Espagnol : les fautes les plus fréquentes, comment les éviter ?

Avatar
erreurs récurrentes en espagnol

¡Buenos días amigos! Dans ce nouvel article, nous t’avons compilé un panel d’erreurs à éviter en espagnol, en particulier celles qui exaspèrent au plus haut point les correcteurs. Et comme il ne suffit pas de connaître les obstacles pour les surmonter, nous te parlons également des astuces à retenir pour exceller dans la langue de Cervantes !

Alors, n’attends plus et apprends à mettre fin à tes erreurs les plus récurrentes !

 

La confusion entre les prépositions en et a

Il est normal de tomber dans ce piège, car en français par exemple nous disons Je suis allé en Espagne et non Je suis allé à Espagne. Alors qu’en espagnol, nous dirons Me fui a España.

Il faut bien avoir conscience que la préposition espagnole en insiste sur l’absence de mouvement : Estoy en mi cama (Je suis dans mon lit). Tandis que la préposition a implique le mouvement.

Pour ne plus faire l’erreur, demande-toi si le verbe renvoie au mouvement en général ou non.

 

L’utilisation systématique de la préposition de après un verbe

La langue de Cervantes est plus synthétique que le français, ce qui explique qu’en espagnol nous n’utilisions pas autant qu’en français le de juste après un verbe. Par exemple, quand je dis Il est essentiel de manger, alors en espagnol je dirai Es imprescindible comer. De la même manière, quand je dis Je décide de manger, en espagnol cela donnera Decido comer.

Afin de ne plus commettre cette erreur, considère que la grande majorité des verbes espagnols ne seront jamais suivis de la préposition de, seuls certains facilement repérables font défaut à la règle.

 

La confusion entre le porque, porqué, por qué et por que

Il n’existe malheureusement aucune solution ici, il faut apprendre par cœur les raisons de leur utilisation pour ne pas se tromper !

Le porque signifie tout simplement parce que. Alors que le porqué n’est autre que le substantif pourquoi, utilisé dans des expressions comme Je ne connais pas le pourquoi de son action.

Puis, le por qué correspond à notre adverbe interrogatif pourquoi, que l’on utilise régulièrement dans une question. Tandis que le por que signifie pour lequel, on peut d’ailleurs dire por lo cual au lieu de por que.

Afin de ne plus faire l’erreur, souviens-toi juste que lorsque l’on pose une question, on adopte un ton en particulier, ce qui explique la présence de l’accent.

 

L’erreur classique du choix entre ser et estar

Il faudrait tout un article spécialement consacré à ser et estar. Heureusement il en existe déjà un, retrouve-le juste ici.

 

L’expression du comparatif

Il existe trois types de comparatif distincts :

  • De supériorité : Más + adjectif + que
  • D’infériorité : Menos + adjectif + que
  • D’égalité : si tu penses qu’il se construit comme ceci : Tanto + adjectif + que, alors tu te trompes ! L’espagnol expliquera l’égalité via la structure Tanto + adjectif + como. Pour garder cette particularité en mémoire, demande-toi juste si le terme que tout seul exprime l’égalité, tu te rendras compte que non, ce qui te fera opter pour le como qui, par définition, exprime l’égalité.

 

L’éternel dilemme entre por et para

Concrètement, on utilise para pour indiquer l’idée de but, alors que por signifie la cause. L’article suivant t’expliquera très bien les modalités de leur usage juste ici. Malheureusement, il n’existe pas encore d’astuce pour cette erreur, il faut apprendre par cœur les règles d’utilisation.

 

La fameuse concordance des temps

Nous avons en partie abandonné la concordance des temps en français, alors que l’espagnol a gardé toute la rigueur de cette dernière. Le tableau suivant t’explique parfaitement que si le verbe de la principale est à un temps, alors le verbe de la proposition subordonnée ne pourra être qu’à certains temps.

Temps de la principale

Temps de la subordonnée

 

Présent

Passé composé

Futur

Les trois temps de la principale

 

Subjonctif présent

Imparfait

Passé simple

Conditionnel

 

Les trois temps de la principale

 

Subjonctif imparfait

 

 

Tu comprends donc qu’il est impossible qu’une proposition subordonnée soit au subjonctif présent si le temps de la principale est l’imparfait, le passé simple ou le conditionnel !

 

¡OJO!

En français, nous utilisons toujours le subjonctif présent après le conditionnel, cette erreur se retrouve souvent en espagnol. Donc, veille à ne pas la commettre, cela montrera à ton correcteur que tu connais parfaitement la concordance des temps.

Par exemple, J’aimerais que tu ne me fasses pas  peur = Me gustaría que no me dieras miedo.

Lire aussi : Comment j’ai eu 20/20 au bac en espagnol !

 

Le depuis, entre desde et desde hace, comment choisir ?

Quand nous disons depuis, nous renvoyons soit à une date fixe, soit à une période. Donc, nous utilisons le même terme, là où les Espagnols en ont deux.

Pour exprimer le depuis + un événement ou une date, en espagnol nous dirons desde. Par exemple, Depuis la fin de la guerre, nous vivons mieux = Desde el fin de la guerra, mejor vivimos.

Alors que pour exprimer le depuis + une durée, on utilisera le desde hace. Par exemple, Je vis en France depuis 20 ans = Vivo en Francia desde hace treinta años.

Pour ne plus te tromper, demande-toi si ton depuis exprime une date fixe ou une durée.

 

Bien exprimer un pourcentage

Rien de plus simple qu’exprimer un pourcentage. Si tu es sûr de ton pourcentage, alors tu utiliseras le pronom el devant. Par exemple, 95% des médecins travaillent = El 95% de los médicos trabajan.

Mais si tu n’es pas sûr et que ta donnée numérique est approximative, alors opte toujours pour le pronom un devant. Par exemple, 20 % des invités iront en soirée = Un 20% de los invitados irán de fiesta.

Pour ne plus te tromper, demande-toi si tu es sûr de l’exactitude de ta donnée.

 

Bien placer les accents, c’est tout un art

Il s’agit là d’une erreur récurrente ! Il est dur de l’effacer, mais une fois que tu auras compris comment faire, les accents n’auront plus aucun secret pour toi. Tu n’auras même plus besoin de connaître les règles par cœur pour les placer correctement.

Le mieux pour apprendre les différentes règles relatives aux accents serait d’écouter de l’espagnol,  je te propose donc cette courte vidéo de 5 minutes juste ici.

Nous espérons que cet article t’aura permis d’identifier les erreurs les plus récurrentes en espagnol et (surtout !) de pouvoir y remédier.

Lire aussi : Oral d’espagnol : Mitos y héroes

Tu es à la recherche de contenus pour améliorer ton espagnol pour le Jour-J ? N’hésite pas à consulter nos ressources en ligne pour devenir un as des langues !

Total
0
Shares
Previous Post
Histoires d'orientation

Raconte-nous une anecdote “orientation” qui t’a marqué !

Next Post
Sources et défis croissance bac

SES : Les sources et les défis de la croissance économique

Related Posts