Intégrer une école d’ingénieurs après le bac

Si tu rêves d’intégrer une école d’ingénieurs après ton bac, cet article devrait beaucoup te plaire ! Comment entrer en école d’ingénieurs ? Faut-il forcément faire prépa pour y parvenir ? Quelles spécialités faut-il choisir en première et en terminale ? Quels métiers peut-on exercer après une école d’ingénieurs ? On répond à toutes tes questions 😉 !

L’école d’ingénieurs : généralités

Pour devenir ingénieur, il y a concrètement deux options qui s’offrent à vous : partir directement vers une école d’ingénieurs post-bac ou bien choisir de suivre pendant au moins deux ans une CPGE (Classe Préparatoire aux Grandes Écoles) pour passer des concours permettant d’intégrer des écoles d’ingénieurs post-prépa. Dans tous les cas, il faut au minimum 5 ans d’études pour devenir ingénieur : le titre d’ingénieur est reconnu par l’État et répond donc à des critères de formation très précis, notamment la durée des études donc, mais aussi le fait d’être formé dans un établissement reconnu pour le délivrer.

Classe préparatoire ou école d’ingénieurs post-bac : comment choisir ?

La question se pose bien sûr pour celles ceux qui s’apprêtent à remplir leurs vœux Parcoursup : il n’y a bien sûr pas de réponse définitive, cela dépend de vos ambitions, de votre personnalité et de vos facilités en cours. D’un côté, les deux années de classe préparatoire vous offrent une formation poussée au niveau scientifique dans le prolongement de ce qui a été étudié au lycée, mais avec une optique de concours. L’objectif est de vous former à être le plus performant le jour J afin d’espérer intégrer les toutes meilleures écoles d’ingénieurs de France. Les classes préparatoires vous permettent ainsi d’intégrer des écoles comme Polytechnique, CentraleSupélec, l’École des Mines, etc. Ce sont véritablement les plus grandes écoles d’ingénieurs.

De l’autre côté, les écoles d’ingénieurs post-bac ont d’autres objectifs. Il s’agit non pas de préparer des étudiants à un concours, mais de les accompagner vers leur futur job. Elles ont une visée professionnelle et vous proposent dès la première année des immersions au sein du monde de l’entreprise.

Les différentes filières des classes prépas scientifiques

Voici les différentes et principales filières de classes préparatoires scientifiques qui permettent d’intégrer par la suite une Grande École d’ingénieurs :

MPSI : mathématiques, physique et sciences de l’ingénieur

PCSI : physique, chimie et sciences de l’ingénieur

PTSI : physique, technologie et sciences de l’ingénieur

BCPST : biologie, chimie, physique et sciences de la Terre

TSI : technologie et sciences industrielles pour les bacheliers STI2D

TPC : technologie, physique et chimie pour les bacheliers STL

MPI / MPII : mathématiques, physique, ingénierie et informatique 

Quel profil pour réussir en école d’ingénieurs ?

Bien évidemment, les écoles d’ingénieurs recherchent avant tout des étudiants passionnés par les sciences (mais pas que !). Il faut être en mesure de faire des maths, de la physique ou encore des sciences de l’ingénieur à haute dose pendant toute la durée du cursus (que ce soit en prépa ou directement en école). Les qualités nécessaires sont donc celles qui permettent de briller dans ces matières : curiosité pour les sciences, esprit logique, rigueur, forte capacité de concentration, etc.

Écoles d’ingénierie : attention aux arnaques !

Les écoles d’ingénierie sont des formations qui ne délivrent pas le titre d’ingénieur. Comme déjà évoqué plus haut, une formation pour pouvoir vous diplômer en tant qu’ingénieur doit être reconnue par l’État par l’intermédiaire de la CTI (Commission des titres d’ingénieurs). La majorité des écoles qui ne sont pas reconnues par l’État jouent souvent sur l’ambiguïté et prennent des dénominations comme école d’ingénierie par exemple. Avant de jeter votre dévolu sur telle ou telle école, il est donc important de bien vérifier sur les débouchés à la sortie de celle-ci valent réellement le coup. Choisir une école d’ingénieurs “adoubé” par la CTI est sans aucun doute le choix le plus sage !

Les débouchés après une école d’ingénieurs

Le métier d’ingénieur peut aller de l’ingénieur mécanique, qui va effectuer des analyses poussées pour la construction de machine, par exemple, l’ingénieur en agroalimentaire qui va travailler dans des usines qui fabriquent des repas. L’ingénieur nucléaire, qui va travailler dans des centrales… Bref, vous l’aurez compris, difficile de dresser un tableau exhaustif des débouchés après une école d’ingénieurs, tant celles-ci sont nombreuses et éclectiques ! Le point commun à toutes ces professions réside sans doute dans une certaine manière de raisonner et d’adaptation aux nouvelles situations.

Avec moins de 5% de chômage, les ingénieurs ne connaissent en tout cas pas la crise de l’emploi. Le développement technologique étant au cœur de notre société, il y a toujours des postes à pouvoir pour les ingénieurs, quel que soit leur niveau d’avancement dans leur carrière.

Quelles spécialités choisir en première pour devenir ingénieur ?

En première, deux des trois spécialités doivent être scientifiques, avec la (quasi) obligation de choisir mathématiques pour celui qui souhaite intégrer une école d’ingénieurs par la suite. La troisième spécialité peut être un enseignement aussi bien scientifique que littéraire ou économique. En terminale, il faut garder deux enseignements de spécialité scientifiques, et il est très très fortement recommandé de garder les maths !

Côté admission enfin, tout se fait sur Parcoursup. C’est là que vous trouverez toutes les écoles et les CPGE scientifiques qui permettent d’intégrer une école d’ingénieurs à terme. Attention aux écoles hors Parcoursup : elles ne sont pas reconnues par l’État et donc susceptible d’offrir peu de débouchés à la sortie !