Écoles d'ingénieurs en aéronautique et aérospatial

L'aéronautique est un des principaux secteurs exportateurs de la France avec du luxe. En effet, le chiffre d'affaires de l'aéronautique et l'aérospatial s'élevait à 29 milliards d'euros en 2019. Les grandes compagnies étrangères envient notre savoir-faire français, comme a pu démontré Emirates avec Airbus, en 2019. Tu souhaites travailler dans l'aéronautique au sein de grandes entreprises comme Airbus, Thalès, Arkaia, Dassault,  Snecma ou encore dans le gouvernement et la défense nationale ? Découvre comment intégrer ces institutions grâce aux différentes écoles d'ingénieurs spécialisées en aéronautique et aérospatial.


Le secteur aéronautique et aérospatial

Le secteur de l'aéronautique et l'aérospatial sont un des points forts de la France. En 2019, l'industrie de l'aéronautique proposait 15 000 postes et 4 000 contrats en alternance. Ce secteur recrute majoritairement des ingénieurs et cadres (plus de 40% des recrutements) et des jeunes diplômés (20% des recrutements).

Plus généralement, l'aéronautique comprend l'aspect civil, militaire et spatial et "dégage les excédents les plus importants de la balance française avec un surplus commercial extérieur supérieur à 23 milliards d'euros ces dernières années" , selon l'économiste français Pierre André Buigues, ancien conseiller économique de la DG concurrence à la Commission européenne et professeur à Toulouse BS

D'autre part, la France est le deuxième exportateur mondial dans ce domaine, derrière les États-unis (35%) et devant l'Allemagne (14%) avec 22% de part de marché mondial.


Les écoles d'ingénieurs spécialisées en aéronautique et aérospatial

Ici, tu trouveras la liste des écoles d'ingénieurs spécialisées en aéronautique et du spatial accréditées par la CTI : l'ENAC, l'École de l'air, l'ESTACA à Levallois-Perret, l'IMT Mines Albi, l'ISAE SUPAERO, l'ISAE-ENSMA et l'IPSA. 

Toutefois, il est possible d'intégrer une école d'ingénieurs généraliste avec une majeure spécialisée dans l'aéronautique comme ECE avec la majeure Systèmes embarqués, Aéronautique et Robotique, CentraleSupélec avec l'option Mécanique-Aéronautique-Espace, Polytechnique en choisissant la spécialisation " Aéronautique et Espace", Arts et métiers ParisTech avec le parcours Ingénierie en Aéronautique et Espace sur le campus Arts et Métiers de Bordeaux-Talence. 


Les différentes spécialisations des écoles d'ingénieurs en aéronautique

On distingue deux grandes spécialisations : celle en avionique (équipements électronique, électriques et informatiques d'un avion) particulièrement recherchés une fois diplômés et celle qui concerne la structure, les matériaux, la mécanique et la propulsion. 


Rejoindre une école d'ingénieurs en aéronautique 

Plusieurs voies sont possibles pour intégrer une école d'ingénieurs, soit directement après le bac soit après un bac+2.


Intégrer une école d'ingénieurs post-bac : 

Si tu souhaites entrer en école d'ingénieurs post-bac, il existe des concours communs qui ne comptent que pour un seul voeu sur la plateforme Parcoursup où chaque école représente un sous-voeu. À savoir que les sous-voeux ne sont pas limités ! Ces concours communs sont destinés aux lycéens de filières STID2, STL, STAV (pour FranceAgro), mais aussi aux étudiants qui choisissent les spécialités physique et mathématiques en Terminale.

Chaque concours a ses propres modalités d'admission. Certains sélectionnent uniquement sur dossier suivi d'un entretien individuel tandis que d'autres concours te demanderont de passer des épreuves écrites et un oral. Par ailleurs, il peut arriver que les meilleurs dossiers soient souvent dispensés des écrits !

Voici une liste des principaux concours aux écoles d'ingénieurs : Advance (4 écoles), AvenirBac (8 écoles), France Agro (4 écoles), ICAM (6 campus), Geipi Polytech (34 écoles), Groupe INSA (14 écoles), Concours Commun des INP (4 écoles), Puissance Alpha (16 écoles) et le réseau des universités de technologie (3 établissements). 


Intégrer une école d'ingénieurs bac+2 

La classe préparatoire 

La voie la plus connue pour intégrer une école d'ingénieurs est évidemment la classe préparatoire scientifique, après avoir effectué une Terminale avec des spécialités en physique et mathématiques. Toutefois, toutes les écoles proposent un concours adapté en fonction de la filière (MP, PC, PSI ou PT). Pour cela, tu dois t'inscrire sur le site du SCEI (Service de concours écoles d'ingénieurs). À savoir que ce sont les filières MP (Maths-Physique), PC (Physique-Chimie) et PSI (Physique et Sciences de l'ingénieur) qui t'offrent le plus large choix de concours contrairement aux filières BCPST (Biologie, chimie, physique et sciences de la terre) et PT (Physique technologie). 

À toi de choisir la bonne filière, si tu souhaites intégrer une école d'ingénieurs généraliste ou spécialisée en aéronautique.

Après un DUT ou BTS 

Bien que peu d'écoles accueillent des BTS ou DUT, certaines ouvrent des places grâce aux admissions parallèles. Évidemment, le parcours universitaire doit correspondre à la spécialité de l'école présentée. 


Intégrer une école d'ingénieurs après un bac+3

Après une prépa ATS scientifique 

Si tu es titulaire d'un BTS ou d'un DUT ou d'un BTSA, la prépa ATS (adaptation technicien supérieur) t'ouvrira les portes de grandes écoles d'ingénieurs qui recrutent peu voire aucun étudiant issu de BTS ou de DUT.  D'autre part, en suivant une classe prépa ATS, tu auras consolidé tes connaissances et tu auras moins de chances d'être perdu et d'avoir des lacunes face à tes camarades de promotion issus d'une classe préparatoire scientifique.

Après un bachelor

Il est fort possible qu'après un bachelor effectué dans une école d'ingénieurs, tu veuilles poursuivre tes études, soit au sein du même établissement, soitdans une école spécialisée dans un autre domaine. Pour cela, tu devras passer par les admissions parallèles, sans compter que tu devras démontrer ta motivation durant l'entretien.

Après une licence professionnelle 

Comme pour les bachelors, si tu souhaites intégrer une école d'ingénieurs après une licence, tu devras te constituer un dossier de candidature et présenter un projet professionnel cohérent avec l'école que tu présenteras.


Les débouchés après une école d'ingénieurs en aéronautique

Après une école d'ingénieurs, au lieu d'intégrer directement le marché de l'emploi, il est tout à fait possible de poursuivre sur des études pour effectuer, par exemple, un Mastère Spécialisé au sein d'une autre école d'ingénieurs ou dans une école de commerce dans l'objectif d'acquérir une double-compétence. 

Cependant, tu pourras exercer différents métiers tels que : ingénieur d'affaire, ingénieur maintenance aéronautique, ingénieur méthodes/industrialisation procession, ingénieur calcul de structure aéronautique ou spatial, ingénieur de bureau d'étude aéronautique ou spatial ou encore ingénieur management de projet aéronautique.

Par ailleurs, selon l'INSEE, le salaire moyen brut annuel d'un ingénieur aéronautique est de 61 000€. Bien évidemment, ce chiffre est variable selon ton expérience professionnelle et ta branche de spécialisation. Mais on considère que le salaire mensuel brut d'un ingénieur aéronautique débutant s'élève à 2 800€.