Les trois startups de Polytechnique à suivre en 2021 !

Chaque année, Polytechnique décerne le prix Jean-Louis Gerondeau-Safran aux trois startups les plus innovantes sur les sujets de cybersécurité, du stockage de l’énergie ou de l’aéronautique. Découvre les trois jeunes poussées créées à l’X qu’il ne faudra pas rater en 2021 !

 

Créé en 2011, le prix Jean-Louis Gerondeau-Safran a été mis en place en l’honneur de Jean-Louis Gerondeau, diplômé de l’X, promo 1962, ancien Président du Directoire de Zodiac Aerospace. Son objectif ? Récompenser les startups créées à Polytechnique qui innovent dans le secteur de la cybersécurité, le stockage de l’énergie ou l’aéronautique. Avec ce prix, l’X entend également favoriser l’entrepreneuriat au sein de l’école d’ingénieurs. Les lauréats du concours se voient récompensés de 60 000€ répartis entre tous les projets.

En cette année particulière, le jury a été à nouveau bluffé par les capacités d’innovations des étudiants et enseignants-chercheurs de l’écosystème de Polytechnique. Pour Grégoire Aladjidi, directeur groupe stratégie et M&A de Safran, les temps de crise sont toujours de formidables moteurs de l’innovation. « La Seconde Guerre mondiale avait permis l’émergence des radars ou des moteurs à réaction. En 2001 face au terrorisme, l’industrie aéronautique avait mis en place de nouvelles procédures pour renforcer la sécurité des passagers. La crise du Covid-19 va accélérer la coopération et l’innovation, et pour le transport aérien l’efficacité des opérations, avec la préoccupation environnementale et la cybersécurité au cœur des solutions. Pour son dixième anniversaire, les lauréats du prix Jean-Louis Gerondeau témoignent cette année encore de ces enjeux relevés par des entrepreneurs. »

 

Escape, Hiperssys et Tarmac Technologies : les trois nouveaux fleurons de l’X

Les grands gagnants de l’édition 2021 sont Escape, Hiperssys et Tarmac Technologies. Les entrepreneurs diplômés ou enseignants-chercheurs de l’X se voient donc récompensés de 20 000€ par projet, un gain qui leur permettra d’accélérer le développement de leur startup.

Escape propose une solution d’automatisation de la protection des applications cloud via l’IA. À l’initiative de cette startup, nous retrouvons Antoine Carossio, promo 2016, et Tristan Kalos, étudiant à l’ENSTA Paris. En outre, ils suivent tous les deux le double cursus X-HEC Entrepreneurs. « Nous sommes très heureux de recevoir le prix Jean-Louis Gerondeau – Safran qui témoigne de la confiance que nous a accordée le jury. La dotation financière qui l’accompagne va nous permettre de recruter un stagiaire en R&D et de poursuivre le développement de notre outil », déclarent les deux entrepreneurs.

Hiperssys a été développé par Costel-Sorin Cojocaru, directeur de recherche au Laboratoire de Physique des Interfaces et des Couches minces commun à Polytechnique et au CNRS, et Mariam Ezzedine, post-doctorante au sein du même laboratoire. Les deux entrepreneurs ont créé une nouvelle génération de batteries au lithium-ion qui équipent notamment nos smartphones et ordinateurs portables. Leurs avantages ? Elles sont plus performantes et moins coûteuses. « Nous sommes ravis de faire partie des lauréats du prix Jean-Louis Gerondeau – Safran, d’autant que les membres du jury se sont montrés très intéressés par notre technologie. Grâce aux 20 000 € que nous avons reçus, nous allons pouvoir poursuivre le développement de nos batteries en achetant notamment des équipements nécessaires pour effectuer nos tests », se réjouit Mariam Ezzedine.

Tarmac Technologies propose une plateforme dont le but est d’améliorer la fluidité dans les aéroports. Ce projet est porté par Delphine Deleger de la Sorbonne, Anthoine Dusselier, promo 2014 de l’X, et Maud Payan, étudiante au sein du Master X-HEC Entrepreneurs. Leur outil assure un suivi en temps réel en mettant en relation les compagnies aériennes et les sociétés dites « d’assistances » (ménage, livraison de valises ou de plateaux-repas). « Nous sommes particulièrement honorés de recevoir ce prix soutenu par une entreprise emblématique de notre secteur d’activité. Cette récompense renforce notre volonté de digitaliser les opérations aériennes afin d’améliorer la fluidité aéroportuaire », indique Anthoine Dusselier.

Pour en savoir plus sur le prix et savoir si ton projet est éligible, rendez-vous sur la plateforme dédiée !

Poursuis ta lecture sur ces sujets