Stendhal le rouge et le noir

Le Rouge et le Noir, Stendhal : résumé et analyse

Le Rouge et le Noir de Stendhal est, cette année encore, au programme du baccalauréat de français. La team Up2School Bac te dit tout ce que tu dois savoir sur cette œuvre emblématique. Dans cet article, tu retrouveras une fiche de révision complète : du résumé à l’analyse du fameux roman de Stendhal, celui-ci n’aura plus aucun secret pour toi !

Introduire Le Rouge et le Noir 

Afin de commencer cette fiche de révision comme il se doit, nous te laissons ci-dessous une citation de Stendhal qui viendra embellir ton introduction de dissertation !

« Un roman est un miroir qui se promène sur une grande route. Tantôt il reflète à vos yeux l’azur des cieux, tantôt la fange des bourbiers de la route. Et l’homme qui porte le miroir dans sa hotte sera par vous accusé d’être immoral ! Son miroir montre la fange, et vous accusez le miroir ! Accusez bien plutôt le grand chemin où est le bourbier, et plus encore l’inspecteur des routes qui laisse l’eau croupir et le bourbier se former », affirme Stendhal, écrivain du XIXe siècle et auteur du roman Le Rouge et le Noir.

Lire aussi : La liste des oeuvres au programme du baccalauréat de français 2022

Le Rouge et le Noir, le processus d’écriture

Le contexte historique

Le roman et le récit ont subi plusieurs changements du Moyen-Âge jusqu’au XXIe siècle. Ces changements semblent être le résultat du bouleversement du contexte socio-politique qui influence le peuple et notamment les écrivains.

Le XIXe siècle est un siècle riche non seulement par le nombre des auteurs, mais également par les divers courants présents.

Les nombreux écrivains se sont divisés : il y a ceux qui ont connu la révolution française dès leur enfance, ceux qui ont souffert avec Napoléon et son autorité, ceux qui se sont évadés dans la nature, ceux qui ont décrit la réalité telle qu’elle est et plein d’autres encore.

Le groupe d’écrivains qui a connu la révolution française, comme Stendhal et ses contemporains par exemple, ont une conscience différente : ils pensent à l’impact d’un événement historique sur l’individu et non pas sur la nation.

En juillet 1830, les révolutions françaises mettent fin à la restauration ; c’est alors le temps d’abolir à la monarchie.

Stendhal et Le Rouge et le Noir

C’est durant cette année que Stendhal, de son vrai nom Marie-Henri Beyle, écrit son deuxième roman intitulé Le Rouge et Le Noir ou Chroniques de 1830. Ce roman s’inscrit dans un siècle qui voit l’exploitation du genre romanesque et sa diversification.

Lire aussi : Bac français 2022 : comment se présentent les épreuves écrites et orales ?

Les personnages dans Le Rouge et le Noir 

Avant de rentrer dans le vif du sujet, un petit point personnage s’impose !

  • Julien Sorel : il est le protagoniste (personnage principal) du roman. Jeune homme ambitieux et arriviste, il use de son intelligence pour essayer de se faire une place dans la société.
  • Monsieur de Rênal : il est le premier maire de Verrières et le premier employeur de Julien. Il engage le jeune homme en tant que précepteur pour ses enfants.
  • Madame de Rênal : elle est la femme du maire de Verrières et la maîtresse de Julien. Elle pense que la maladie de son fils est un châtiment divin et elle finit par écrire une lettre de dénonciation de Julien à son mari.
  • Monsieur Valenod : il est le second maire de Verrières et le rival de Julien pour l’amour de Madame de Rênal. Il est en conflit avec Monsieur de Rênal, il est jaloux et aimerait avoir une aussi belle femme.
  • La Marquis de La Mole : il est le ministre du roi et emploie Julien après sa sortie du séminaire.
  • Mathilde de La Mole : elle est la fille du Marquis de La Mole et la seconde amante de Julien.
  • Elisa : elle est la femme due chambre de Madame de Rênal. Elle est secrètement amoureuse de Julien, mais voyant que son amour n’est pas réciproque, elle décide de révéler la liaison de Madame de Rênal et de Julien à Monsieur Valenod.
  • Fouqué : il est le seul ami de Julien.
  • L’Abbé Pirard : il est l’abbé et le directeur du séminaire de Besançon avant de démissionner pour une cure à Paris. Il est également le protecteur de Julien pendant son séjour au séminaire.
  • Le Curé Chélan : il est l’abbé de Verrières et le premier protecteur de Julien, c’est lui qui le mène chez les de Rênal.

Résumé du Rouge et le Noir

Attention, spoiler altert !

L’œuvre conte l’histoire de Julien Sorel, jeune homme de 19 ans issu d’une famille pauvre de la campagne française. Au début du roman, Julien est engagé en tant que percepteur pour les enfants de Monsieur de Rênal, Maire de Verrières, petite ville de Franche-Comté. Lors de sa rencontre avec Madame de Rênal, femme du Maire, le jeune homme tombe sous le charme. Contre toute attente, Madame de Rênal finit elle-même par s’éprendre de Julien et les deux jeunes gens mènent alors une romance adultérine. Julien vit de réels moments de bonheur aux côtés de Madame de Rênal, qui l’initie à l’amour ainsi qu’à la vie de la haute société de province. Toutefois, leur amour s’ébruite et Madame de Rênal, par peur pour son mariage, décide de faire renvoyer Julien. Il finit donc par quitter les enfants de Rênal ainsi que son amante.

Peu après ces déboires, Julien fait la rencontre de M. de La Mole et de sa fille, Mathilde, avec qui il entame une relation amoureuse orgueilleuse et désirante. Mathilde apprend qu’elle est enceinte et convainc son père de la laisser épouser Julien, non sans mal. M. de La Mole finit par accepter cette union et anoblit Julien qui devient alors le chevalier Julien Sorel de la Vernaye. Le jeune homme est fou de joie. Malheureusement son bonheur est de courte durée. Madame de Rênal, en apprenant ce mariage, décide d’envoyer une lettre à M. de La Mole, dans laquelle elle le décrit comme étant un séducteur infâme et sans scrupule. M. de La Mole furieux, décide d’annuler le mariage. Julien, hors de lui, s’en prend physiquement à Madame de Rênal, ce qui le conduit immédiatement en prison. Mathilde veut sauver son amour et fait tout pour l’aider, mais ce dernier est condamné à mort. Le destin des trois personnages principaux est alors scellé : Julien est décapité, Mathilde effondrée et Madame de Rênal meurt de chagrin trois jours plus tard.

Lire aussi : Se préparer au commentaire en français (écrit et oral)

Interpréter Le Rouge et le Noir 

Le titre

Le titre du roman indique l’opposition présente dans le texte : le rouge comme la couleur des habits de l’armée et le noir pour les prêtres. Autrement dit, pour réussir et vivre dans cette époque, il faut soit faire partie des hommes politiques soit rejoindre la vie religieuse et les prêtres. Les deux n’ont qu’un but : mener à la fortune et à un classement social respectueux. Ainsi, l’objectif de Stendhal est marqué : son roman est une réflexion sur la vie de cette époque, très difficile pour les classes les plus modestes.

Le genre

Ce roman est considéré à la fois comme un roman réaliste, un roman d’amour, d’apprentissage et de formation psychologique.

Lire aussi : Alcools, Apollinaire : analyse de l’oeuvre

Le protagoniste, Julien Sorel

Le protagoniste de l’histoire est un jeune villageois d’origine modeste caractérisé par différentes esthétiques et valeurs dans ce roman. C’est grâce à son parcours spatial et social, à la place des pères (biologiques et de substitution) tels que l’abbé Chélan ainsi qu’au rôle déterminant de Madame de Rênal que Julien sera formé et éduqué. Il agit alors comme une représentation des jeunes de son époque.

Julien est un jeune homme timide, fragile, sans expérience de la vie, il lui arrive même de pleurer à plusieurs reprises au début du roman. De plus, il entretient une relation chaotique avec son père et ses grands frères. C’est pour cette raison notamment que Julien n’a pas le sentiment d’appartenir à sa famille. Il se présente comme appartenant à une autre race que celle de Sorel. Il préfère lire plutôt que de travailler avec son père. Il est à la recherche d’une nouvelle identité, d’un lieu plus familier et précieux, plus noble.

Selon le classement social, la famille Sorel est considérée comme une famille pauvre, alors que les connaissances de Julien l’aideront à esquisser un trajet contraire. Il va oublier son nom et ses origines pauvres pour rejoindre la classe riche et devenir, un jour, précepteur séminariste, secrétaire, émissaire politique et même lieutenant. Cependant, cette évasion et ce désir de changement le conduisent d’une façon inexorable vers la mort : il s’agit pour lui de mourir pour être qui il est véritablement. Ce qui traduit un caractère révolutionnaire. Parallèlement, cette révolution intérieure apparait à la fin du roman lorsqu’il décide de tuer Madame de Rênal. Aussi, la lecture et son amour pour Napoléon, dès le début du roman, appuient cette révolution.

En outre, dès la première rencontre avec son amante jusqu’au dernier jour, le silence de Julien règne. Nous notons l’absence de réponse ou de comportement durant les dialogue avec les autres personnages. Son langage comportemental et oral précise le manque de communication et le rôle primordial du silence. Cet acte indique soit le refus de communication soit le rejet de son comportement paysan. Par son caractère silencieux, il n’avoue ni l’amour ni l’affection qu’il porte à Madame de Rênal. Il reste silencieux.

Or, lorsqu’il rencontre Mathilde, il déclare ses désirs et ses rêves. Il établit une relation désireuse à laquelle Mathilde devient, de plus en plus attachée. La jeune femme est notamment très attachée à son caractère courageux et offensif. Au cours de cette relation, nous découvrons le véritable caractère de Julien : plein de révolution, d’énergie et de désirs. Tout cela pour atteindre un seul objectif : un titre de noblesse, qui l’éloignerait de sa condition paysanne. Toutefois, à la fin de ses derniers jours, son silence le ramène de nouveau à la solitude et à la mort. Cela signale une structure en boucle de son caractère qui commence et se termine par le silence en renvoyant le héros à son statut de paysans pauvre.

Par ses expériences, Julien murit et devient un homme adulte. Il est alors capable de discerner le vrai du faux en ce qui concerne ses relations amoureuses. Les dernières paroles qu’il prononce devant le juge (un discours véhément qui lui vaut la peine capitale, mettent en évidence ce changement et ce courage.

Conclure Le Rouge et le Noir

Passons maintenant à la conclusion de cette fiche. La fin tragique du roman de Stendhal met l’emphase sur la faiblesse du personnage principal, la chute de ses objectifs et son échec social, qui détone avec la réussite d’autres héros de l’époque comme Bel Ami (roman de Maupassant) par exemple. Julien Sorel est considéré d’une part comme un héros, un jeune courageux qui souhaite réaliser ses rêves et se détacher d’une société étouffante ; et d’autre part comme un anti-héros qui est mort après l’échec de ses rêves.

Maintenant que tu sais tout du roman Le Rouge et le noir, n’hésite pas à réviser la méthodologie de l’oral avec notre fiche de méthodologie ultime.

Pour plus d’informations sur les oeuvres au programme du bac de français 2022, n’hésite pas à consulter nos ressources juste ici. Rejoins la team sur Instagram et TikTok !