Pourquoi obéir aux lois ? – Première partie

Pourquoi obéir aux lois ? Cette question est très importante pour aborder la notion de justice et droit. Cette première partie, centrée sur Platon et le Criton explique l’apparition de l’injustice dans la Cité.

Platon : l’homme doit obéir aux lois pour le bien commun

Une citation clé : 

« Il ne faut pas répondre à l’injustice par l’injustice »

Platon, Criton ou le devoir du citoyen, IVe siècle avec J.-C.

Un commentaire de l’oeuvre

Ne jamais désobéir aux lois

Pour Platon, ne pas obéir aux lois c’est commettre une injustice.

Dans le Criton, Platon à travers le personnage de Socrate montre qu’il vaut mieux subir une injustice que la commettre. En effet, Socrate a été condamné à mort et son ami Criton lui offre la possibilité de s’enfuir mais Socrate refuse. Pourquoi ne pas choisir de fuir alors qu’il est injustement condamné ?

Le légal prévaut sur l’injustice

Pour Socrate, il ne faut pas répondre par l’injustice à l’injustice.

En effet, il est nécessaire de respecter les lois et les décisions de justice. C’est ce respect qui est au fondement de tout système juridique, de tout droit. De sorte que toute remise en question de ce principe risque de produire la ruine de la cité, de l’harmonie sociale et politique.

La condamnation de Socrate est certes injuste mais légale.

La responsabilité de chaque individu devant la loi

Si Socrate fait le choix de s’évader, il se met dans l’illégalité. Ainsi, il brise le contrat tacite qu’il y avait avec les lois.

Chaque individu de la cité se trouve être le rejeton des lois puisque ce sont les lois qui assurent l’ordre. Les lois assurent donc l’existence dans une certaine mesure de la cité et donc des individus.

Changer la loi pour la conformer à l’idéal de justice

L’individu est ce que les lois font de lui.

Platon recourt à une prosopopée des Lois dans le Criton.

La prosopopée est un procédé stylistique consistant à donner la parole à un animal, une chose, ou encore une abstraction en général.

Il souligne ainsi que le respect des règles juridiques est la seule garantie de l’ordre social. Toute justification de la désobéissance risquerait de conduire à la ruine de la Cité.

Quand bien même il y aurait un décalage entre : 

  • le légal : ce qui est conforme au droit positif, l’ensemble des règles juridiques en vigueur dans une société donnée
  • le légitime : ce qui est conforme à l’idéal de justice.

Il importe de ne pas de transgresser la loi. Mais, il est possible de la faire changer pour qu’elle redevienne conforme à un idéal de justice. Car en refusant d’obéir aux lois je gomme de la cité jusqu’à l’idée même de droit.

Concepts fondamentaux :

  • Légal
  • Légitime
  • Juste
  • Injuste
  • Loi
  • Droit
  • Justice
  • Idéal

Bien maîtriser ces définitions est essentiel pour bien réussir une dissertation. Vous pouvez consulter d’autres articles notionnels pour vous aider à approfondir votre raisonnement le jour j.