Corrigé d’annales de bac – Géographie 2017

Le bac S de géographie de 2017 invitait les étudiants à réfléchir sur la place dans l’Afrique dans la mondialisation. Voici le sujet d’annales :

Analyse de deux documents en géographie. Il s’agit de montrer l’intégration du continent africain dans la mondialisation et ses limites en termes d’investissements directs étrangers.

Doc 1 : L’Afrique, une destination de prédilection des investisseurs. Tribune publiée dans le China Daily du 30 juin 2015.

Doc 2 : Carte mondiale des investissements directs étrangers (IDE) en 2013.

Pour voir les documents, c’est par ici.

 

Annales de géographie – Méthode à avoir à l’esprit

Que la mineure soit d’histoire ou de géographie, les mêmes règles et conseils s’appliquent lorsqu’il s’agit d’une étude de documents – évidemment, s’il s’agit d’une carte, tout change – mais pas de panique, nous publierons bientôt une fiche à ce sujet.

L’épreuve doit se réaliser en 1h-1h30 maximum. Nous conseillons de la réaliser avant la majeure: cela vous permettra de savoir quel est le temps exact que vous pourrez accorder à la majeure et de soigner votre mineure sans la faire à la dernière minute !

Vous allez avoir une consigne complétée de quelques documents à disposition. C’est un vrai trésor qui vous facilite la vie ! La consigne vous donne tout simplement la problématique et le plan à réaliser, et les documents vous offrent une mine d’informations que vous pourrez utiliser en exemples, à compléter avec vos propres connaissances. 

En somme, vous l’aurez compris: la mineure n’est pas tellement un exercice de connaissances, mais plutôt d’analyse. Nous allons donc vous donner les clefs d’analyse et de rédaction de la mineure, à travers l’exemple du sujet d’examen de la section S en 2017.

 

Annales de géographie : les étapes à suivre pour réussir l’épreuve

Voici les étapes à suivre:

1/ Annale de géographie : comprendre ce qu’on vous demande

5 minutes.

Lisez attentivement le sujet, il vous donne le thème de l’étude. Ici, Il s’agit pour le candidat de montrer et d’expliquer que, si on constate d’un côté que l’Afrique attire peu d’IDE comparée à l’Europe ou à la l’Asie, ceux-ci augmentent au fil du temps. Mais, pour continuer à attirer les investisseurs, l’Afrique doit cependant faire face à des défis de différentes natures.

 

2/ Annale de géographie : analyser les documents

10 minutes. 

Soyez minutieux, il ne s’agit pas de les lire de travers ou de vous tromper ! Sur votre brouillon, notez le titre de chaque document et interrogez vous sur:

 

La nature du document : les questions à se poser

  • Sa nature: est-ce un graphique, une photo, une carte, un texte … ? Le support veut dire beaucoup sur la manière dont on veut faire passer l’information. Par exemple, un texte sera plus descriptif ou peut être subjectif (pour un témoignage par exemple), une photo est faite pour interpeller ou informer, tandis qu’un graphique doit présenter des données mathématiquement fiables. Le but est différent, il faut donc bien comprendre l’objectif derrière l’utilisation d’un certain support plutôt qu’un autre.
  • Ici, par exemple, le document 1 est une tribune publiée dans le China Daily, tandis que le document 2 est un planisphère.

Le sujet du document : les questions à se poser

  • Son sujet: lisez le titre du document. Il s’agit souvent d’une publication ponctuelle qui s’inscrit dans un sujet plus large (exemple: une photo de 1942 à Varsovie témoigne sur la Seconde Guerre Mondiale, qui se tient de 1939 à 1945). Le document n’est qu’une illustration d’un événement ou d’un thème. Essayez de trouver ce sujet profond (indice: il est souvent présent dans la consigne !).
  • Ici, le document 1 revient sur les raisons expliquant pourquoi l’Afrique attire de plus en plus les investisseurs et quelles perspectives sont envisageables pour le continent.  Le document 2 remet en perspective les investissements directs à l’étranger réalisés en Afrique par rapport au reste du monde pour l’année 2013.

 

La date et le lieu de publication : les questions à se poser

  • Sa date et son lieu de publication: cela vous permet de contextualiser le sujet et de savoir pour quelles raisons ce document est paru ou écrit. Il faut faire attention à ne pas interpréter à l’avance (exemple: avec une gravure de Louis XVI en 1783, je n’anticipe pas la révolution
  • Ici, le document est 1 est daté du 30 juin 2015 et est publié en Chine ainsi que sur le site de la banque mondiale, tandis que le document 2 a été réalisé en 2015 en France.

 

L’émetteur et le destinataire du document : les questions à se poser

  • Son émetteur (= auteur) et destinataire(s): si l’auteur semble assez évident (est-ce une personnalité connue ? quel est son rôle ?), on oublie souvent les destinataires. Or, c’est pour eux que l’auteur écrit, publie ou prend la parole: il est essentiel de les prendre en compte !
  • Ici, le document 1 est écrit par quatre personnalités membres des instances dirigeantes des des structures de la gouvernance économique mondiale. Il s’adresse à une population chinoise anglophone, ou population mondiale anglophone intéressée par les enjeux chinois et consultant le site de la banque mondiale. Le document 2 a été réalisé  par l’Atelier de cartographie de Sciences Po et présente des informations provenant de la base de données statistiques du Cnuced.

 

3/ Annale de géographie : faire son plan

Votre plan doit être court (pas besoin de faire de sous parties par exemple), structuré en deux ou trois parties, répondre à la question demandée et inclure les documents fournis. Trois points d’attention:

  • Il faut utiliser tous les documents;
  • Il faut que les documents soient utilisés ensemble: ne mettez pas un document dans une partie, et l’autre document dans l’autre partie, ce serait comme séparer deux barres Twix. Ils doivent avoir un apport mutuel.
  • Ne les utilisez ni trop, ni pas assez. Prenez deux-trois informations marquantes dans chaque document et complétez avec votre cours. Privilégiez la qualité de votre synthèse à la quantité.

 

Annales de géographie : la rédaction

Bien rédiger son introduction

Votre introduction doit être brève, débuter par une amorce (cela peut être une citation, un fait, événement… mais aussi une information issue d’un des documents si vous n’avez pas d’exemple du cours en tête), puis une présentation du contexte et des documents (auteur, destinataire, date, support…), suivie de la problématique, qui correspond à la question qui vous a été posée. Pas besoin d’annoncer son plan.

 

Bien construire son développement

I/ L’Afrique, un territoire de plus en plus attractif

 

a/ Des investissements étrangers croissants

Les IDE ont été multipliés par 5 entre 2000 et 2013, d’après le texte. En effet, les pays étrangers investissent massivement dans un territoire à fort potentiel, au regard de sa population jeune et de ses ressources minières et forestières importantes, comme le montre la tribune du China Daily. 

Les pays qui investissent le plus sont, paradoxalement, ceux en développement. Les BRICS ont un apport financier conséquent sur ces territoires, comme l’illustre la cartographie réalisée par Sciences Po, tandis que les pays occidentaux ont un rapport plus politique avec les gouvernements. Cependant, certaines grandes entreprises (Carrefour, Areva…) sont tout de même très présentes.

 

b/ Pour répondre aux besoins de consommation d’une classe émergente

La raison de ces investissements est principalement sociale: la classe moyenne consomme de plus en plus et s’accroît à mesure que le continent s’enrichit de ses exportations. Par ailleurs, le travail augmente puisque ces investissements produisent de nombreux emplois, boostés par l’attractivité que représente une main d’oeuvre abondante et bon marché, dixit la Tribune. La population africaine tend à revendiquer une place internationale plus importante: par exemple, l’Assemblée des Nations Unies pour le Développement est à Nairobi, les PMA font partie de l’Organisation Mondiale du Commerce… 

 

 

II/ Un continent qui peine à intégrer la mondialisation

 

a/ Les déséquilibres de l’Afrique

Si le nombre d’IDE s’accélère, la quantité reste toujours faible en comparaison avec les autres pays du monde. Surtout, l’Afrique souffre d’un manque de répartition de ces investissements, principalement dirigés vers l’Afrique du Sud, le Nigeria et les pays du Maghreb, comme le montre la Tribune en insistant sur le manque de “main d’oeuvre qualifiée. La formation des populations est un réel problème pour les entreprises voulant s’implanter en Afrique, au même titre que les infrastructures manquantes voire défaillantes (ports, routes, aéroports peu connectés).

 

b/ L’instabilité de l’Afrique

Le continent africain ne pourra pleinement s’intégrer dans la mondialisation qu’en retrouvant sa stabilité politique, induisant une stabilité économique. Même si cela n’est pas évoqué dans le China Daily, la lutte contre la corruption et le terrorisme sont des défis importants pour les pays souhaitant attirer les investisseurs soucieux de mener leur activité sur le long terme. Pour favoriser ces implantation, une coopération internationale est essentielle, bien que renforçant la dépendance des états africains aux interventions occidentales.

 

 

Bien rédiger sa conclusion

L’Afrique demeure marginale dans les échanges internationaux, peinant à s’intégrer au regard des disparités de son territoires et des instabilités qui découlent de situations politiques fluctuantes. Néanmoins, le continent est promis à un développement croissant, au rythme d’une population toujours plus nombreuse et d’investissements qui augmentent fortement.

 

 

 Annales de géographie : à garder à l’esprit

Soignez votre écriture et gardez 10 minutes pour la relecture !

 

N’hésitez pas à consulter d’autres corrections d’annales de géographie et le corrigé d’annales d’histoire du BAC S de 2017. Bon courage !

Poursuis ta lecture sur ces sujets