art et pouvoir espagnol

Oral du bac d’espagnol : Art et pouvoir

L’année file à toute vitesse et tu aimerais que l’on revoie ensemble la notion Art et pouvoir, au programme du baccalauréat d’espagnol cette année ? Ça tombe bien, tu retrouveras dans cet article une fiche de révisions complète en ce qui concerne cette notion. N’hésite pas à prendre quelques notes, cet article pourrait t’être très utile en cette fin d’année !

Par ailleurs, tu t’en rendras très rapidement compte, mais nous avons fait le choix de rédiger cet article en français et en espagnol. À toi la vocabulaire et les exemples précis dans la langue de Cervantes !

Le pouvoir (que l’on peut selon la première définition associer au gouvernement) et l’art sont parfois des notions contradictoires et/ou opposées. Le gouvernement peut censurer l’expression artistique pour diverses raisons, de même qu’il peut l’instrumentaliser à son avantage. L’art peut être un outil de contestation, d’argumentation ou de lutte, d’où l’attention portée par le gouvernement aux expressions artistiques. 

Définition de la notion Art et pouvoir

Avant toute chose, il est important que tu saisisses les définitions suivantes pour te plonger corps et âme (rien que ça !) dans la notion Art et pouvoir.

L’art

L’art est une activité régie par un ensemble de règles, de méthodes à observer (suivies ou non par les artistes). Cette activité manifeste un goût de l’esthétique très poussé de la part de l’artiste. Le terme art peut également désigner l’ensemble des œuvres créées par un artiste. Toutefois, la définition qui nous intéresse le plus dans ce contexte est la suivante : l’art est la création d’objets ou de mises en scène destinées à produire chez le public un état particulier de sensibilité et à lui transmettre un message particulier.

El arte es una actividad que se rige por un conjunto de reglas, métodos que deben ser respetados (seguidos o no por los artistas). Esta actividad demuestra un gusto muy avanzado por la estética del artista. El término arte también puede referirse a todas las obras creadas por un artista. Sin embargo, la definición que más nos interesa en este contexto es la siguiente: el arte es la creación de objetos o escenarios destinados a producir un estado de sensibilidad en el público y a transmitir un mensaje.

Le pouvoir

Le pouvoir peut être défini comme l’autorité (une entité qui représente l’autorité et a des pouvoir spécifiques), la puissance, la possibilité, l’habileté à faire quelque chose (les capacités et possibilités d’action en somme) ou encore l’influence exercée sur quelqu’un ou quelque chose.

El poder puede definirse como la autoridad (una entidad que representa la autoridad y tiene poderes específicos), la posibilidad, la capacidad de hacer algo (capacidades y posibilidades de acción en definitiva) o la influencia sobre alguien o algo.

Lire aussi : Viaje y exilio (voyages et exils) – Bac de spécialité espagnol

Comment mettre en relation art et pouvoir ?

L’art étant une expression culturelle, sociale et politique ; cela peut être un outil qui impacte et qui donne ainsi un certain pouvoir à l’artiste. Il peut être un outil de contestation, d’argumentation ou encore de lutte. La transmission de messages spécifiques (de contestation par exemple) et la possible influence de l’art sur le public en font un outil puissant. D’où l’attention portée par le gouvernement aux expressions artistiques. On ne compte plus les tentatives de censure de certains artistes et mouvements artistiques parce qu’ils représentaient un danger pour le pouvoir en place. De la même manière, le pouvoir a de nombreuses fois instrumentalisé l’art à son avantage. Ainsi donc, art et pouvoir sont intrinsèquement liés, et ce dans le monde entier.

El arte es una expresión cultural, social y política y también puede ser una herramienta que impacta y, por tanto, da cierto poder al artista. Puede ser una herramienta de contestación, de argumentación o de lucha. La transmisión de mensajes específicos (por ejemplo, de protesta) y la posible influencia del arte en el público lo convierten en una poderosa herramienta, de ahí la atención prestada por el gobierno a las expresiones artísticas. Ha habido innumerables intentos de censurar a determinados artistas y movimientos artísticos porque representaban un peligro para el poder establecido. Del mismo modo, el gobierno ha utilizado a menudo el arte en su beneficio. Así, el arte y el poder están intrínsecamente unidos, y esto es así en todo el mundo.

Les exemples de la notion Art et pouvoir

La censure, ou quand art et pouvoir s’opposent

L’art étant une forme d’expression avec une forte capacité d’influence, il est souvent visé par le pouvoir en place lorsqu’il ne véhicule pas le message souhaité. Celui-ci censure alors l’oeuvre en question. Ce fur le cas lors de la Biennale du livre à Rio de Janeiro qui s’est tenue du 30 août au 8 septembre 2019 au Brésil. Le maire de Rio, Marcelo Crivella, a censuré la bande dessinée Avengers : The Children’s Crusade (ou Avengers : La Croisade des Enfants) pour son contenu LGBT. Le gouvernement de Jair Bolsonaro, très conservateur, y a vu un risque de perversion de la jeunesse. Ainsi, le message de tolérance et de progrès quant à l’acceptation des personnes qui ne suivent pas les modèles du couple hétérosexuel et du sexe de la naissance ne convenait pas au pouvoir conservateur qui a censuré l’expression artistique en question. L’Union des écrivaines et des écrivains argentins a dénoncé cette prise de position radicale et a signé une tribune de contestation. L’art est un pouvoir de contestation et de dénonciation de ce type de tendances radicales, même lorsqu’il est censuré. Et le pouvoir sait à quel point les expressions artistiques sont puissantes, d’où les multiples tentatives de censure.

Como el arte es una forma de expresión con gran capacidad de influencia, a menudo es blanco de los poderes establecidos cuando no transmite el mensaje deseado. Este último censura entonces la obra en cuestión. Así ocurrió durante la Bienal del Libro de Río de Janeiro, que se celebró del 30 de agosto al 8 de septiembre de 2019 en Brasil. El alcalde de Río, Marcelo Crivella, censuró el cómic Avengers : The Children’s Crusade por su contenido LGBT. El gobierno muy conservador de Jair Bolsonaro vio un riesgo de perversión de la juventud. Así, el mensaje de tolerancia y progreso en cuanto a la aceptación de las personas que no siguen los modelos de la pareja heterosexual y el sexo de nacimiento no convenía al poder conservador, que censuró la expresión artística en cuestión. La Unión de Escritores de Argentina denunció esta postura radical y firmó una tribuna de protesta. El arte es un poder de protesta y de denuncia de este tipo de tendencia radical, incluso cuando es censurado. Y las autoridades saben lo poderosas que son las expresiones artísticas, de ahí los numerosos intentos de censura.

La Movida, quand l’art est synonyme de pouvoir contre le pouvoir en place

La Movida (ou Movida madrileña) est un mouvement culturel et artistique qui s’est développé dans l’Espagne de la transition démocratique (années 80) après la mort du général Franco et la fin de la dictature. Son nom est tiré de l’expression “hacer una movida” qui désignait le fait de sortir de la capitale pour acheter de la drogue et de revenir pour la consommer à Madrid.

Ce mouvement artistique, lieu de contestation du conservatisme du pouvoir et de la trop grande présence de la figure du franquisme dans la période de transition démocratique, a engrangé de grands changements en Espagne. Désireux de renouveau, de renaissance de la jeunesse et de modernité, il a permis une évolution des mentalités espagnoles. La modernisation du pays (et notamment de la société espagnole) et son intégration à l’Europe ont été possibles grâce à des mouvements comme la Movida.

Ce qu’il faut retenir de la Movida est, tout d’abord, son inscription dans le présent culturel européen marqué par le rock, les punks et les mouvements artistiques qui prônent la liberté et l’affranchissement des règles. De plus, les sociétés européennes sont dans une période d’évolution des moeurs, en témoigne mai 68 en France. Ensuite, il faut l’inscrire dans le présent espagnol : après une dictature conservatrice, contre les libertés et violente, la Movida encourage la libération des moeurs, la liberté d’expression et les libertés individuelles. C’est un mouvement artistique en faveur du progressisme. Et pour se faire, ils ont contourné la censure en glissant astucieusement leurs critiques dans un art très complexe.

Pour ne citer qu’une référence, on ne peut passer à côté de l’iconique Pedro Almodóvar. Ses films, connus dans le monde entier, sont représentatifs de cette recherche de liberté et de contournement de la censure. La complexité, la finesse et l’étrangeté caractérisent son art. Son engagement passe notamment par son travail artistique.

La Movida madrileña es un movimiento cultural y artístico que se desarrolló en España durante la transición democrática (en los años 80) tras la muerte del general Franco y el fin de la dictadura. Su nombre proviene de la expresión “hacer una movida”, que significaba salir de la capital para comprar droga y volver para consumirla en Madrid.

Este movimiento artístico, que desafió el conservadurismo del gobierno y la excesiva presencia de la figura del franquismo en el periodo de la transición democrática, provocó grandes cambios en España. Con su deseo de renovación, el renacimiento de la juventud y la modernidad, permitió una evolución en las mentalidades españolas. La modernización del país (y en particular de la sociedad española) y su integración en Europa fueron posibles gracias a movimientos como la Movida.

Lo más importante que hay que recordar de la Movida es, en primer lugar, que formaba parte del presente cultural europeo marcado por el rock, los punks y los movimientos artísticos que preconizaban la libertad y la ruptura de las normas. Además, las sociedades europeas se encuentran en un periodo de cambio de costumbres, como lo atestigua el Mayo del 68 en Francia. En segundo lugar, hay que situarlo en el presente español: tras una dictadura conservadora, antilibertad y violenta, la Movida fomenta la liberación de la moral, la libertad de expresión y las libertades individuales. Es un movimiento artístico a favor del progresismo. Y para ello, esquivaron la censura deslizando hábilmente sus críticas en un arte muy complejo.

Por citar sólo una referencia, no puede faltar el icónico Pedro Almodóvar. Sus películas, conocidas en todo el mundo, son representativas de esta búsqueda de la libertad y de la elusión de la censura. La complejidad, la delicadeza y la extrañeza caracterizan su arte. Su compromiso se refleja en su obra artística.

Lire aussi : Lugares y formas de poder – Oral de bac en espagnol

Vocabulaire spécifique à la notion Art et Pouvoir

Art : Arte

Peinture : Pintura

Dessin : Dibujo

Musique : Música

Littérature : Literatura

Journalisme : Periodismo

Artistique : Artístico/a

Mouvement artistique : Movimiento artístico/a

Esthétique : Estético

Public : Público

Pouvoir : Poder

Impact : Impacto

Impacter : Impactar

Influence : Influencia

Influencer : Influenciar

Engagement : Compromiso

Engagé : Comprometido

Lutte : Lucha

Contestation : Contestación

Contourner : Evitar ; Eludir

Censure : Censura

Conclusion

Pour conclure, l’art et le pouvoir sont des notions très présentes, proches et opposées dans nos sociétés depuis des siècles. Les exemples de censure d’expressions artistiques par le pouvoir politique, d’instrumentalisations politiques de l’art ou de prise de pouvoir contre le pouvoir en place par l’art ne manquent pas.

Encore aujourd’hui, ce sont des notions d’actualité, d’où leur grand intérêt pour l’oral du baccalauréat.

Para concluir, el arte y el poder son nociones muy presentes, cercanas y opuestas en nuestras sociedades desde hace siglos. No faltan ejemplos de censura de la expresión artística por parte del poder político, de instrumentalización política del arte o de utilización del arte para tomar el poder contra los poderes fácticos.

Incluso hoy en día, son nociones de actualidad, de ahí su gran interés para el bachillerato oral.

Lire aussi : Comment j’ai obtenu la note de 20 au baccalauréat d’espagnol ?