Tu t’imagines depuis toujours haranguer le Parlement pour défendre tes idées ? Tu veux travailler en relations internationales ou en affaires publiques ? Les IEP (instituts d’études politiques) proposent des formations centrées sur les affaires publiques, la politique et l’administration française. Si toi aussi tu veux intégrer l’une des prestigieuses écoles Sciences Po, cet article est fait pour toi !

Les IEP ou écoles Sciences Po

Les IEP désignent les instituts d’études politiques. Ce sont dix écoles (en comptant Sciences Po, qui demeurre indépendante) spécialisées dans les relations publiques, les sciences politiques et l’administration. Hormis Sciences Po, il existe Sciences Po AixSciences Po Bordeaux, Sciences Po Grenoble, Sciences Po LilleSciences Po LyonSciences Po RennesSciences Po Toulouse et Sciences Po Saint-Germain-en-Laye. Cependant, les IEP ne sont pas tous membres de la Conférence des Grandes Écoles. 

Il ne faut néanmoins pas confondre les Sciences Po de région avec les campus délocalisés de Sciences Po, à savoir Le Havre, Nancy, Reims, Dijon, Menton et Poitiers. Chacun de ses campus affiche une spécificité qui est liée à la région : le campus du Havre est tourné vers le continent nord-américain, celui de Nancy vers l’Allemagne, celui de Menton sur le Moyen-Orient et la Méditerranée, etc.

Les IEP offrent des formations humaines et sociales généralistes, généralement dispensées en 5 ans. La formation est ainsi composée d’un premier cycle global où les étudiants suivront des cours de droit, de relations internationales, de géopolitique, de langues, etc. Il s’agit avant tout d’acquérir des connaissances variées afin d’attiser la curiosité des étudiants et d’affiner leur esprit critique. Certaines spécialisations sont proposées en deuxième année, même si la majorité du cursus s’articule autour d’un tronc commun. La troisième année est en général dédiée à l’international, et les élèves ont l’opportunité de partir à l’étranger dans l’une des nombreuses universités partenaires des différents IEP. Ce premier cycle est ensuite suivi d’un master, qui fait l’objet d’une spécialisation dans l’un des 15 à 20 programmes proposés par chaque IEP.

Les formations et spécialisations proposées en IEP

Les masters proposés dans les IEP sont très divers. Ainsi, beaucoup de filières sont disponibles. On y trouve par exemple des masters en relations internationales, qui mêlent des cours traitant des questions de gouvernance, d’économie et de géographie, avec des spécialisations en affaires internationales ou en sécurité et défense. Il existe également des masters en science politique, avec des spécialisations autour du lobbying, autour des carrières publiques ou encore autour du mécénat culturel. 

Au sein des écoles Sciences Po, tu retrouveras également d’autres formations, notamment en stratégie et communication des organisations, en affaires publiques, en affaires européennes… Les IEP sont également la voie royale pour préparer les concours administratifs comme ceux de l’ENA. Les masters de Sciences Po sont aussi réputés pour les spécialisations en droit, en urbanisme ou en journalisme.

Intégrer une école Sciences Po

Si tu vises Sciences Po ou un IEP en région, les modalités de recrutement sont différentes.

Intégrer Sciences Po

L’entrée à Sciences Po se fait majoritairement après la Terminale, en postbac. Les trois procédures d’accès qui existaient jusqu’ici laissent place à une nouvelle procédure unique pour la rentrée 2021. Les épreuves écrites sont définitivement annulées. Seul l’oral demeure. Le dossier du candidat, composé entre autres de ses bulletins de la Seconde à la Terminale, rentrera également dans l’évaluation. 

Il est sinon possible d’intégrer l’école en bac+3, uniquement pour le master. Dans ce cas, les candidats enverront leur dossier pour la phase d’admissibilité et passeront un oral s’ils sont retenus pour la phase d’admission. La procédure est similaire celle que tu pourras rencontrer à Sciences Po Bordeaux.

Intégrer un IEP membre du réseau ScPo

Le parcours pour rejoindre les IEP de région, membres du réseau ScPo, est quelque peu différent. Il existe tout d’abord le concours commun (concours du réseau ScPo), qui regroupe les admissions pour les IEP de Toulouse, Aix, Lyon, Saint-Germain-en-Laye, Rennes, Lille et Strasbourg.  Les candidats qui veulent entrer en première année doivent passer trois épreuves : une d’histoire, une de langue vivante et une de « questions contemporaines », portant sur un thème différent chaque année. Ce concours peut se passer en Terminale ou en bac+1. À Sciences Po Rennes et à Sciences Po Strasbourg, sous réserve de s’être présenté à toutes les épreuves écrites du concours commun, les bacheliers obtenant la mention très bien sont déclarés admis directement.

Pour entrer à Sciences Po Grenoble, les candidats doivent passer deux épreuves écrites spécifiques ; une de langue et une sur un ouvrage d’histoire contemporaine.

Les débouchés après une école Sciences Po

Les débouchés après les IEP de région ou Sciences Po sont nombreux. Contrairement à ce que l’on peut penser, seule une minorité des élèves travaille dans le secteur public (environ 22% à Sciences Po). Par ailleurs, 86% des élèves de Sciences Po trouvent un emploi dans les 6 mois qui suivent l’obtention de leur diplôme, ce qui témoigne du fort niveau d’employabilité des étudiants. 

Ainsi, les vocations dans l’administration publique sont nombreuses, tout comme celles dans le droit, la finance, le conseil et l’audit, les cabinets de lobbying, les collectivités locales… Les profils issus de Sciences Po sont également très recherchés dans les grandes entreprises où ils peuvent exercer à des postes dans les relations publiques notamment. Sciences Po reste également la meilleure antichambre de l’ENA, même si la formation est vouée à disparaître. 

Crédit photo : Chapsallmagina

Choisis ta future formation d'excellence
No stress, on est là pour t'orienter !
Découvre ta future formation
Voir mes options