Parcoursup : la rubrique activités et centres d'intérêt

La rubrique “Activités et centres d’intérêt” sur Parcoursup : à quoi sert-elle ?

Dans la ” jungle ” Parcoursup, tu vas devoir te constituer un dossier personnel pour pouvoir formuler tes vœux. Dans ce dossier, il existe notamment une rubrique intitulée ” Activités et centres d’intérêt “.

Mais à quoi sert cette rubrique ? Que faut-il mettre dedans ? Quelles sont les erreurs à éviter ? Major-Bac t’a concocté un petit guide pour remplir au mieux cette partie de la procédure Parcoursup.

Une rubrique facultative permettant aux jurys d’admission de mieux te connaître

Ces dernières années, tu n’as pas pu y échapper : l’organisation du lycée et des études supérieures a été largement bouleversée. Les quatre réformes (lycée, baccalauréat, Parcoursup et université) ont été pensées pour former un tout cohérent entre le lycée et les études supérieures.

Ce gigantesque chantier se caractérise par de nombreux changements. L’un des éléments majeurs dans le cadre de ces quatre réformes est l’introduction, pendant la procédure Parcoursup, de l’examen approfondi des dossiers de candidature par chaque établissement où le lycéen postule. Autrement dit, chaque candidature pour les études post-bac va être évaluée à la loupe par les recruteurs. L’objectif est de voir si l’étudiant correspond bien aux attentes propres à la filière.

Les recruteurs auront donc accès à un certain nombre de données : tes notes, les appréciations laissées par tes professeurs et ta lettre de motivation ; ces trois éléments sont obligatoires.

Au-delà de ces exigences, il existe un espace facultatif nommé ” Vos activités et centres d’intérêt “, qui correspond à une sorte de CV (curriculum vitae) dans le jargon Parcoursup.

Même s’il n’est pas obligatoire de remplir cette section, c’est un élément stratégique de ton dossier de candidature sur Parcoursup. Tu aurais vraiment tort de t’en priver, Major-Bac t’explique pourquoi avec trois simples arguments :

  1. Faire l’effort de remplir la rubrique est la preuve que tu es motivé et que tu prends ton orientation au sérieux, c’est toujours bien vu par les recruteurs !
  2. Évoquer tes expériences ne peut être que bénéfique ! Elles constituent une valeur ajoutée aux documents obligatoires, ces derniers étant très centrés sur le scolaire. Si tu prends le temps de remplir la rubrique, les recruteurs pourront ainsi se faire une idée de qui tu es, au- delà du statut de lycéen.
  3. Dans le cas d’une formation sélective, cette rubrique pourrait aider à départager deux candidats qui auraient un dossier scolaire très similaire.

Bref, en d’autres termes, cette rubrique permet de te démarquer et de mettre en avant ta personnalité, tes qualités et également tes compétences.

Parler de soi, de ses expériences, de ses compétences

L’idée de cette rubrique est de valoriser l’ensemble des expériences que tu as pu avoir, au-delà de l’école et du contexte purement académique. Il peut s’agir par exemple d’expériences professionnelles (un stage, un petit boulot), d’expériences personnelles (séjours linguistiques, engagement citoyen ou bénévolat, rôle de délégué de classe, scoutisme, pratiques sportives et artistiques, etc.).

Même si tu penses ne pas avoir fait beaucoup de choses dans ta vie du haut de tes 17 ou 18 ans, détrompe-toi ! Chaque réalisation témoigne de traits de caractère, d’éléments de personnalité qui te sont propres. Par ailleurs, chaque projet t’a permis d’acquérir un certain nombre de compétences que tu peux valoriser.

Cette rubrique se compose de quatre sections, mises à ta disposition :

  1. Expériences d’encadrement et d’animation : c’est dans cette partie qu’il faut indiquer tes expériences avec des enfants/jeunes. Tu fais du baby-sitting ? Indique-le ici. Tu réalises de l’animation en centre de loisirs ou en colonie, idem ! Tu es scout ? Profite aussi de cette rubrique !
    Dans tous les cas, notes-y les périodes, l’organisme pour lequel tu as travaillé et ton rôle/les choses dont tu as été responsable.
  2. Engagement citoyen et bénévolat : dans cette rubrique, tu dois mettre en avant les expériences de bénévolat si tu en as eu. Précise bien le nom de l’association ou l’institution, la date et les missions qui t’ont été confiées.
  3. Expériences professionnelles et stages : c’est dans cette section que tu peux développer tes expériences professionnelles. Explique ce que tu fais et à quelle fréquence. Par ailleurs, même s’il s’agit d’un travail informel ou non déclaré (les cours de soutien par exemple), mentionne-le. Pense aussi à ton stage de troisième, tu as certainement pu y apprendre de nombreuses choses.
  4. Pratiques sportives et culturelles : pour chaque sport ou activité culturelle que tu pratiques ou as pratiqué, tu peux indiquer ton niveau et le nombre d’années exercées, des distinctions ou éventuels prix.

Ne te prive pas et profite de cette rubrique facultative, tu as certainement plein de choses à raconter !

Trois erreurs à ne pas commettre dans la rubrique ” Activités et centres d’intérêt ” sur Parcoursup

Pour que tu remplisses au mieux cette partie de la procédure Parcoursup, nous te proposons un focus sur trois erreurs fréquentes que tu dois éviter de commettre.

#1 – Ne pas détailler ses expériences

Si tu veux mettre toutes les chances de ton côté, tu ne peux pas te permettre de faire les choses à moitié ! Il faut en effet que tu donnes des précisions sur tes différentes réalisations.

Par exemple, dans la section ” pratiques sportives “, ne te contente pas d’écrire ” pratique du tennis ” mais opte pour une explication plus détaillée. Par exemple : ” Je pratique le tennis depuis dix ans, à raison de deux heures par semaine. Je participe souvent à des tournois, qui me permettent de m’améliorer. Je suis classé 30/1. J’aime ce sport, car le physique est aussi important que le mental.

Tu disposes de 1 500 caractères pour chaque section, alors n’hésite pas à faire preuve de précisions.

#2 – Mentir

La rubrique ” Activités et centres d’intérêt ” permet de te mettre en avant, ainsi que ton parcours, lors de la procédure Parcoursup. Pour autant, il est totalement inutile, voire contre-productif, de ” t’inventer une vie ” pour espérer plaire à tout prix aux recruteurs.

Il est certain que tu trouveras de quoi parler sans avoir à mentir.

Par ailleurs, sache qu’un justificatif (pour un titre obtenu ou un diplôme par exemple) pourrait t’être demandé par l’établissement où tu postules dans la suite de la procédure.

#3 – Ne pas se relire ou se faire relire

La section ” Activités et centres d’intérêt ” sera d’autant plus prise au sérieux s’il n’y a pas de fautes d’orthographe. Soigner son dossier commence donc par une bonne relecture !

N’hésite pas à solliciter tes parents, tes amis, voire même tes profs, pour qu’ils relisent ce que tu as écrit. En plus, s’ils te connaissent bien, ils pourront te suggérer quelques éléments que tu aurais pu oublier.

Te voilà armé comme il se doit pour remplir au mieux la rubrique ” Activités et centres d’intérêt ” sur Parcoursup. Tu n’as plus d’excuse pour ne pas t’y mettre, alors fonce !