Classement des meilleures écoles de commerce dans le secteur de la santé

Meilleures écoles commerce 2021 Santé

Les années 2020 et 2021 auront indéniablement été marquées par les questions de santé et notamment de santé publique. Le secteur a donc considérablement été mis en lumière, que ce soit du côté des professionnels de la santé (infirmiers, aides-soignants, réanimateurs…) ou du côté des entreprises, en particulier sur la question des vaccins. Le business de la santé est une source abondante d’opportunités pour les étudiants qui sortent des Grandes Ecoles de commerce.  

Zoom sur le management dans le secteur de la santé

Le secteur de la santé ne se limite pas aux spécialistes en blouses blanches. Au contraire, la santé est un domaine où la place de la stratégie et du marketing est fondamentale. Les alumni d’école de commerce y trouvent donc tout naturellement leur place. 

Parmi les grandes entreprises du secteur, on retrouve notamment plusieurs géants français et européens, comme Sanofi, Boiron ou Bayer. De grands groupes américains comme Pfizer ou encore Johnson & Johnson font également partie du paysage tout comme des entreprises et laboratoires plus modestes. 

Les postes occupés par les alumni de business schools sont nombreux. Ces derniers peuvent être directeur de marque, représentant commercial tout comme chef de produit ou analyste marketing. Certains anciens d’école de management se hissent même au sommet des plus grandes entreprises de santé, à l’instar de Pascal Soriot, aujourd’hui président-directeur d’AstraZeneca. 

Pour autant, les opportunités dans la santé ne s’arrêtent pas au seul secteur privé. Des managers sont aussi nécessaires dans le domaine public pour gérer les grandes infrastructures de santé aux côtés des hauts-fonctionnaires.

Au terme d’une analyse poussée sur ce secteur, deux écoles se démarquent des autres. Il s’agit de Grenoble EM et de l’EM Strasbourg. Leur formation de qualité ainsi qu’une recherche abondante leur permet d’être parmi les spécialistes du secteur. De plus, la proximité avec certaines entreprises du secteur permet également à leurs alumni de s’insérer facilement dans le secteur !

Ces deux écoles ont accepté de se soumettre au radar d’Up2School afin que nous puissions décortiquer leurs programmes. Étudions donc plus en détail les forces et faiblesses de chacune.

La place du domaine de la santé dans la formation

La première force de ces deux écoles est de proposer des parcours spécifiques pour les étudiants intéressés par la santé. A  l’EM Strasbourg, il existe en effet un programme dédié à la santé. Les étudiants peuvent suivre un Master professionnel en management des organisations de santé et médico-sociales.

Cette formation présente une grande diversité de profils accueillis : cadres soignants, éducatifs, administratifs, médicaux… Ils sont issus de structures très diversifiées dans les différents secteurs sanitaires – public, privé à but non lucratif, privé à but lucratif… Cette formation diplômante est à temps partiel et donc compatible avec l’activité professionnelle. Elle permet donc de former les cadres de santé au pilotage stratégique et opérationnel dans les structures sanitaires. 

A GEM, le thème de la santé apparaît plus tôt dans la scolarité. Les étudiants sans formation préalable dans le domaine peuvent se spécialiser dans le secteur. La santé est l’un des six thèmes sur lesquels les étudiants du PGE doivent réfléchir lors de la rentrée. Par ailleurs, l’école a organisé en 2019 le premier Medical Game Jam, organisé en coordination avec l’AP-HP. L’objectif de cette initiative était de concevoir des jeux en ligne pour encourager les patients à participer à la recherche médicale sur les maladies chroniques.

Aussi, l’école propose un MS en Management des entreprises de biotechnologies dont un quart de la promotion sort avec un poste à l’international. Enfin, les étudiants bénéficient également d’une offre de cours et d’électifs très variée. Cela va du Business Development dans le secteur des biotechnologies aux questions stratégiques dans le domaine pharmaceutique. De quoi, somme toute, se former parfaitement aux métiers du Health Business.

Les partenariats avec les entreprises et structures de santé

La position stratégique qu’occupent aujourd’hui GEM et l’EM Strasbourg dans le secteur de la santé s’explique également par les partenariats stratégiques que ces deux écoles ont su nouer.

L’école de commerce alsacienne met ainsi en avant ses partenariats avec le groupe Hartmann. Ce dernier est un des leaders mondiaux dans le domaine de la santé, avec plus de 10 000 collaborateurs présents dans 35 pays. La business school bas-rhinoise est également proche du groupe Rhéna qui rassemble plusieurs cliniques privées strasbourgeoises. 

A Grenoble, les partenariats sont encore plus nombreux. Ils permettent aux étudiants de trouver aisément des stages et alternances dans de grands groupes comme Sanofi ou Bayer ou bien dans des structures publiques comme l’Établissement français du sang. 

L’insertion professionnelle dans le secteur 

L’école grenobloise se distingue des autres par la place qu’occupe le secteur de la santé dans les choix professionnels de ses diplômés. Avec plus de 4% d’entre eux qui intègrent le secteur sur les dernières promotions, GEM fait ainsi mieux que tous ces concurrentes. L’EM Strasbourg n’est pour autant pas en reste, avec un chiffre légèrement supérieur à 2%.  Ces chiffres, communiqués par les écoles, concernent les dernières promotions. Nous sommes en mesure de confirmer ces chiffres grâce à notre analyse des carrières des diplômés des deux écoles.

Parmi les grands employeurs, on retrouve dans ces deux écoles des entreprises comme Sanofi et Pfizer, ou encore Novartis du côté de l’EM Strasbourg. Quelques profils d’alumi se démarquent également des autres : c’est notamment le cas de Nicolas Brodetsky (GEM 2004), aujourd’hui PDG du groupe Havea, une entreprise de santé et de bien-être qui compte plus de 800 salariés. 

A GEM comme à l’EM Strasbourg, les étudiants sont par ailleurs fortement poussés à l’entreprenariat. Parmi les belles aventures entrepreneuriales dans le domaine de la santé on retrouve Healthy Mind. Cette entreprise de réalité virtuelle thérapeutique a été fondée par un ancien de l’école strasbourgeoise en 2017. Du côté de GEM, on pourra penser à Pharmanity. Cette jeune startup a développé un moteur de recherche afin de trouver des produits dans les pharmacies partenaires. Enfin, Azmed, dont l’un des fondateurs est issu de l’école, est entrain de révolutionner le domaine de l’imagerie médicale

Finalement, quelle école choisir ?

Pour rendre compte des performances de ces deux écoles dans le secteur de la santé, nous avons calculé un score centré réduit sur la base de quatorze critères qui, une fois pondérés, ont permis d’établir une hiérarchie. Suite à cette analyse statistique, c’est Grenoble EM qui prend la tête de ce classement.

Grâce à ses partenariats nombreux, à la force de son incubateur et de ton tissu entrepreneurial et grâce à la remarquable insertion de ses étudiants dans le secteur, GEM s’impose ainsi comme une proposition de choix pour les futurs managers de la santé. Pour autant, l’EM Strasbourg n’a pas à rougir de ses performances en la matière. Sa recherche académique particulièrement dynamique est, par exemple, l’une de ses forces majeures.

Les deux écoles sont, de loin, les spécialistes parmi les Grandes Ecoles de commerce dans le domaine de la santé.

Total
5
Shares
Previous Post
Meilleures écoles commerce 2021 Vins Spiritueux

Classement des meilleures écoles de commerce en management du vin et des spiritueux

Next Post
Meilleures écoles commerce management institutions culturelles 2021

Classement des meilleures écoles de commerce en management des institutions culturelles

Related Posts