bac de français

Bac français 2022 : comment se présentent les épreuves écrites et orales ?

Le 16 juin prochain, les élèves en classe de première composeront pour l’épreuve écrite du baccalauréat de français. La date approche et tu n’es pas certain de saisir tous les enjeux de cette épreuve ? Tu ne sais pas si ces épreuves sont aménégées du fait des conséquences de la situation sanitaire en 2022 ? Pas de panique, nous revenons avec toi sur le déroulé des épreuves écrite et orale de français et te donnons nos meilleurs conseils pour réussir haut la main le jour de l’examen.

À savoir : depuis la réforme du baccalauréat, les épreuves anticipées de français (EAF), que tu passes en classes de première, ont été modifiées. Tu trouveras donc dans cet article tous les éléments qui te permettront de les aborder sereinement.

Les épreuves écrite et orale du bac de français

Pour commencer, le bac de français est composé de deux épreuves, qui auront chacune une note. Celles-ci compteront pour ta moyenne finale au baccalauréat lors de ton année de terminale. Il est donc important de bien te préparer : tu pourras prendre de l’avance en termes de points. De la même manière, si tu peux avoir deux bonnes notes, cela te permettra d’envisager le reste des épreuves du bac en terminale avec un peu plus de sérénité et de confiance, ce qui est toujours bon à prendre !

Programme

Le nouveau bac de français est composé de quatre sujets d’étude pour toutes les séries. Parmi ces sujets d’étude, trois sont retenus dans le programme de ton année. Dans ces sujets, tu devras étudier une œuvre intégrale pour chacun, œuvre intégrale choisie par ton professeur ainsi qu’un parcours en plus.

Cette liste d’œuvres n’est pas figée : elle évolue et un quart parmi le total se renouvelle tous les ans. Ainsi, ce cycle de quatre ans est un moyen de diversifier les œuvres étudiées. Tu trouveras ci-après le texte officiel qui réglemente le fonctionnement du bac de français.

Lire aussi : Tout savoir sur les œuvres au programme du bac de français 2022

Texte officiel

Il est toujours bon de s’appuyer sur les textes officiels pour prendre connaissance des attendus pour une épreuve donnée. Voici donc ce qui prévaut pour l’EAF :

« Le programme de français fixe quatre objets d’étude pour la classe de première : la poésie du XIXe siècle au XXIe siècle, la littérature d’idées du XVIe siècle au XVIIIe siècle, le roman et le récit du Moyen Âge au XXIe siècle, le théâtre du XVIIe siècle au XXIe siècle. Chacun des objets d’étude associe une œuvre (ou une section substantielle et cohérente d’une œuvre) et un parcours permettant de la situer dans son contexte historique et générique. Le programme national de douze œuvres, renouvelé par quart tous les ans, définit trois œuvres par objet d’étude, parmi lesquelles le professeur en choisit une et son parcours associé », selon le Bulletin Officiel de l’Education Nationale, de la Jeunesse et des Sports du 4 février 2021.

La nature des épreuves écrite et orale

L’épreuve écrite consiste en une dissertation ou un commentaire de texte (au choix) à réaliser sur table en quatre heures. Un coefficient de 5, quelle que soit ta série, est attribué. Pour la voie technologique, il faut remplacer la dissertation par une contraction de texte.

L’épreuve orale, quant à elle, dure vingt minutes après trente minutes de préparation. Il s’agit de lire un texte à voix haute (2 points), en faire son explication linéaire – en suivant l’ordre du texte, ce n’est donc pas un commentaire composé – (8 points), une question de grammaire (2 points) et enfin un rapide entretien portant sur une des œuvres intégrales au programme (8 minutes, 8 points). Cette épreuve est également dotée d’un coefficient 5.

Ces deux épreuves anticipées comptent pour 10 % de ta note finale parmi les 60 % d’examen terminal (les 40 autres relevant du contrôle continu). Inutile de dire qu’il faut donc les aborder avec sérieux !

Bac de français : des aménagements à l’oral pour la session 2022

Comme l’an dernier, le ministère de l’Éducation nationale a mis en place des aménagements des épreuves anticipées de français pour prendre en compte les effets de la crise sanitaire. Il n’a en effet peut-être pas été simple pour tout le monde de progresser dans le programme au rythme prévu suite aux différentes vagues de Covid ayant touché la France, en particulier l’hiver dernier. Ces aménagements consistent en une réduction du nombre de textes à présenter à l’épreuve orale de français :

• Première générale : 16 textes au lieu de 20, avec au moins 3 extraits des oeuvres intégrales au programme pour chaque objet d’étude ; 

• Première technologique : 9 textes au lieu de 12, selon la répartition suivante : 

  • Au moins 3 textes dont 2 extraits d’une oeuvre étudiée et 1 texte pour le parcours dans le cadre de l’objet d’étude “Littérature d’idées” ;
  • Au moins 1 texte, issu de l’oeuvre choisie ou du parcours, pour chacun des 3 autres objets d’études. 

Quelles sont les œuvres au programme pour la session 2022-2023 ?

Comme évoqué plus haut dans cet article, nous te proposons de reprendre le texte officiel qui indique le programme de la session pour l’année 2022- 2023. N’hésite pas à cliquer directement sur les oeuvres de la liste pour consulter l’article que nous avons rédigé sur celles-ci et faciliter ton apprentissage/tes révisions !

La liste des œuvres et des parcours inscrits au programme de première pour l’année scolaire 2022-2023 et pour les épreuves anticipées de la session 2024 du baccalauréat est la suivante :

Classe de première de la voie générale

Objet d’étude pour lequel les œuvres sont renouvelées

  • Le roman et le récit du Moyen Âge au XXIe siècle

Abbé Prévost, Manon Lescaut / parcours : personnages en marge, plaisirs du romanesque.

Balzac, La Peau de chagrin / parcours : les romans de l’énergie : création et destruction.

Colette, Sido suivi de Les Vrilles de la vigne / parcours : la célébration du monde.

Objets d’étude pour lesquels les œuvres sont maintenues

  • La poésie du XIXe siècle au XXIe siècle

Victor Hugo, Les Contemplations, livres I à IV / parcours : les mémoires d’une âme.

Charles Baudelaire, Les Fleurs du Mal / parcours : alchimie poétique : la boue et l’or.

Guillaume Apollinaire, Alcools / parcours : modernité poétique ? 

  • Le théâtre du XVIIe siècle au XXIe siècle

Molière, Le Malade imaginaire / parcours : spectacle et comédie.

Marivaux, Les Fausses Confidences / parcours : théâtre et stratagème. [Autre article d’analyse ici]

Jean-Luc Lagarce, Juste la fin du monde / parcours : crise personnelle, crise familiale.

  • La littérature d’idées du XVIe siècle au XVIIIe siècle 

Rabelais, Gargantua / parcours : rire et savoir.

La Bruyère, Les Caractères, livres V à X / parcours : la comédie sociale.

Olympe de Gouges, Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne (du « préambule » au « postambule ») / parcours : écrire et combattre pour l’égalité.

Classe de première de la voie technologique

Objet d’étude pour lequel les œuvres sont renouvelées

  • Le roman et le récit du Moyen Âge au XXIe siècle

Abbé Prévost, Manon Lescaut / parcours : personnages en marge, plaisirs du romanesque.

Balzac, Mémoires de deux jeunes mariées / parcours : raison et sentiments.

Colette, Sido suivi de Les Vrilles de la vigne / parcours : la célébration du monde.

Objets d’étude pour lesquels les œuvres sont maintenues

  • La poésie du XIXe siècle au XXIe siècle

Victor Hugo, Les Contemplations, livres I à IV / parcours : les mémoires d’une âme.

Charles Baudelaire, Les Fleurs du Mal / parcours : alchimie poétique : la boue et l’or.

Guillaume Apollinaire, Alcools / parcours : modernité poétique ?

  • Le théâtre du XVIIe siècle au XXIe siècle

Molière, Le Malade imaginaire / parcours : spectacle et comédie.

Marivaux, L’Île des esclaves / parcours : maîtres et valets.

Jean-Luc Lagarce, Juste la fin du monde / parcours : crise personnelle, crise familiale.

  • La littérature d’idées du XVIe siècle au XVIIIe siècle 

Rabelais, Gargantua, chapitres XI à XXIV / parcours : la bonne éducation.

La Bruyère, Les Caractères, livre XI « De l’Homme » / parcours : peindre les Hommes, examiner la nature humaine.

Olympe de Gouges, Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne (du « préambule » au « postambule ») / parcours : écrire et combattre pour l’égalité.

Comment se préparer aux épreuves écrite et orale de français ?

Comme pour tous tes contrôles et DS, bien préparer une épreuve n’est pas sorcier, il faut juste une bonne préparation. Voici quelques clés pour briller le jour des épreuves.

Maîtriser la méthode

En premier lieu, il est primordial de bien connaître la méthode requise pour l’écrit en particulier. On ne te demande pas d’avoir la science infuse, mais d’appliquer les règles du commentaire ou de la dissertation dans tes copies. Cela constitue un cercle vertueux, car si tu maîtrises la méthodologie, tu seras sans aucun doute plus confiant et cela te permettra de mettre en valeur les idées pertinentes que tu as. Car rien de plus frustrant pour un correcteur qui voit de bonnes idées, mais qui ne sont pas bien présentées ! Tu dois donc avoir en tête les codes de la dissertation et du commentaire.

Se laisser le choix

Ceci nous mène à notre deuxième point : nous te déconseillons de choisir un seul des deux types d’exercice proposés. En clair, il arrive souvent que des candidats misent tout sur le commentaire composé et moins sur la dissertation. Cependant, deux éléments sont à prendre en compte : le commentaire de texte étant le plus souvent choisi par les élèves, les notes sont généralement plus sévères que pour la dissertation.

De plus, vous ne pouvez pas savoir sur quel texte vous tomberez le jour de l’épreuve : peut-être s’agira-t-il d’un texte particulièrement difficile à comprendre et donc à analyser. En résumé, laissez-vous le choix sans avoir de certitude préalable sur le type d’exercice que vous choisirez : mieux vaut une dissertation moyenne qu’un mauvais commentaire !

Une des clés de la réussite : la lecture

Ce titre peut en effrayer plus d’un, mais pas de panique ! Si beaucoup de professeurs ont à cœur de répéter cette phrase (à raison), il ne s’agit pas forcément de lire de gros pavés, mais surtout de lire intelligemment et efficacement.

Lire des bonnes copies

Dans un premier temps, nous t’encourageons à lire des copies de dissertations et de commentaires réussis. Tu pourras ainsi voir concrètement la méthode et les attendus de telles épreuves. Tu peux également consulter des plans détaillés, afin de reprendre par-ci par-là des idées, des références et des citations (voici un article qui répertorie les citations incontournables pour le bac français) que tu pourras utiliser à ton tour !

S’entraîner avec de vrais sujets

Ensuite, entraîne-toi quand tu te sentiras suffisamment prêt, à effectuer des sujets d’annales (qui sont tombés au bac les années précédentes) et à consulter leurs corrigés. C’est une excellente manière d’apprendre, pas seulement de manière passive comme en cours, mais en t’appropriant l’exercice de manière personnelle.

Étoffer sa culture efficacement

Par ailleurs, tu peux également consulter des articles portant sur des courants littéraires que tu étudies. Il peuvent aussi étudier la vie des auteurs que tu vas rencontrer. Tu pourras dès lors développer davantage de connaissances sur le contexte et les mouvements littéraires des œuvres que tu étudies !

Enfin, n’hésite pas à lire des textes courts si tu n’as pas le temps ou si tu n’aimes pas trop ça. Le meilleur moyen est de lire des nouvelles, forme de romans condensés. Cela te permettra d’étoffer ta culture et ton vocabulaire, combo gagnant garanti !

Pour conclure, l’EAF ne doit pas t’effrayer ! Il s’agit d’une épreuve accessible, qui l’est d’autant plus qu’il y a un programme sur lequel tu peux te reposer. Relis bien tes cours régulièrement et fait preuve de curiosité en lisant certains ouvrages annexes que tes profs peuvent te recommander.

Tu cherches plus d’infos sur ton orientation ? Des articles sur différents points du programme pour t’aider à décrocher la meilleure note au bac ? Rejoins la team Up2School Bac sur Instagram et TikTok !