Les fondements du commerce international et de l’internationalisation de la production

Dans cet article sur les fondements du commerce international et de l’internationalisation de la production, on revient sur les raisons qui motivent les pays à échanger entre eux.

 

Les notions à connaître

Mondialisation. Marché mondial de biens et de services.

Avantage comparatif. La spécialisation et et l’échange procurent des gains à l’échange lorsqu’un pays se spécialise dans la production du bien pour lequel il est le plus efficace par rapport aux autres.

Dotation factorielle. Quantité et qualité d’un certain bien que possède un pays.

Libre-échange. Un commerce international non entravé par des mesures nationales.

Protectionnisme. Des mesures tarifaires pour protéger un pays de la concurrence étrangère.

Compétitivité prix. Se dit d’une entreprise qui veut garder ses parts de marché en proposant un prix plus bas que la concurrence.

Délocalisation. Fermeture d’une production sur le territoire national et ouverture de cette production à l’étranger.

Spécialisation. Concentration sur des activités pour lesquelles on possède un avantage comparatif.

 

Protectionnisme ou libre-échange ?

Le protectionnisme : avantages et inconvénients

Avantages Inconvénients
Permet de construire un avantage comparatif en étant protégé de la concurrence internationale.
Emploi protégé.
Industries vieillissantes non soumises à concurrence.
Frein à l’innovation et à la compétitivité.
Risque d’entrainer un protectionnisme en chaîne de la part de tous les pays.
Moindre variété des produits proposés.
Prix maintenus à un niveau haut. Baisse du pouvoir d’achat.

 

Le libre-échange : avantages et inconvénients

Avantages Inconvénients
Diminution des coûts unitaires de production (économies d’échelle et augmentation de la concurrence).
Baisse des prix et hausse du pouvoir d’achat.
Plus grande quantité de biens disponibles pour le consommateur.
Intensification de la concurrence pour les producteurs, risque de chômage pour les consommateurs.

 

Production internationalisée : les stratégies des entreprises

La localisation choisie par l’entreprise permet d’améliorer sa compétitivité prix. En implantant des filiales dans des pays où le coût de production est bas, les entreprises peuvent proposer un prix moins élevé à la vente d’une marchandise. Qui dit prix plus faible dit plus de demande pour ce bien de la part des consommateurs !
On parle alors de rationalisation de la production.

Les entreprises cherchent aussi à améliorer leur compétitivité hors-prix. Elles cherchent à implanter leurs unités de production à des endroits favorables : bon climat social, bonne croissance, bonne qualité de la main d’oeuvre, législation du travail favorable.

 

Des exemples, des auteurs et des citations.

Ricardo et la théorie des avantages comparatifs

Chaque pays produit des biens différents. Selon la théorie des avantages comparatifs, un pays a intérêt à se spécialiser dans la production du bien dans lequel il est le plus performant.
Généralement la spécialisation choisie est aussi celle pour laquelle le pays possède le plus de ressources.

Le commerce international intervient donc entre plusieurs pays spécialisés. La théorie des avantages comparatifs de Ricardo permet de montrer que pour les pays la situation de commerce international est plus profitable que la situation d’autarcie car les pays spécialisés ont des gains à l’échange.

 

Des exemples de sujets du bac.

  1. Distinguez compétitivité prix et compétitivité hors-prix. (France métropolitaine 2015)
  2. Présentez deux déterminants du choix de localisation des firmes. (France métropolitaine 2017)
  3. Présentez deux avantages du commerce international pour les producteurs. (France métropolitaine 2015)
  4. Présentez deux arguments justifiant le protectionnisme. (France métropolitaine 2016)

 

N’hésitez pas à consulter notre fiche sur l’économie du développement durable !