Les échanges sont-ils au fondement de la société ?

La société est une notion complexe qui soulève plusieurs problématiques. Veillez à bien maîtriser les problématiques et les auteurs cités pour chacune des notions et l’épreuve ne devrait vous poser aucun problème. Chaque auteur peut être utilisé pour n’importe quelle dissertation liée à la société. L’exemple de problématique est là pour donner une ligne directrice, pas pour enfermer un auteur dans une catégorie. Ici nous nous demanderons si les échanges sont au fondement de la société.

Kant : insociable sociabilité de l’homme

Une citation clé : 

« L’homme possède une inclination à s’associer, car dans un tel état il se sent plus homme, c’est-à-dire ressent le développement de ses dispositions naturelles. Mais il a aussi une forte tendance à se singulariser (s’isoler), car il rencontre en même temps en lui-même ce caractère insociable qu’il a de vouloir tout diriger seulement de son point de vue. »

Idée d’une histoire universelle au point de vue cosmopolitique, Emmanuel Kant, 1784

 

Un commentaire de l’oeuvre

A la fois vouloir et ne pas vouloir s’associer

Dans la quatrième proposition de son opuscule Idée d’une histoire universelle au point de vue cosmopolitique, Kant développe le concept d’insociable sociabilité pour caractériser la nature spécifiquement humaine. L’homme se définit par une inclination naturelle duale et duelle : une propension à vouloir s’associer et en même temps une répulsion à le faire.

Autrement dit il a une tendance à s’associer avec son semblable car c’est au contact des autres qu’il se développe, pourvoit à ses besoins et qu’il peut atteindre son humanité. En cela on n’est pas loin de la thèse d’Aristote.

Et en même temps il a une tendance à vouloir s’isoler car il est dominé par ses passions (ambition, domination, cupidité).

Moteur du progrès de l’homme

Cette tension constitutive de l’homme est positive. C’est le moteur nécessaire du progrès de l’homme. Avec cet antagonisme l’homme entre dans l’histoire ; l’homme entre dans la culture.

En effet, ces passions qui constituent la part d’insociabilité de l’homme, quand elles sont domptées, canalisées ou cadrées par l’association civile produisent dit Kant les meilleurs effets (voir la cinquième proposition).

La forêt est aux arbres ce que la société est aux hommes. De même que les arbres, lorsqu’ils sont dans la forêt côte à côte, sont mécaniquement amenés à s’élever, de même les hommes, dans la société administrée par le droit, sont amenés à se développer. De là naît le progrès vers la culture.

Concepts fondamentaux :

  • Progrès
  • Passions
  • Droit
  • Culture

Adam Smith :

Une citation clé :

« Ce n’est pas de la bienveillance du boucher, du brasseur ou du boulanger que nous attendons notre dîner, mais plutôt du soin qu’ils apportent à la recherche de leur propre intérêt. Nous ne nous en remettons pas à leur humanité, mais à leur égoïsme ».

La Richesse des nations, Adam Smith, 1776

Un commentaire de l’oeuvre

La société, un système de besoins et d’échanges

Chez Smith, la société est appréhendée comme un système de besoins et d’échanges. Les conduites individuelles produisent des effets qui ne répondent à aucune intention. La société civile émerge des conduites individuelles sans qu’elle n’ait été voulue par personne.

La “main invisible”

Tout se passe comme si une intention avait ordonné la société vers une certaine fin. Cependant cette intention est invisible et finalement inexistante. Smith produit la métaphore d’une “main invisible”. Il s’agit par-là de désigner l’harmonisation spontanée des intérêts économiques mais aussi et surtout de désigner la cohérence constatée a posteriori des effets des conduites humaines.

En effet, alors que chaque individu poursuit ses propres objectifs, on constate au niveau collectif que ces actions des individus loin de s’annuler entre elles produisent de manière involontaire des résultats bénéfiques pour tous.

Concepts fondamentaux :

  • Besoin
  • Echange
  • Intérêt

Voilà qui conclu cette analyse philosophique de la notion d’échanges ; n’oubliez pas d’apprendre les concepts fondamentaux pour chaque auteur ! Ce sont pour la plupart des mots clés attendus par les correcteurs lors de l’exercice de dissertation. N’hésitez pas également à consulter d’autres articles notionnels.