Qu’est-ce que la nouvelle filière MPI en prépa scientifique ?

Dans le contexte d’une vaste réforme de l’enseignement, de nouvelles filières émergent ou sont remodelées en classes préparatoires. C’est le cas des classes préparatoires scientifiques qui vont compter à partir de la rentrée 2021 une filière supplémentaire : la filière MPI (Mathématiques, Physique, Informatique). Une volonté affichée du Ministère de l’enseignement supérieur de préparer les étudiants aux nombreux défis et enjeux technologiques auxquels sont confrontées entreprises et administrations.

 

Un bref rappel sur la classe prépa scientifique

Avant l’ajout de la nouvelle filière MPI, les classes préparatoires scientifiques comportaient en première année six branches différentes : MPSI (Mathématiques, Physique, Sciences de l’ingénieur), PCSI (Physique, Chimie, Sciences de l’ingénieur), PTSI (Physique, Technologie, Sciences de l’ingénieur), BCPST (Physique, Chimie, Physique, Sciences de la Terre), TSI (Technologie, Sciences industrielles) et TPC (Technologie, Physique, Chimie).

Les quatre premières étaient réservées aux étudiants ayant obtenu un bac général, les deux dernières aux bacheliers STI2D ou STL.

En deuxième année, la spécialisation s’effectue au travers des filières MP (Mathématiques, Physique), PC (Physique, Chimie), PSI (Physique, Sciences de l’ingénieur), PT (Physique, Technologie) et les poursuites de la TSI et TPC.

 

La nouvelle filière MPI

La filière MPI vient donc s’ajouter aux six existantes en première et deuxième année. Ainsi, un étudiant qui aura choisi MPI en première année, pourra continuer dans cette filière en deuxième année. Cependant, il pourra aussi choisir de se réorienter vers des filières plus classiques comme MP et PSI notamment.

Cette filière, à l’instar des autres, sera disponible sur la plateforme Parcoursup pour les bacheliers 2021. Les classes préparatoires doivent donc aménager de nouveaux cours, une nouvelle logistique voire recruter de nouveaux professeurs pour assurer les cours d’informatique. Il est peu probable que tous les établissements intègrent une filière MPI dès l’année prochaine, bien conscients des efforts d’organisation que de tels changements exigent.

 

Les particularités de l’enseignement en MPI

Si les programmes officiels n’ont pas encore été publiés pour cette nouvelle branche des classes préparatoires scientifiques sur le site du ministère, quelques tendances se dégagent. Comme son nom l’indique, la filière MPI comportera, comme ses initiales l’indiquent, un enseignement poussé en informatique et en mathématiques. Jusqu’à 6 heures d’informatique par semaine seront au programme des étudiants de MPI. C’est un volume horaire nettement supérieur à celui de MPSI et PCSI (2h par semaine en tronc commun). Le programme de mathématiques se rapprochera très vraisemblablement de celui étudié en MPSI.

La physique et la chimie seront également enseignées. Cependant, les programmes dépendront du parcours des étudiants en Première et en Terminale (si ceux-ci ont suivi la spécialité physique-chimie en Terminale ou non).

 

Les spécialités à prendre en Première et en Terminale pour accéder à la filière MPI

En Première, il est nécessaire de choisir les spécialités Mathématiques, Physique-Chimie et Numérique et Sciences Informatiques (NSI). Les deux premières spécialités sont d’ailleurs requises quelle que soit la filière scientifique accessible à l’issue d’un baccalauréat général.

En Terminale, la filière MPI exige la spécialité Mathématiques. Il est également vivement recommandé de choisir la spécialité Numérique et Sciences Informatiques. En effet, le programme MPI intègre des notions d’informatique poussées et esquissées en Terminale. Une telle option te favorisera dans les processus d’admission en classe préparatoire sur la plateforme Parcoursup.

 

Quels débouchés pour une prépa MPI ?

Le débouché de la filière MPI est l’intégration d’une école d’ingénieur. L’Institut Polytechnique, comprenant l’Ecole Polytechnique, l’ENSTA, l’ENSAE, Télécom Paris et Télécom SudParis, a déjà annoncé qu’il ouvrirait des places aux concours pour les étudiants venant de la filière MPI. Les Ecoles Centrale et les Mines en feront sans doute autant.

D’autres écoles, spécialisées dans l’informatique et les sciences du numérique, peuvent également être visées par des étudiants de MPI. Ces écoles forment aux métiers  touchant au développement technologique et à l’intelligence artificielle. Il s’agit notamment de l’ESILV (Ecole supérieure Léonard de Vinci) et de l’EPITA (Ecole pour l’Informatique et les Techniques Avancées).

Continue à suivre les informations relatives à l’évolution des classes prépapatoires  sur notre site !

Tu peux retrouver ici un article qui te conseille quelles spécialités prendre en fonction de ton choix d’études supérieures.

Poursuis ta lecture sur ces sujets