans ta liste de vœux et le tour sera joué. Tu devras ensuite attendre jusqu’au mois de juin pour avoir une réponse à ta candidature. Patience, patience !

Nous te rappelons que la prépa littéraire est une formation très sélective, seuls les meilleurs dossiers sont retenus. Mais garde une chose en tête, toutes les prépas n’ont pas les mêmes exigences ! Si tu souhaites vraiment intégrer une prépa littéraire à la rentrée prochaine, nous te conseillons de jeter un oeil aux classements pour évaluer la difficulté de chacune et formuler tes voeux avec cohérence.

Si tu veux plus d’informations sur Parcoursup et ses différentes phases, nous te conseillons de lire également cet article !

 

Les attendus Parcoursup en prépa littéraire

Pour t’assurer que tu as le profil pour réussir en prépa littéraire, on te conseille de consulter la liste des attendus Parcoursup ! Késako ? Chaque année, les formations présentes sur la plateforme font une liste de plusieurs caractéristiques qu’ils souhaiteraient voir figurer dans le dossier de leurs futurs étudiants. Des critères qu’il faut donc que tu aies en tête avant de postuler.

Voici la liste des attendus nationaux auxquels il est recommandé que tu te conformes :

  • S’intéresser à l’ensemble des disciplines des humanités et disposer d’un bon niveau en lettres, histoire-géo, philosophie, langues (anciennes et/ou vivantes) et arts ;
  • Démontrer des qualités de réflexion, d’argumentation et d’expression, à l’écrit comme à l’oral ;
  • Faire preuve de curiosité intellectuelle ;
  • Avoir du goût pour l’accès aux connaissances par toute forme de lecture ;
  • Être assidu.

Pour la prépa B/L en revanche, les attendus ne sont pas les mêmes. 

Si tu souhaites intégrer une prépa lettres et sciences sociales, tu devras prendre en compte les attendus suivants :

  • S’intéresser aux disciplines des humanités ainsi qu’aux sciences économiques et sociales et aux mathématiques ;
  • Disposer d’un bon niveau de connaissances en mathématiques, en SES et dans les disciplines des humanités ;
  • Suivre un enseignement de spécialité mathématiques, complété d’un second enseignement de spécialité de ton choix, ou l’option mathématiques complémentaires.

Pour les autres prépas littéraires mentionnées plus haut, les règles du jeu sont également un peu différentes. La prépa artistique pour l’ENS de Paris-Saclay demande à ses étudiants de s’intéresser aux domaines de la création passée et contemporaine, de nourrir leur sens de l’imagination et d’apprécier le travail en équipe.

Les trois lycées préparant à l’École nationale des Chartes demandent, quant à eux, d’exprimer un intérêt pour l’histoire et les langues anciennes.

Enfin, pour la prépa Saint-Cyr lettres, il te faudra montrer ton intérêt pour la carrière militaire et avoir de bonnes aptitudes physiques.

 

Les débouchés de la prépa littéraire

Tu l’as compris, les prépas littéraires forment les étudiants aux concours de grandes écoles et notamment de l’École normale supérieure (ENS). Cependant, et sans vouloir te décourager (loin de là !), il faut que tu saches que ce concours est très sélectif. Chaque année le taux d’admis aux ENS avoisine les 6 %, c’est pour dire… Heureusement pour toi, il existe d’autres débouchés !

À l’issue de ta prépa littéraire, tu peux donc faire le choix de poursuivre tes études en L3 à l’université. Un système d’équivalence a été mis en place et t’accorde 120 crédits ECTS, de quoi entrer directement en L3 dans une discipline de lettres ou de langues. Par ailleurs, depuis quelques années, plusieurs écoles ont ouvert les portes de leurs concours d’entrée aux khâgneux. C’est notamment le cas des IEP (les 7 du concours commun) et les écoles intégrées à la Banque d’épreuves littéraires (BEL).

Voici la liste des écoles de la BEL accessibles aux khâgneux :

  • École normale supérieure (ENS) : Paris-Ulm, Lyon et Paris-Saclay (ex-Cachan) ;
  • École des Chartes : métiers du patrimoine ;
  • Écoles de la BCE : une vingtaine d’écoles de commerce (HEC Paris, ESSEC Business School, ESCP Business School, etc.) ;
  • Écoles de management de la banque commune ECRICOME : EM Strasbourg, KEDGE Business School, NEOMA Business School, Rennes School of Business et Montpellier Business School ;
  • ISMaPP : école de management public ;
  • CELSA : école de communication et des médias ;
  • Université Paris-Dauphine : établissement d’économie, sciences sociales, management public et privé, et journalisme ;
  • ESIT et ISIT : écoles de traduction ;
  • École du Louvre : métiers du patrimoine et de l’histoire des arts ;
  • IEP d’Aix-en-Provence, Lille et Lyon ;
  • École spéciale militaire de Saint-Cyr : école des officiers de l’armée de terre.

Lire aussi : Le parcours de Julien, élève normalien, « pour moi l’ENS était réservée aux élèves des prépas parisiennes »

Tu cherches plus d’infos sur ton orientation ? Des articles sur différents points du programme pour t’aider à décrocher la meilleure note au bac ? Rejoins la team Up2School Bac sur Instagram et TikTok !

Total
0
Shares
Previous Post
Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne

Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne, Olympe de Gouges : analyse de l’oeuvre

Next Post
voix passive espagnol

Espagnol : l’emploi de la voix passive

Related Posts