Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques – Programme bac 2021

La réforme du lycée bouscule fortement le fonctionnement de l’enseignement secondaire. En première lignes, les étudiants en Première et en Terminale devront désormais choisir des spécialités afin de composer leur diplôme du bac « sur-mesure ». Cet article récapitule tout ce que vous devez savoir sur la spécialité Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques.

 

Généralités sur les spécialités du lycée

La spécialité histoire géographie, géopolitique et sciences politiques fait partie d’un ensemble de 12 spécialités proposées aux étudiants en seconde.

Les élèves devront désormais choisir

  • 3 spécialités pour leur année de première générale (2 heures par spécialité)
  • 2 spécialités pour leur année de terminale générale (2 heures par spécialité)

Ils devront par ailleurs suivre :

  • Seize heures en socle commun et une heure et demi en orientation en première
  • Quinze heures et demi en socle commun et une heure et demi durant la terminale

Voici pour rappel, la liste de toutes les spécialités qui vous sont proposées. N’hésitez pas à consulter notre article détaillé sur ce sujet ici.

  • Histoire géographie, géopolitique et sciences politiques
  • Humanités, littérature et philosophie
  • Langues, littérature et cultures étrangères
  • Littérature, langues et cultures de l’Antiquité
  • Mathématiques
  • Numérique et sciences informatiques
  • Sciences et Vie de la Terre
  • Sciences de l’ingénieur
  • Sciences économiques et sociales
  • Physique chimie
  • Art (Cinéma-audiovisuel, Histoire des arts, Théâtre , Musique, Arts du cirque, Danse, Arts plastiques)
  • Biologie écologie

 

Une spécialité pluridisciplinaire

La spécialité histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques a été pensée dans l’optique de permettre aux élèves qui la suivent de comprendre le monde contemporain. En ce sens, cette spécialité croise plusieurs champs disciplinaires, permettant d’adopter une clé de lecture la plus fine possible des enjeux sociaux, économiques, politiques et sociaux du monde actuel et passé.

En préambule du programme officiel proposé par l’Education Nationale, on peut lire : ” En adoptant de façon convergente des approches historiques et géographiques sur les situations, les événements et les contextes qu’il soumet à l’étude, il constitue à la fois une ouverture sur des objets peu explorés dans la scolarité des élèves et un approfondissement de l’enseignement commun d’histoire-géographie des classes de première et terminale. L’enseignement propose en outre un traitement politique, aux échelles nationale et internationale, de grandes questions à dimension historique. À ce titre, il s’articule, de manière souple et cohérente, avec le programme de l’enseignement de spécialité de sciences économiques et sociales. L’examen de questions politiques, toujours lié à leur observation sur un territoire, l’intérêt accordé aux relations internationales, l’étude de l’histoire et des caractéristiques d’institutions supranationales telles que l’Union Européenne ou l’ONU, confèrent à la géopolitique une place centrale dans ce programme.

 

Le contenu pédagogique de la spécialité : histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques

Cette spécialité introduite avec la nouvelle réforme permet d’étudier les questions politiques et leur évolution. L’objectif est de donner aux étudiants du lycée les clefs pour comprendre le monde contemporain en étudiant les enjeux politiques, sociaux et économiques.

La spécialité sera centrée sur 5 thèmes, chacun subdivisés en deux axes. Il est intéressant de noter que chaque professeur sera libre quant au choix de l’ordre d’études de ces thèmes. Ces cinq thèmes sont étudiés dès la première, de manière superficielle, puis approfondis pendant l’année de terminale.

 

Comprendre un régime politique : la démocratie

Ce thème a un double objectif : analyser le régime politique dans lequel les élèves vivent ; développer leurs connaissances sur la diversité des démocraties dans le monde et sur leurs évolutions. Les deux axes visent à leur faire saisir :

  • les différences entre démocratie directe et démocratie représentative ;
  •  les forces et les fragilités de la démocratie au travers de ses avancées et de ses reculs dans
    l’histoire.

 

Analyser les dynamiques des puissances internationales

Ce thème a pour objectif d’analyser les ressorts et les caractéristiques de la puissance internationale
des États, aussi bien dans leur émergence (étude des fondements de la puissance) que dans leurs
dynamiques.
Les deux axes visent :

  • à étudier la dynamique des puissances internationales, entre affirmation, domination et
    déclin ;
  • à analyser les formes indirectes de la puissance (langue, nouvelles technologies, voies de
    communication, …).

 

Etudier les divisions politiques du monde : les frontières

Ce thème a pour objectif de faire comprendre aux élèves ce que sont les frontières politiques : leurs
formes, leurs dynamiques, les enjeux internes et externes qui leur sont associés. Les élèves doivent
percevoir que les frontières sont des zones de séparation et de contact, qu’elles sont ouvertes ou
fermées, matérialisées ou non.
Les deux axes visent à :

  • expliciter pourquoi les acteurs tracent des frontières et quelles conséquences ont leurs
    actions ;
  • montrer les affrontements, débats et négociations liés aux frontières

 

S’informer : un regard critique sur les sources et modes de communication ;

Ce thème a un double objectif : aider les élèves à saisir les enjeux de l’information (liberté,
manipulation, contrôle), et les amener à réfléchir sur leur propre manière de s’informer, dans la
continuité de l’éducation aux médias et à l’information. Leurs pratiques de l’information seront
décisives dans les études supérieures, et supposent pour être maîtrisée une culture relative aux
médias. Les deux axes visent :

  • à faire saisir aux élèves comment les progrès techniques ont renforcé depuis le XIXe
    siècle la
    place de l’information dans notre quotidien ;
  • à leur montrer le rôle décisif d’une information libre pour éclairer l’opinion et leur faire
    prendre conscience de l’ensemble des enjeux autour de l’information (liberté, contrôle,
    manipulation).

 

Analyser les relations entre États et religions

Ce thème a pour objectif de permettre aux élèves d’analyser les faits religieux dans leurs rapports avec
le pouvoir. Les liens sont étudiés sur le plan des relations institutionnelles et géopolitiques et non des
pratiques individuelles.
Les deux axes visent à faire comprendre aux élèves :

  • qu’il existe des interactions anciennes entre le religieux et le politique ;
  • que la sécularisation est un mouvement localisé d’intensité variable et que la religion
    demeure un enjeu géopolitique.

 

Vous pouvez consulter le document officiel de l’Éducation Nationale pour connaître le programme détaillé.

 

Pourquoi choisir la spécialité histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques ?

Cette spécialité est parfaite pour tous les élèves curieux, intéressés par les problématiques du monde contemporain et par l’histoire.

Les matières que vous aimez :

  • Histoire
  • Géographie
  • Français

 

La spécialité histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques est parfaite pour vous si …

  • Vous aimez vous tenir au courant de l’actualité
  • Vous aimez lire la presse ou votre fil Twitter
  • Vous aimez disserter avec vos camarades de classe sur l’avenir du monde contemporain
  • Vous êtes curieux et vous voulez vivre avec votre temps
  • Vous avez toujours aimé l’histoire et la géographie
  • Vous aimez voyager
  • Vous avez de l’esprit critique et vous voulez comprendre tous les enjeux du monde contemporain
  • Vous êtes intéressé par la politique

 

Les études que vous pouvez faire en choisissant la spécialité histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques

  • Sciences Po est une voie de prédilection : rien de mieux pour vous préparer à votre grande carrière de politicien
  • Les écoles de journalisme : l’esprit critique est un must
  • Les classes préparatoires économiques : un bon début pour prendre l’habitude de suivre l’actualité
  • Les classes préparatoires littéraires : pour bien commencer votre reflexion philosophique sur les régimes politiques
  • L’université : pour vous spécialiser en histoire contemporaine ou encore en géographie
  • Le droit : parce qu’avoir un esprit critique aiguisé et savoir analyser l’histoire contemporaine vous aidera beaucoup

 

N’oubliez pas que vous pouvez également choisir cette spécialité si vous voulez faire des sciences plus tard. Cela vous permettra d’aiguiser votre esprit critique et de montrer que vous êtes curieux et ouvert d’esprit.

 

N’hésitez pas à consulter nos autres articles sur les spécialités ainsi que nos articles d’orientation sur les classes préparatoires. Bon courage !