Masters en finance

Les masters en finance constituent une voie royale permettant d'entrer dans les grandes banques, les grands cabinets ou au sein d'une entreprise, dans son pôle finance d'entreprise. Les Grandes Écoles se sont engouffrées dans la brèche et proposent de très nombreux programmes adaptés à des besoins divers. 


Qu’est-ce qu’un master en finance ? 

La finance désigne l'ensemble des opérations qui fournissent des capitaux nécessaires aux entreprises, organisations et institutions. Elle permet d’allouer intelligemment des ressources à des besoins, en s’efforçant d’optimiser leur valeur pour les parties prenantes.

D’une durée d’un à deux ans, les masters en finance sont délivrés par les universités ou les Grandes Écoles pour les étudiants ayant déjà un bac+3, voire un bac+5. Les matières fondamentales que l’on retrouve dans la plupart des masters en finance sont la finance d'entreprise, la finance de marché, la gestion d'actifs, du patrimoine, l’audit, la comptabilité, l’économie financière ainsi que le management du risque. Des matières annexes comme le droit, la gestion ou la fiscalité sont aussi souvent abordées pour aider à la compréhension de certains aspects de la finance. 

Dans certains cas, les masters proposés par les écoles mettent l’accent sur une discipline pour proposer aux étudiants une spécialisation dans un des nombreux domaines de la finance. Dans d’autres cas, les écoles proposent des masters en finance sans coloration particulière et il revient aux étudiants de choisir plusieurs électifs dans un domaine particuliers pour se spécialiser. 


Les spécialisations des masters en finance 

La finance se décline en deux principaux domaines que sont la finance d’entreprise et la finance de marché. 


Les masters en finance d'entreprise

La finance d’entreprise porte sur les décisions financières des entreprises qui ont pour but de maximiser sa valeur pour les actionnaires dans la durée. En étudiant la finance d’entreprise, tu apprendras à prendre des décisions optimales concernant : 

- Les décisions d'investissement. Pour trancher sur ces décisions, il te faudra au préalable apprendre à évaluer les rendements prévisibles des investissements. 

 - Les décisions de financement. Tu verras ainsi comment optimiser la structure financière des firmes entre la dette et les capitaux propres. 

- Les politiques de rémunération des apporteurs de capitaux. Tu découvriras les différentes stratégies en matière de distribution des dividendes. 

Afin de prendre ces décisions, il convient d’effectuer une analyse financière de l’entreprise en s’appuyant sur les éléments du passé de l’entreprise afin de réaliser une prédiction raisonnable du futur en prenant en compte la conjoncture économique dans laquelle la firme évolue. En étudiant la finance d’entreprise, tu apprendras également à établir une stratégie financière pour guider les choix du management. 

À noter que l’audit, l’expertise comptable et le contrôle de gestion, nécessaires pour effectuer des analyses financières, font partie intégrante de la finance d’entreprise. 


Les masters en finance de marché

La finance de marché étudie, comme son nom l’indique, les marchés financiers et en particulier le prix des actifs (actions, obligations, produits dérivés, etc.). En finance de marché, tu comprendras la façon dont les investisseurs composent et gèrent leur portefeuille d'actifs. Tu découvriras aussi la diversité des produits financiers (comme les produits dérivés) et comment ils sont utilisés pour répartir au mieux les risques entre les différents acteurs économiques. 


Les masters en gestion d’actifs (Asset Management)

Avec un master en gestion d’actifs, ou gestion de portefeuille, tu apprendras à gérer des capitaux dans le respect des contraintes réglementaires et contractuelles, en appliquant les consignes d'investissements définies par le détenteur des actifs gérés, pour en tirer le meilleur rendement possible en fonction d'un niveau de risque choisi par le détenteur des actifs. 


Les masters en gestion de patrimoine (Wealth Management)

Tu as certainement déjà entendu parler des family offices. Ce sont des boutiques de gestion de patrimoine d’entrepreneurs et d’héritiers. Thétys Invest regroupe par exemple les avoirs de la famille Bettencourt, qui diversifie ainsi son patrimoine au-delà des simples actions L’Oréal détenues. Ces stratégies de diversification de patrimoine ne se limitent pas aux familles les plus fortunées. Les conseillers en gestion de patrimoine exercent auprès de nombreux diplômés à haut-revenu, en les guidant dans leurs choix d’investissement. 


Les masters en FinTech

Le monde de la finance évolue, et les technologies aussi ! Les entreprises de l’univers de la FinTech révolutionnent les différentes manières dont les transactions se réalisent entre particuliers et/ou entreprises. Des plus connues par les consommateurs (Paypal, N26, Revolut) à celles dédiées surtout aux entreprises (Refinitiv, Stripe), l’univers de la FinTech est particulier, entre innovation technologique et respect des lois et des normes en vigueur. 


Comment intégrer un master en finance

Certains masters en finance sont accessibles dès la fin de la licence, comme les masters du Programme Grande École ou les MSc, tandis les Mastères Spécialisés sont accessibles aux étudiants ayant déjà obtenu un master (bac +5). Les masters en finance sont généralement ouverts à tous les étudiants, même ceux n’ayant pas de fait d’études en finance ou en business, mais il est tout de même nécessaire d’avoir un certain bagage académique quantitatif pour intégrer un master en finance.

Le processus de recrutement varie entre chaque école. À titre d'illustration, pour le Master International Finance d’HEC, une première sélection est faite à partir des notes de l’élève (ou des résultats du GRE ou du GMAT, si l’étudiant n’était pas en M1 à HEC), de lettres de recommandation de précédents employeurs et d’une lettre de motivation. Le second tour consiste en un entretien. 


Où effectuer un master en finance

Les Grandes Écoles de commerce françaises proposent d’excellents masters en finance. En atteste le fait que les cinq meilleurs masters en finance du classement du Financial Times 2020 sont tous français. 

HEC Paris. Le premier master en finance, dont la réputation mondiale est incontestée, est le MSc International Finance (MIF) de HEC Paris. Tu peux choisir un “Business Track” si tu as déjà suivi une licence en management ou en finance ou un “Accelerated Track” si tu as un autre bagage académique. 

Le premier semestre est consacré aux cours fondamentaux et aux cours fondamentaux avancés. Au second semestre, les étudiants peuvent choisir parmi six groupements d’électifs, qui constituent alors leur spécialisation. Modulable, ce master colle donc au plus proche des aspirations professionnelles de chacun. 

Ce master doit sa première place du podium en partie grâce au fait que 97% des diplômés sont employés dans les trois mois suivants l’obtention de leur diplôme, pour un salaire de départ moyen de 63 000€. Les perspectives d’évolution sont également prometteuses, étant donné que le salaire moyen après trois ans est de 136 000€. 

ESCP Business School. Au second rang du classement du Financial Times pour la troisième année consécutive, on retrouve le Mastère Spécialisé Finance de l’ESCP. Il se déroule à moitié à Paris et à Londres pour une durée totale d’un an. Les étudiants suivent d’abord un tronc commun de huit semaines, puis choisissent une spécialisation entre Investment Banking et Financial Markets pour 22 semaines. Après ces 30 semaines de cours, les élèves doivent effectuer un stage de quatre mois minimum et rédiger une thèse professionnelle. 

L’ESCP peut se targuer du fait que 100% des étudiants sont en activité professionnelle moins de trois mois après leur sortie du Mastère Spécialisé. 

SKEMA BS. La Grande École SKEMA BS propose trois Masters of Science et deux Mastères Spécialisés en finance réputés pour leur excellence académique. Les Masters of Science consistent en huit mois de cours suivis d'un stage ou d'un projet de recherche. Les Mastères Spécialisés se composent de six mois de cours que complète une expérience professionnelle. 

Parmi eux se distingue le Master of Science (MCs) Financial Markets and Investments trônant à la troisième place du classement du Financial Times 2020. Les deux autres Master of Science sont le MSc en Audit, Contrôle de gestion et Gestion des systèmes (MCs Auditing, Management Accounting & Information Systems) et en finance d’entreprise (MCs Corporate Financial Management). 

Les Mastères Spécialisés (MS) portent sur la gestion de patrimoine financier (MS Manager en Gestion de Patrimoine financier) et sur l’Audit, Contrôle de gestion et Gestion des systèmes (MS Auditing, Management Accounting & Information Systems).

ESSEC. Se plaçant au quatrième rang du classement du Financial Times, le master en finance de l’ESSEC propose trois parcours en finance d’entreprise (corporate finance), finance de marché (financial markets) ou en FinTech & Analytics. 

Le programme est flexible et avant tout orienté vers les aspirations professionnelles des étudiants. Il dure 15 mois pour les détenteurs d’un bac+4 contre 27 mois pour ceux dotés d'un bac+3. 

EDHEC BS. L’EDHEC est également réputée pour son excellence académique en finance. L’école propose cinq Masters of Science en finance, à savoir Finance, International Accounting & Finance, Risk & Finance, Financial Markets, Corporate Finance & Banking. Ces masters concilient théorie et cas concrets afin que les étudiants acquièrent en un an toutes les clés nécessaires pour commencer leur carrière en finance. 

Pour les étudiants du Programme Grande École, il existe un parcours de deux ans intitulé Financial Economics. En première année, tu apprendras les fondamentaux de la finance et, après une année de césure, tu pourras choisir une spécialité parmi finance de marché (Financial Markets), finance d’entreprise & banque (Corporate Finance & Banking), risque & finance (Risk & Finance) ou encore comptabilité internationale (International Accounting & Finance). 

On peut également citer d’autres masters prestigieux en Finance. À titre d’exemple, les masters de Grenoble École de Management, NEOMA Business School, emlyon business school, Rennes School of Business figurent également dans le top du classement du Financial Times 2020. 

 

Les débouchés après un master en finance 

Les métiers de la finance attirent en moyenne 28% des diplômés du Programme Grande École de HEC Paris. C’est le second secteur le plus attractif auprès des jeunes diplômés après le consulting, vers lequel 37% des étudiants de HEC Paris se tournent. Comment expliquer l’engouement pour le secteur financier ? 

La principale clé d’explication tient à la variété des opportunités qui s’ouvrent aux détenteurs d’un master en finance. En effet, les masters en finance préparent à de nombreux métiers que ce soit en banque, en cabinet ou au sein du département finance d’entreprise.


Les débouchés des masters en finance d’entreprise

Les principales carrières auxquelles donne accès un master en finance d’entreprise sont les carrières en fusion et acquisition (Merger and Acquisition ou M&A), capital-investissement (private equity), en conseil ainsi que les carrières dans les départements financiers des grandes entreprises comme le contrôle de gestion, la comptabilité et l’audit interne. 


Les débouchés des masters en finance de marché

Les masters en finance de marché sont la voie royale pour les étudiants intéressés par des carrières en trading, structuring, en analyse de marché, mais aussi pour la gestion de patrimoine et la gestion d’actifs. On différencie deux types principaux de métiers selon qu’il soit du côté vendeur ou du côté acheteur. Des exemples de métiers côté vendeur sont : trader, structureurs, vendeur, quant. Du côté acheteur, on peut citer gérant de portefeuille ou execution trader.