Les écoles normales supérieures (ENS)

Tu as entendu parler des « normaliens » et cette expression t’intrigue ? Découvre ce que c’est d’être étudiant dans une école normale supérieure ou ENS ! Donnant accès aux grands corps de l’État, à un doctorat ou encore à l’agrégation, cette formation prestigieuse n’aura plus de secrets pour toi. 


Les écoles normales supérieures ou ENS

Les écoles normales supérieures (ENS), au nombre de quatre, dispensent des formations d’excellence. Ces écoles sont l'ENS, établie en 1826, l'ENS Lyon, datant de 1880, l'ENS Paris-Saclay, fondée en 1891 et enfin l'ENS Rennes, créée en 2013. À noter que quand l'expression « ENS » est utilisée sans précision, elle fait référence à la plus ancienne des écoles, à savoir l'ENS située dans la rue d’Ulm à Paris. 

À l’origine les écoles normales supérieures ont été créées pour transmettre aux élèves l’art d’enseigner. Ensuite, elles ont eu pour but de former des élèves fonctionnaires. Désormais, les écoles normales supérieures concourent à la fois à la formation aux métiers d’enseignement ou de la recherche ainsi qu’à la formation de cadres supérieurs des administrations publiques et des entreprises françaises et européennes. De Louis Pasteur à par Simone Weil, en passant Ester Duflo et Cédric Villani, tous sont passés par l’ENS !

La particularité des écoles normales supérieures repose sur le statut de fonctionnaire stagiaire des étudiants (tout du moins les Français issus de classes préparatoires). Cette qualité de fonctionnaire stagiaire fait que les études sont non seulement payés par l’État et perçoivent une rémunération ! En contrepartie, les fonctionnaires stagiaires s’engagent à travailler pendant dix ans pour un État membre de l'Union européenne (que ce soit dans les services publiques, une entreprise publique ou dans une institution d'enseignement supérieur ou de recherche). Si l’élève vient à rompre cet engagement décennal, il sera tenu de rembourser les sommes perçues durant sa scolarité. À noter cependant que les élèves admis par le concours par voie universitaire ou par sélection internationale ne disposent pas de ce statut et ne sont donc pas rémunérés. 

La perspective qu’adoptent les écoles normales supérieures est aujourd’hui multidisciplinaire et internationale. Afin de mieux s’adapter aux mutations de l’enseignement supérieur et de proposer un enseignement d’autant plus pertinent, les écoles normales supérieures se sont associées à des universités, que sont Paris Sciences et Lettres pour l’ENS, l’Université de Lyon pour l’ENS Lyon, l’Université Paris-Saclay pour l’ENS Paris-Saclay et l’Université Bretagne-Loire pour l’ENS Rennes. 


Les enseignements et spécialités proposés dans les ENS 

Pluridisciplinarité, ouverture et liberté intellectuelle caractérisent l’enseignement des écoles nationales supérieures. En plus de cours dans la spécialité voulue, chaque élève choisit d’autres enseignements dans des disciplines différents, participe à des séminaires, des conférences et réalise des échanges académiques à l’étranger ainsi que des stages en entreprise ou en laboratoire de recherche. 

Les enseignements des écoles nationales supérieures couvrent de très larges champs. Les cinq grands domaines de spécialisations proposés par les écoles normales supérieur sont l’art, les lettres et langues, les sciences humaines et sociales, les sciences et la technologie ainsi que l’EPS. Tu trouveras ci-dessous le détail des spécialisations délivrées par chaque école. 


Intégrer une école normale supérieure 

Quelle que soit la voie d’admission, le recrutement pour intégrer une école normale supérieure est très sélectif. Entre la moitié et deux tiers des étudiants de écoles normales supérieures sont recrutés par concours, tandis que les autres sont recrutés sur dossier. 

Pour intégrer une école normale supérieure, la voix la plus classique est de passer les concours dédiés après une classe préparatoire aux Grandes Écoles (CPGE). Étant donné que les écoles normales supérieures proposent chacune des spécialités variées, elles recrutent des étudiants venant de sept types de classes préparatoires différentes, à savoir A/L et B/L en lettres ou MPI, Info, PC, PSI, BCPST en sciences. Les étudiants ayant réussi le concours ont accès au statut de fonctionnaire stagiaire rémunéré, pour une durée d’étude de quatre ans. Ils sont ainsi soumis à l'engagement décennal. On utilise le terme de normalien-élève pour désigner un normalien ayant réussi les concours. Ces concours sont aussi accessibles aux étudiants d’IUT ou de STS, même s’ils sont moins nombreux parmi les rangs des normaliens. 

Il est aussi bon de savoir que les élèves issus de classes préparatoires commerciales étant admissibles dans une école parisienne (HEC Paris, ESSEC ou ESCP Business School) peuvent passer directement les oraux de l’ENS Paris-Saclay. 

La sélection sur dossier, suivie d’un oral d’admission, constitue le second biais d’intégration dans une école normale supérieure. Les étudiants qui intègrent les ENS par cette voie peuvent candidater après une L2 ou L3, que ce soit à l’université, en classe préparatoire, dans un IUT, etc. Cette voie d’admission permet d'accéder au statut de normalien-étudiant. Leur statut administratif est différent des normaliens-élèves car ils ne sont pas fonctionnaires stagiaires, donc ne sont pas rémunérés ni contraints à l'engagement décennal, mais ils suivent la même formation et obtiennent le même diplôme que ces derniers. 

Les étudiants internationaux pouvant rejoindre l’école en L3 ou en M1 ont accès seulement au statut de normalien-étudiant. Ils ne sont donc pas rémunérés mais peuvent prétendre à une bourse de 1 000€ sous certaines conditions. 


Les quatre écoles normales supérieures

L'École normale supérieureFondée il y a presque deux siècles, l’ENS est la première et la plus renommée des écoles normales supérieures. Elle est aussi surnommée Normale Sup' ou l’ENS Ulm, car l’école est située rue d’Ulm, au cœur du Quartier latin de Paris. Elle joue un rôle important dans les débats intellectuels, scientifiques et culturels actuels, qu’elle alimente à la fois par ses formations, ses chercheurs et ses diplômés engagés dans de multiples domaines. L’ENS est membre de l’Université PSL, constituée de 25 institutions parisiennes prestigieuses, souhaitant créer des synergies entre leurs offres de formations. 

Chaque élève bénéficie d'un tutorat individuel et compose son propre programme d'études, encourageant ainsi la multidisciplinarité. Ils peuvent choisir parmi les nombreuses spécialités de l’école qui sont énoncées ci-dessous par catégorie : 
• Histoire et théorie des arts (études cinématographiques, études théâtrales, musicologie, histoire de l’art, etc.) 
• Sciences de l’antiquité (archéologie, lettres classiques, grammaire et linguistique comparées, etc.) 
• Littérature et langages (littérature française, théorie littéraire, littérature comparée, linguistique, littératures et langues allemandes, anglaises, espagnoles, italiennes, russes, etc.)
• Géographie, environnement, histoire, études cognitives, philosophie
• Sciences sociales (anthropologie, droit, économie, études politiques, histoire économique, sociologie) 
• Biologie, chimie, géosciences, informatique, mathématiques, physique 

L'École normale supérieure de Lyon. L’école normale supérieure de Lyon est historiquement la deuxième école normale supérieure française. Les trois principes énoncés par l’école sont « la promotion d'approches multidisciplinaires, le suivi individualisé des parcours adaptés aux projets des étudiants et la nécessité de respecter le temps long de la recherche. » L’ENS Lyon est non seulement une référence dans le paysage de l'enseignement supérieur, mais ainsi un centre de recherche reconnu. 

Voici les spécialités dans laquelle l’école excelle, énoncées par catégorie :
 • Arts de la scène, études cinématographiques et audiovisuelles, musique et musicologie
 • Lettres classiques, lettres modernes (langue française, littérature comparée, littérature française), langues et cultures étrangères (études anglophones, arabes, chinoises, germaniques, hispanophones et lusophones, italiennes, slaves)
• Philosophie, sciences cognitives, sciences sociales (administration des institutions de la recherche, architecture de l’information, histoire-histoire de l’art-archéologie, géographie, finance, sociologie, science politique)
• Biosciences, informatique, mathématiques, sciences de la matière (chimie ou physique), sciences de la Terre 

Le campus de l'ENS Lyon est composé de deux sites. Le premier, Monod, situé dans le quartier Gerland de Lyon, est dédié aux sciences. Le site Descartes, disposant d'un « jardin évolutif » pensé comme un écosystème viable et cohérent, est réservé à la partie lettres et sciences humaines de l'école. 

L'École normale supérieure de Paris-Saclay. Anciennement dénommée ENS Cachan, l’école normale supérieure de Paris-Saclay est la troisième école du réseau des écoles normales supérieures. Véritable mastodonte de la recherche et de l’enseignement, l’ENS Paris-Saclay comprend 12 départements d’enseignement ainsi que 13 laboratoires de recherche. Elle propose des spécialités en :
• Design
• Anglais
• Économie et gestion, sciences sociales
• Sciences (biochimie, chimie, génie biologique, informatique, mathématiques, physique)
• Sciences de l’ingénieur (électronique-électrotechnique-automatique, génie civil, génie mécanique) 

L'École normale supérieure de Rennes. D'abord simple antenne de l'ENS Cachan en Bretagne, l’école devient indépendante en 2013. L’ENS Rennes est la dernière école à avoir rejoint le réseau des écoles normales supérieures et la plus petite. Accueillant néanmoins des promotions de plus en en plus importantes, l’ENS Rennes se démarque par les cinq magistères qu’elle dispense, en économie-droit-gestion, informatique et télécommunications, mathématiques, mécatronique ainsi qu'en sciences du sport et éducation physique. 

Regroupant entreprises, écoles publiques et privées et centres de formation, le campus Ker Lann, situé à quelques kilomètres de Rennes, est le lieu d’une richesse intellectuelle, professionnelle et relationnelle inédite.


Les débouchés après une école normale supérieure

Les écoles normales supérieures préparent les étudiants à assumer des responsabilités élevées, que ce soit dans l’administration publique ou dans les grandes entreprises. Ils peuvent par exemple rejoindre les grands corps de l’État. Mais les diplômés d’écoles normales supérieures excellent aussi dans le monde de la recherche fondamentale ou appliquée, ainsi que l’enseignement universitaire ou les classes préparatoires. 

Une grande partie des étudiants poursuivent en doctorat, passeport international des carrières de haut niveau. C’est le cas de 80% des élèves de l’ENS. D’autres normaliens préparent l’agrégation. 

En somme, les écoles normales supérieures constituent un véritable tremplin pour des carrières ambitieuses.