Faut-il quitter la maison après le bac ?

Partie ou ne pas partir ? Telle est la question que se pose la majorité des lycéens au moment de choisir leur orientation. Pour beaucoup, l’obtention du baccalauréat et le début des études supérieures vont de pair avec le premier appartement et le début de l’indépendance. Mais ce n’est pas forcément une étape facile, et tu peux très bien avoir des appréhensions à l’idée de quitter la maison ! On te donne ici des conseils sur le choix d’accommodation après le bac.

 

Une diversité de situations

Tout d’abord, quitter la maison après la Terminale ou au contraire rester chez soi pour faire ses études supérieures n’est pas un choix pour tout le monde. Il est clair que si tu habites très loin de ton lieu d’étude et que l’université la plus proche est à plus d’une heure de trajet, tu seras obligé de partir de chez toi et de prendre un appartement pour continuer à étudier.

L’aspect financier est également primordial.  En effet, le type de logement que tu peux avoir après le bac dépend grandement de tes capacités financières. Ne t’inquiète surtout pas pour ça : on peut très bien réussir ses études en restant chez soi, à l’internat ou dans un petit appartement !

Si tu es boursier, tu peux avoir droit à un logement du Crous qui est généralement moins cher. Tu peux retrouver toutes les informations sur le site du Crous.

 

Les études supérieures importent plus que le lieu

Le piège à absolument éviter lors de la réalisation des vœux Parcoursup est la censure géographique. Ne te ferme pas de portes car tu veux rester avec ta famille après le bac ! C’est une erreur fâcheuse que tu pourras peut-être regretter dans quelques années. Quitter la maison et partir de chez soi peut faire peur, on le sait tous, et tout le monde n’est pas prêt à quitter sa famille à 18 ans. Rester chez soi permet de garder un certain confort et un lieu de vie plutôt agréable. Tes parents seront présents pour te soutenir moralement.

Mais partir est une étape importante dans le passage à l’âge adulte et cela te permettra de mûrir. Même s’il te faut un temps d’ajustement, partir est l’occasion de découvrir une nouvelle ville, de forger de nouvelles amitiés et surtout d’acquérir une indépendance.

Si tu as extrêmement envie de quitter la maison pour avoir ton indépendance, ne te ferme pas de portes dans l’autre sens ! Choisir une filière d’étude loin de chez soi uniquement pour partir est une erreur aussi importante que de faire l’inverse.

 

Colocation, studio ou internat ?

Lorsque l’on quitte la maison, se pose le choix du type de logement. Colocation ? Internat ? Appartement ? Il est normal de se poser ces questions en Terminale ! C’est important de choisir le type de logement qui convient le mieux à ta personnalité et à ton type d’études.

L’internat est de loin la solution la moins chère et la plus pratique. Tu seras logé près de ton lieu d’études voire directement dans le même établissement. C’est un très bon cadre si tu fais des études avec une charge importante de travail. En prépa par exemple, être à l’internat est stimulant car tu es entouré de personnes faisant les mêmes études. Il faut en revanche pouvoir rapidement s’adapter à la vie en communauté : repas au restaurant universitaire le matin, midi et soir, parfois des douches communes…

Si tu préfères garder une certaine liberté, on te conseille de prendre un appartement. Tu n’auras pas de contraintes d’horaires et pas de vie en communauté. C’est idéal si tu es plutôt solitaire et tu auras une réelle indépendance. Attention toutefois à ne pas trop s’isoler ! C’est parfois plus difficile de se motiver à travailler quand on est seul. Habiter seul et travailler à la bibliothèque peut être donc un bon compromis.

Enfin, la colocation est la solution la plus conviviale ! Tes colocataires vont forcément devenir tes amis. Tu te sentiras moins seul que dans un studio, tout en acquérant une certaine indépendance. Là aussi, pas de contraintes d’horaires, du moment que tu ne déranges pas tes colocataires.

Il est important de bien choisir tes colocs. On te conseille de te mettre en colocation avec des personnes faisant à peu près les mêmes études que toi. Cela vous permettra d’avoir le même cadre de vie. Par exemple, si vous êtes tous en prépa ou en médecine, vous pourrez travailler convenablement ensemble. En revanche, si tu entres en prépa et que ton colocataire est déjà en école, ce n’est peut-être pas une bonne idée…

Note que si tu aimerais aller dans un internat mais que tu ne l’as pas obtenu, il existe de nombreux foyers dans les grandes villes. Ce sont des internats privés et indépendants de toute école ou lycée. Ils proposent des prix abordables, inférieurs au loyer d’un appartement.

 

Habiter en banlieue, un cas à part

Si tu habites relativement proche de ton futur lieu d’études, la question de partir ou non de la maison se pose clairement : faire un trajet tous les jours, même s’il est un peu long, ou prendre un studio juste à côté de l’école ou de l’université ?

Cela dépend principalement du type d’études que tu vas faire. Si tu as des grosses amplitudes horaires et un travail conséquent, c’est peut-être plus intéressant de limiter le temps de trajet à moins de 30 minutes. Cela te permettra d’avoir plus de temps pour travailler et tu seras moins fatigué ! En revanche, si tu as peu d’heures de cours et que tu peux travailler chez toi, comme en licence où les élèves ont entre 20 et 30 heures de cours par semaine, faire un trajet plus long n’est pas un problème. Si tu restes chez tes parents, tu auras aussi un avantage en termes de logistique.

 

Bonne recherche de logement si tu quittes la maison familiale ! Et bonne rentrée !

 

Lire aussi : Réussir son orientation pendant et après le lycée.